En réaction à la législation québécoise

Aide à mourir: les évêques publieront un nouveau document

  (Pixabay)
Philippe Vaillancourt | Journaliste
Journaliste
2015-10-02 20:01 || Québec Québec

Les évêques catholiques du Québec réagiront de nouveau à la nouvelle loi québécoise sur «l’aide médicale à mourir». L’Assemblée des évêques catholiques du Québec prépare en effet un document qui sera vraisemblablement publié d’ici quelques semaines.

Selon le responsable des communications de l’AECQ, le contenu et le ton du document faisaient l’objet d’échanges cette semaine entre les prélats alors qu’ils étaient rassemblés à Notre-Dame-du-Cap pour leur assemblée plénière biannuelle.

Germain Tremblay explique qu’il s’agira d’un «document qui s’adresse aux catholiques sur comment un chrétien doit se situer face à la mort et face à la nouvelle loi qui sera en vigueur en décembre».

M. Tremblay assure qu’il «sera notamment question» de l’aide médicale à mourir, une expression consacrée par la loi que l’épiscopat catholique évite d’utiliser, préférant les expressions «euthanasie» ou «suicide assisté», selon les cas.

Le responsable des communications de l’AECQ indique que le document devrait voir le jour «d’ici le début du mois de novembre», sans pour autant arrêter une date de publication. Il précise que l’épiscopat devrait convoquer les médias lorsque le document sera prêt à être dévoilé.

Au moment d’entamer l’assemblée plénière mardi, M. Tremblay évoquait un document «encore à l’étape de réflexion et de travail».

Opposition répétée des évêques

L’épiscopat québécois a régulièrement pris position contre la nouvelle loi provinciale. Certaines de ses déclarations les plus senties sont venues dans les mois précédant l’adoption de la loi. Dans ses interventions, il a plutôt cherché à mettre l’accent sur un meilleur accès aux soins palliatifs.

La Loi sur les soins de fin de vie a été adoptée en juin 2014 par l’Assemblée nationale du Québec. Elle vise à «assurer aux personnes en fin de vie des soins respectueux de leur dignité et de leur autonomie», en reconnaissant notamment «la primauté des volontés relatives aux soins exprimées clairement et librement par une personne». Ses dispositions entreront en vigueur le 10 décembre 2015.

Régulièrement présentée comme un projet faisant l’objet d’un «consensus» entre les divers partis politiques provinciaux, elle a toutefois été publiquement critiquée par des évêques, des médecins et des maisons de soins palliatifs.

 

du même auteur

Julie Breton, qui enseigne le cours Éthique et culture religieuse au secondaire, a puisé dans ses valeurs personnelles pour créer le groupe Facebook «J'ai eu la COVID» qui comprend près de 8000 membres.
2020-11-29 18:05 || Québec Québec

Les choix éthiques de l'enseignante derrière «J'ai eu la COVID»

Lyne Robichaud sauve des statues religieuses appartenant à des particuliers et les restaure. Un passe-temps qui l’amène à réfléchir sur notre rapport à ces objets de piété qui finissent trop souvent à la poubelle.
2020-11-26 14:15 || Québec Québec

Une autodidacte sauve des statues religieuses

Bibliste féru de musique rock et heavy metal, Francis Daoust est directeur général de la Société catholique de la Bible (SOCABI). Il prépare un livre qui portera sur la figure du diable dans l’Ancien Testament.
2020-10-27 09:57 || Monde Monde

Diable! Ce que ses représentations populaires doivent à la Bible

articles récents

Julie Breton, qui enseigne le cours Éthique et culture religieuse au secondaire, a puisé dans ses valeurs personnelles pour créer le groupe Facebook «J'ai eu la COVID» qui comprend près de 8000 membres.
2020-11-29 18:05 || Québec Québec

Les choix éthiques de l'enseignante derrière «J'ai eu la COVID»

Une volontaire reçoit le vaccin chinois en développement, Sinovac, à l'hôpital Sao Lucas de Porto Alegre le 8 août 2020.
2020-11-17 18:03 || Monde Monde

Enjeux éthiques autour des vaccins contre la COVID-19

Le 3 novembre, les électeurs américains de plusieurs États avaient aussi l'occasion de se prononcer sur plusieurs enjeux éthiques.
2020-11-04 11:37 || Monde Monde

États-Unis: les électeurs se prononcent aussi sur des enjeux éthiques