Violences contre les chrétiens

Mercredi rouge: violences réelles, sensibilisation virtuelle

Mgr Ignatius Kaigama, photographié lors d'une conférence à Montréal le 14 juin 2018, interviendra virtuellement dans le cadre du Mercredi rouge organisé par l'organisme Aide à l'Église en détresse Canada le 18 novembre 2020.
Mgr Ignatius Kaigama, photographié lors d'une conférence à Montréal le 14 juin 2018, interviendra virtuellement dans le cadre du Mercredi rouge organisé par l'organisme Aide à l'Église en détresse Canada le 18 novembre 2020.   (Archives Présence/F. Gloutnay)
2020-11-17 16:33 || Canada Canada

Pandémie oblige, la troisième édition du Mercredi rouge prendra la forme d’une opération de sensibilisation virtuelle à la violence bien réelle subie par des chrétiens partout dans le monde.

L’archevêque d’Abuja au Nigeria, Mgr Ignatius Kaigama, sœur Micheline Lattouf du Liban, les archevêques catholiques romains de Montréal, Toronto et Vancouver font notamment partie des personnes réunies pour deux événements en ligne organisés par l’organisme Aide à l’Église en détresse Canada (AED Canada) qui auront lieu à 19 h et à 21 h le 18 novembre. Ces diffusions proposeront des temps de réflexion et de prière. Les intervenants livreront des messages depuis leur ordinateur.

Par ailleurs, certains édifices seront illuminés en rouge pour marquer l’événement: de grandes parties des cathédrales de Montréal et de Toronto, de même que l’ambassade de Hongrie à Ottawa.

«Nous avons besoin de rappeler avec force que la violence antireligieuse, et en particulier la persécution contre les chrétiens, est toujours aussi présente que l’an dernier», affirme Marie-Claude Lalonde, directrice nationale de l’AED Canada. Selon elle, les violences contre les chrétiens seraient même en augmentation dans le monde, une réalité que documente son organisme depuis plusieurs années.

Mgr Kaigama fera état de la situation au Nigeria, où «les chrétiens continuent d’être les victimes des bergers peuls et des groupes terroristes comme Boko Haram ».

Sœur Lattouf, religieuse de Notre-Dame de Charité du Bon Pasteur, témoignera de la situation au Liban. L’explosion du 4 août dans le port de Beyrouth «a carrément rendu la situation catastrophique pour la population, déjà appauvrie par des années de corruption », souligne AED Canada.

Le père dominicain James Channan, directeur du Centre pour la paix de Lahore au Pakistan, les archevêques Christian Lépine de Montréal et J. Michael Miller de Vancouver, ainsi que le cardinal Thomas Collins de Toronto, interviendront également.

«Les invités de cette année sont liés par des points communs, mais l’un d’eux retient davantage mon attention: ils croient tous au dialogue interreligieux», fait valoir Mme Lalonde.

Les participants devront s’inscrire à l’activité virtuelle, sur Eventbrite.

***

 

 

du même auteur

L'auteur estime que les lieux de culte ont su montrer qu'ils ne sont pas des foyers d'éclosion et que le gouvernement doit en tenir compte.
2020-09-29 18:47 || Québec Québec

LETTRE OUVERTE. Établir les critères pour les lieux de culte en fonction des faits

Un enfant se fait baptiser par le pape François le 12 janvier 2020 au Vatican.
2020-09-01 11:16 || Monde Monde

LETTRE OUVERTE. L’invalidité des baptêmes… Une place pour la réflexion par-delà le décret romain?

Des infirmières portant un masque se tiennent devant une statue du pape Jean-Paul II à Wadowice, en Pologne, à l'occasion d'une cérémonie soulignant le 100e anniversaire de naissance du saint le 18 mai 2020.
2020-05-22 15:09 || Monde Monde

Photo du jour - 22 mai 2020

articles récents

Le culte de l'Église des Nations Unies pour Christ-Jésus, située rue Briand, dans le Sud-Ouest de Montréal, a été arrêté par les policiers le dimanche 29 novembre.
2020-12-02 09:28 || Québec Québec

Des policiers interrompent un service religieux de 13 personnes

Incapable de résoudre les problèmes de son diocèse et de relever les défis qui s'y sont présentés depuis son arrivée il y a deux ans, Mgr Robert Bourgon, l'évêque de Hearst-Moosonee, a offert au pape François de démissionner de son poste.
2020-11-30 15:36 || Canada Canada

Démission de l'évêque de Hearst-Moosonee

Le chancelier de l'archidiocèse de Montréal, Mgr François Sarrazin, dont le nom est mentionné plusieurs fois dans le rapport Capriolo, a remis sa démission le 19 novembre 2020 pour des raisons de santé.
2020-11-30 11:32 || Québec Québec

Figure-clé du rapport Capriolo, le chancelier démissionne pour «des raisons de santé»