À Montréal

Une porte et un parcours de la miséricorde

  • Mgr Christian Lépine franchit la Porte de la miséricorde.
  • La Porte de la miséricorde se trouve dans le narthex - le portique interne -  de la cathédrale Marie-Reine-du-Monde de Montréal.
François Gloutnay | Journaliste
Journaliste
2015-12-14 14:21 || Québec Québec

Mgr Christian Lépine marquait officiellement, lors d'une célébration tenue samedi soir, l'ouverture de la Porte de la miséricorde, «un vœu du pape François» à l'occasion de l'Année de la miséricorde. Cette porte est située du coté droit du portique interne de la basilique-cathédrale Marie-Reine-du-Monde.

«Il y a deux mots dans le terme miséricorde», a rappelé l'archevêque de Montréal dans l'homélie qu'il a prononcée après l'ouverture de cette porte symbolique au-dessus de laquelle est affichée, en lettres d'or, l'expression latine Porta Misericordiae.

«Ce sont les mots 'cœur' et 'misère'. La miséricorde, c'est porter la misère de l'autre sur son coeur».

Le 11 avril, le pape François a demandé que, dans chaque diocèse du monde, soit ouverte au moins une Porte de la miséricorde, «dans la cathédrale qui est l’Église-mère pour tous les fidèles, ou bien dans la cocathédrale ou dans une église d’importance particulière».

«Chaque Église particulière est donc directement invitée à vivre cette Année sainte comme un moment extraordinaire de grâce et de renouveau spirituel», a expliqué le pape dans la bulle d'indiction – du latin indictio, annonce – Misericordiae Vultus. L'Année de la miséricorde «sera célébrée à Rome, de même que dans les Églises particulières – i.e. les diocèses –, comme signe visible de la communion de toute l’Église».

«Dieu veut prendre nos souffrances, notre mal moral, notre mal physique, sur son cœur», a dit l'archevêque de Montréal aux 1500 personnes présentes à la basilique-cathédrale. «Dieu veut porter sur ses épaules cette peine et cette souffrance.»

Mgr Lépine a aussi invité l'assemblée à faire sienne la thématique de cette Année de la miséricorde, Soyez miséricordieux comme le Père. «Dieu agit à travers nous pour que la miséricorde se répande dans notre famille, notre Église et notre société», a-t-il expliqué.

Un parcours de la miséricorde

La Porte de la miséricorde de la cathédrale de Montréal est intégrée à un parcours en quatre étapes qui sera proposé durant toute l'année aux visiteurs et aux pèlerins. Aussitôt franchie la Porte de la miséricorde, ils sont invités à méditer sur la «source de la miséricorde qu'est la passion et la mort du Christ qui nous ont valu le salut», à recevoir le sacrement de pénitence et de réconciliation et à «prendre un moment d'adoration devant le Seigneur présent dans le Saint-Sacrement».

La Porte de la miséricorde sera accessible jusqu'au 12 novembre 2016, «de 7 heures à 18 heures tous les jours de la semaine», a précisé Mgr Lépine à la fin de son homélie.

 

du même auteur

Arrêté en 2019 par le Service de police de Laval pour des gestes à caractère sexuel, le père Henri Paradis, a reconnu, au mois de septembre, sa culpabilité à deux chefs d’agression sexuelle et d’attentat à la pudeur.
2020-10-20 15:26 || Québec Québec

Le père Henri Paradis condamné à huit mois de détention à domicile

Trois ans après le début de cette enquête commandée par les évêques canadiens, on saura quels partenaires de Développement et Paix pourront de nouveau recevoir un financement annuel de la part des catholiques canadiens.
2020-10-20 08:37 || Canada Canada

Les conclusions du rapport final dévoilées en novembre

«Avec des bras fatigués, mais vaillants, des sœurs se sont mises à fabriquer des masques et des blouses pour du personnel infirmier», donne en exemple la Conférence religieuse canadienne.
2020-10-15 17:04 || Canada Canada

«Nous sortirons plus forts de la pandémie»

articles récents

Le pape François lors de son audience générale du 21 octobre 2020 au Vatican.
2020-10-21 13:38 || Vatican Vatican

Propos du pape sur le mariage gai: nouveauté ou continuité?

Trois ans après le début de cette enquête commandée par les évêques canadiens, on saura quels partenaires de Développement et Paix pourront de nouveau recevoir un financement annuel de la part des catholiques canadiens.
2020-10-20 08:37 || Canada Canada

Les conclusions du rapport final dévoilées en novembre

Une manifestation contre le racisme le 7 juin 2020 à Montréal. «Actuellement, les Églises tentent de se débarrasser du privilège blanc et du racisme, mais elles ne sont pas encore arrivées à l’étape d’admettre qu’elles sont racistes», estime Michael Blair, secrétaire général de l’Église Unie.
2020-10-19 15:03 || Canada Canada

Les Églises invitées à reconnaître le racisme systémique en leur sein