Le conseil d'administration écarté

L'AMF met la Mutuelle d'assurance en Église sous tutelle

Un juge de la Cour supérieure du Québec vient d'ordonner la nomination d'un administrateur provisoire à la direction de la Mutuelle d'assurance en Église.
Un juge de la Cour supérieure du Québec vient d'ordonner la nomination d'un administrateur provisoire à la direction de la Mutuelle d'assurance en Église.   (Pixabay)
François Gloutnay | Journaliste
Journaliste
2020-02-27 10:40 || Québec Québec

Un juge de la Cour supérieure du Québec vient d'ordonner la nomination d'un administrateur provisoire à la direction de la Mutuelle d'assurance en Église.

À la demande de l'Autorité des marchés financiers (AMF), le juge Louis J. Gouin, a octroyé hier à Martin Franco, de la firme Restructuration Deloitte, le mandant de gérer dorénavant cette compagnie d'assurances qui offre ses services à quelques 650 paroisses et institutions religieuses du Québec.

«Cette nomination a été rendue nécessaire en raison d’une problématique importante de gouvernance au sein de la Mutuelle et, particulièrement, d’un dysfonctionnement de son conseil d’administration, affectant ainsi l’exercice de ses activités courantes», indique l'AMF dans un communiqué rendu public ce matin.

Cette décision fait en sorte que les mandats des actuels membres du conseil d'administration sont immédiatement révoqués. C'est l'administrateur provisoire qui exercera dorénavant leurs responsabilités.

Martin Franco devra aussi veiller à la «nomination de nouveaux administrateurs aptes à exercer leurs fonctions dans l’intérêt de la Mutuelle, et en nombre suffisant pour permettre de respecter les dispositions de la Loi sur les assureurs».

L'AMF prend soin d'indiquer que «la Mutuelle d'assurance en Église demeure solvable et, à ce jour, en mesure de respecter ses engagements».

Le gendarme québécois du secteur financier veut aussi rassurer les paroisses et les diocèses. «Les polices d’assurance demeurent valides et le demeureront tout au long de la durée de l’administration provisoire».

L'AMF précise enfin que son enquête sur la gouvernance de la Mutuelle n'est pas terminée. «En raison de l’obligation légale de confidentialité à l’égard de ses travaux de surveillance prudentielle et de l’enquête toujours en cours, l’Autorité n’émettra aucun autre commentaire.»

***

 

 

du même auteur

Dans son rapport annuel qui détaille les nombreuses violations des droits humains dans le monde, Amnistie internationale évoque la loi québécoise sur la laïcité qui interdit des signes religieux dans certains contextes.
2021-04-15 16:39 || Monde Monde

Amnistie internationale critique la Loi sur la laïcité de l'État

Le vicaire général du diocèse de Saint-Jean-Longueuil connaît quelques-uns des sept religieux qui ont été enlevés le dimanche 11 avril à la Croix-des-Bouquets, en périphérie de Port-au-Prince, alors qu’ils se rendaient à l’installation du nouveau curé de la paroisse de Galette-Chambon dans la commun
2021-04-15 11:29 || Monde Monde

«C'est tous les jours que l'on kidnappe des gens en Haïti»

Simon Lepage-Fournier, en 2019, lors de la manifestation pour le climat à laquelle participait la militante Greta Thunberg.
2021-04-13 15:57 || Canada Canada

Après la crise, à nous de faire les bons choix, dit Simon Lepage-Fournier

articles récents

Une scientifique travaille sur un vaccin contre la COVID-19 dans un laboratoire de Johnson & Johnson.
2021-03-11 11:38 || Monde Monde

Vaccins et lignées cellulaires: les bémols d’une bioéthicienne

Le diocèse de Saint-Jean-Longueuil a réagi officiellement jeudi matin à une note de la conférence épiscopale canadienne invitant les Canadiens à éviter les vaccins AstraZeneca et Johnson & Johnson. Le diocèse a affirmé rejeter toute remise en doute de la moralité de la vaccination.
2021-03-11 09:48 || Canada Canada

Vaccins: le diocèse de Saint-Jean-Longueuil se distancie de la conférence épiscopale

Lorsqu’ils en ont la possibilité, les catholiques du Canada devraient éviter d’avoir recours aux vaccins produits par AstraZeneca et Johnson & Johnson, indique la Conférence des évêques catholiques du Canada dans une note datée du 9 mars 2021.
2021-03-10 16:46 || Canada Canada

Si possible, évitez les vaccins AstraZeneca et Johnson & Johnson, dit la conférence épiscopale