Sondage Gallup

La porno atteint des sommets d’acceptabilité morale aux États-Unis

Alors que l'acceptabilité de la porno reste minoritaire aux États-Unis, elle a grimpé à 43%, selon les données de Gallup Poll publiés le 5 juin. Il s’agit d’une augmentation de 7% par rapport à l'année dernière.
Alors que l'acceptabilité de la porno reste minoritaire aux États-Unis, elle a grimpé à 43%, selon les données de Gallup Poll publiés le 5 juin. Il s’agit d’une augmentation de 7% par rapport à l'année dernière.   (Pixabay)
2018-06-07 11:50 || Monde Monde

Le pourcentage d'Américains qui jugent que la pornographie est moralement acceptable a augmenté davantage au cours de la dernière année que dans toutes les années combinées depuis le début de la décennie.

Alors que l'acceptabilité de la porno reste minoritaire aux États-Unis, elle a grimpé à 43%, selon les données de Gallup Poll publiés le 5 juin. Il s’agit d’une augmentation de 7% par rapport à l'année dernière.

En 2011, quand Gallup a commencé à poser cette question, seulement 30% ont déclaré que la pornographie était moralement acceptable. L'année dernière, ce chiffre avait grimpé à 36%, soit une augmentation de 6%.

Alors que l'acceptabilité de la pornographie était à la remorque d’autres enjeux moraux depuis le début de la décennie, comme l’aide médicale à mourir, les relations homosexuelles, les rapports sexuels et les naissances hors mariage, la vague de 2017-18 signifie que la porno a éclipsé tous les autres enjeux sociaux. Selon Gallup, ces réalités sont de plus en plus acceptées par les Américains.

Dans un rapport sur les résultats du sondage, l'analyste de Gallup Andrew Dugan a noté qu’alors que les Américains étaient devenus plus tolérants sur les normes sociales au cours de la décennie, la raison derrière la montée abrupte de la pornographie est «moins claire».

Une hypothèse proposée par M. Dugan est que l'actrice de films pour adultes, Stormy Daniels, une «critique acerbe du président Donald Trump, a donné à la pornographie un sens de la crédibilité morale qui lui manquait auparavant».

Parmi les groupes démographiques décrits dans l'enquête de Gallup, seules les personnes mariées ont jugé la pornographie moins acceptable que l'année précédente, passant de 37% l'année dernière à 35% cette année, soit une baisse de 2%.

Deux groupes pour lesquels une majorité croit maintenant que la pornographie est moralement acceptable sont les personnes âgées de 18 à 34 ans, passant de 48% l'année dernière à 59% cette année, une hausse de 11% et les hommes en général, de 45% en 2017 à 53% en 2018, une hausse de 8%.

L'un des pics les plus importants concerne les hommes âgés de 18 à 49 ans. Déjà majoritaire l'année dernière à 53%, le nombre a bondi de 14 points de pourcentage à 67% cette année.

La moitié des répondants non mariés et la moitié de ceux qui considèrent que la religion est «assez importante» ont déclaré trouver la pornographie moralement acceptable.

Les différences politiques se sont également élargies. Maintenant, une majorité de démocrates, 53%, trouvent la pornographie moralement acceptable, contre 42% l'année dernière et 32% en 2011. L'acceptation républicaine de la pornographie n'a augmenté que de 2 points par rapport à l'année dernière, de 25% à 27%. Chez les partisans républicains, c'est tout de même une hausse de 11 points par rapport à 2011.

Ceux qui disent que la religion est «très importante» dans leur vie et ceux qui disent que la religion n'est «pas très importante» ont chacun enregistré une augmentation de 6 points, bien que ce dernier groupe était déjà largement majoritaire à 70% l'an dernier, contrairement à 16% pour le premier groupe en 2017.

Cette année, 32% des femmes trouvent la pornographie acceptable, contre 53% des hommes.

Plus vous êtes âgé, moins vous êtes susceptible d'approuver la porno: 36% des hommes de plus de 50 ans et 23% des femmes de plus de 50 ans trouvent cela moralement acceptable. Parmi les 55 ans et plus, 27% seulement approuvent la pornographie, bien que ce chiffre ait augmenté (22% en 2017).

Gallup a interviewé 1 024 adultes du 1er au 10 mai 2018, 70% par téléphone cellulaire et 30% par téléphone fixe. La marge d'erreur dans le sondage est de plus ou moins 4%.

Mark Pattison

 

du même auteur

Le premier ministre espagnol, Pedro Sanchez, le 14 janvier 2020 à Madrid.
2020-02-17 17:16 || Monde Monde

Les évêques d'Espagne et du Portugal s'opposent à l'euthanasie

L'exhortation apostolique du pape François sur le synode panamazonien a étonné de nombreux travailleurs d’Église au Brésil, suscitant des réactions variées.
2020-02-14 09:24 || Monde Monde

Brésil: accueil tiède pour l'exhortation du pape

Asia Bibi, la femme catholique acquittée de blasphème après avoir passé huit ans dans le couloir de la mort au Pakistan, se décrit comme «une prisonnière du fanatisme» dans son autobiographie récemment publiée. Sur cette photo de 2018, sa famille rencontrait le pape François au Vatican.
2020-02-04 16:58 || Monde Monde

«Je suis devenue une prisonnière du fanatisme» - Asia Bibi

articles récents

Catholiques et anglicans sont invités à participer à la consultation publique sur l'aide médicale à mourir lancée le 13 janvier 2020.
2020-01-22 15:44 || Canada Canada

Aide médicale à mourir: des chrétiens se mobilisent autour de la consultation nationale

Après l’incinération d’un proche, de plus en plus de personnes décident de transformer une partie de ses cendres en une œuvre d’art comme des bijoux. Une pratique qui soulève des questions d’ordre psychologique, éthique et spirituel.
2019-11-27 09:55 || Québec Québec

Les cendres de vos proches transformées en bijoux

Sans le dire explicitement, cette sortie publique de Mgr Lépine est une réaction au texte de La Presse intitulé «Dieu guérira ton cancer» publié le samedi 17 août.
2019-08-19 16:34 || Québec Québec

L’Église de Montréal se dissocie des pressions spirituelles exercées sur des personnes vulnérables