COVID-19

Le pape appelle à une distribution éthique du futur vaccin

S'adressant aux membres de la Banque pharmaceutique italienne, une organisation caritative qui fournit des médicaments aux pauvres, le pape a déclaré le 19 septembre que la crise économique générée par la pandémie a jeté une lumière sur la pauvreté dans le monde, y compris la «pauvreté pharmaceutiqu
S'adressant aux membres de la Banque pharmaceutique italienne, une organisation caritative qui fournit des médicaments aux pauvres, le pape a déclaré le 19 septembre que la crise économique générée par la pandémie a jeté une lumière sur la pauvreté dans le monde, y compris la «pauvreté pharmaceutiqu   (CNS photo/Vatican Media)
2020-09-22 10:44 || Monde Monde

Alors que les pays du monde entier s'efforcent de trouver un vaccin contre la COVID-19, le pape François a de nouveau appelé à une distribution éthique du vaccin à tous, en particulier à ceux qui ont des difficultés financières.

S'adressant aux membres de la Banque pharmaceutique italienne, une organisation caritative qui fournit des médicaments aux pauvres, le pape a déclaré que la crise économique générée par la pandémie a jeté une lumière sur la pauvreté dans le monde, y compris la «pauvreté pharmaceutique».

«Je répète qu'il serait triste que, dans la fourniture du vaccin, la priorité soit donnée aux plus riches, ou que ce vaccin devienne la propriété de tel ou tel pays, et ne soit plus pour tout le monde. Il doit être universel, pour tous», a-t-il déclaré le 19 septembre.

Selon son site web, la Banque pharmaceutique a été fondée en 2000 par un groupe de jeunes pharmaciens convaincus que le manque de médicaments pour les pauvres était un problème «sous-estimé».

Adoptant une approche similaire à celle des banques alimentaires, la Banque pharmaceutique a ouvert des sites dans toute l'Italie pour fournir des médicaments aux pauvres. L'organisation a également ouvert des sites en Espagne, au Portugal et en Argentine.

Dans son discours, le pape a évoqué la santé vulnérable de ceux qui vivent dans la pauvreté et ne peuvent obtenir de médicaments ou de traitements non seulement par manque d'argent, mais aussi en raison d'une «marginalité pharmaceutique» qui «crée un fossé supplémentaire entre les nations et entre les peuples».

«Trop de gens, trop d'enfants meurent encore dans le monde parce qu'on leur refuse l'accès à un médicament disponible dans d'autres régions, ou à un vaccin», a-t-il déclaré. «Nous connaissons le danger de la mondialisation de l'indifférence.»

Le pape François a proposé «de mondialiser les traitements» et a déclaré que tous les gens devraient avoir accès à des médicaments vitaux. Il a également appelé les pharmaciens, les compagnies pharmaceutiques et les gouvernements à travailler à l'objectif d'une «distribution plus équitable des médicaments».

«Par leurs choix législatifs et financiers, les gouvernements sont également appelés à construire un monde plus juste dans lequel les pauvres ne sont pas abandonnés ou, pire encore, mis au rebut», a déclaré le pape.

Junno Arocho Esteves

***

 

 

du même auteur

Un ancien prêtre qui avait été un des premiers conseillers spirituels des «voyants» de Medjugorje, en Bosnie-Herzégovine, a été excommunié, selon une annonce du diocèse de Brescia, en Italie, où il vit.
2020-10-26 11:48 || Monde Monde

Excommunication de l'ancien conseiller des voyants de Medjugorje

Dans le monde des mèmes, ces caricatures éditoriales basées sur des photos ou des illustrations, les internautes s'en donnent à cœur joie sur le cas de la religion et de la politique.
2020-10-22 17:19 || Monde Monde

La «religion civile» des États-Unis, terreau fertile pour les mèmes

Le pape François lors de son audience générale du 21 octobre 2020 au Vatican.
2020-10-21 13:38 || Vatican Vatican

Propos du pape sur le mariage gai: nouveauté ou continuité?

articles récents

Le cardinal Antonio Cañizares Llovera (photo) de Valence a déclaré que le gouvernement était devenu l'ennemi de la société au lieu d'être son protecteur.
2020-09-17 15:01 || Monde Monde

Les évêques espagnols fustigent le projet de loi sur l'aide à mourir

Une chimiste travaille au siège d'AstraZeneca, à Sydney (Australie) le 19 août 2020.
2020-09-02 15:02 || Monde Monde

Moralité des vaccins: des évêques font la part des choses

La vice-première ministre du Québec, Geneviève Guilbault, a invité les Québécois à être «dociles» et «obéissants» face aux consignes de la santé publique. Des internautes y ont vu un lien avec le passé religieux du Québec.
2020-05-07 13:42 || Québec Québec

La «docilité» des Québécois: un héritage catholique?