Catholic Relief Services

Matériel «contraire à l'enseignement de l'Église»: une Caritas américaine enquête

Un homme tient des préservatifs dans une clinique en Ouganda. L’ONG catholique Catholic Relief Services (CRS), l’un des membres étatsuniens de Caritas Internationalis, a déclaré qu'elle examine les allégations selon lesquelles le matériel éducatif et les pages web produits par les agences partenaire
Un homme tient des préservatifs dans une clinique en Ouganda. L’ONG catholique Catholic Relief Services (CRS), l’un des membres étatsuniens de Caritas Internationalis, a déclaré qu'elle examine les allégations selon lesquelles le matériel éducatif et les pages web produits par les agences partenaire   (Unsplash)
2020-03-09 16:01 || Monde Monde

L’ONG catholique Catholic Relief Services (CRS), l’un des membres étatsuniens de Caritas Internationalis, a déclaré qu'elle examine les allégations selon lesquelles le matériel éducatif et les pages web produits par les agences partenaires comprennent des pratiques contraires à «l'enseignement de l'Église».

CRS a répondu le 9 mars aux allégations de Michael Hichborn, président de l'Institut Lepanto, qui accuse un projet opérant en Afrique, affilié à l'agence de développement et d'aide à l'étranger des évêques américains, de promouvoir l'utilisation et la distribution de préservatifs pour prévenir les maladies sexuellement transmissibles, dont le VIH/SIDA, et la grossesse.

«CRS a, dans le passé, découvert des erreurs, les a prises extrêmement au sérieux et les a immédiatement corrigées. Si nous découvrons de telles incohérences avec l'enseignement catholique, CRS prendra des mesures correctives immédiates», a déclaré l'agence en se référant à «un rapport récent» sans nommer l'Institut Lepanto.

La déclaration de l’agence a noté qu'elle participe régulièrement à des initiatives humanitaires avec «un large éventail de groupes», y compris d'autres institutions catholiques, des communautés religieuses, des gouvernements et des institutions laïques dans un effort pour fournir des services indispensables dans le monde entier.

«Bien que certaines positions et pratiques de ces institutions ne soient pas toujours conformes à l'ensemble de l'enseignement catholique, l'association du CRS avec [ces groupes] est toujours et uniquement axée sur des activités qui sont pleinement conformes à l'enseignement catholique», a déclaré le CRS, dont le siège est à Baltimore.

Dans une vidéo et un rapport d'accompagnement publiés sur le site web de l'Institut Lepanto, Hichborn a cité plusieurs documents de formation et matériels éducatifs faisant référence à l'utilisation des préservatifs dans le cadre du projet intitulé Coordinating Comprehensive Care for Children, ou 4Children.

Le rapport comprenait des copies de plusieurs pages de ces documents. Elles contenaient des références à CRS par le biais de droits d'auteur, de références ou du logo de l'agence, a déclaré M. Hichborn.

Produites en anglais et en français, les ressources ont été élaborées pour 4Children, un projet de cinq ans, doté de 72 millions de dollars, financé par le PEPFAR, le plan d'urgence du président pour l'aide contre le sida, par l'intermédiaire de l'Agence américaine pour le développement international. Le financement du programme s'étendait à l'origine de 2014 à 2019, selon les informations du site web de CRS.

Kim Pozniak, directeur principal des communications mondiales pour CRS, a déclaré que le financement du projet a été prolongé jusqu'en septembre.

Le CRS est le chef de projet en partenariat avec d'autres agences basées aux États-Unis, notamment IntraHealth International, Maestral International, Pact, Plan International USA et Westat. Le projet opère au Botswana, au Congo, en Éthiopie, au Kenya, au Mozambique, en Namibie, au Nigeria, au Sud-Soudan et en Ouganda.

La page web décrit le projet comme aidant «les pays à identifier des politiques, des programmes et des services pratiques et appropriés qui réduisent le risque de VIH et de maltraitance et favorisent le bien-être des enfants».

***

 

 

du même auteur

«Un symposium théologique ne prétend pas offrir des solutions pratiques à tous les problèmes pastoraux et missionnaires de l'Église, mais il peut nous aider à approfondir les fondements de la mission de l'Église», a déclaré le cardinal québécois Marc Ouellet, photographié ici en janvier 2020.
2021-04-16 10:34 || Vatican Vatican

Le cardinal Ouellet organisateur d'un symposium sur le sacerdoce en 2022

Le dernier recensement du Mexique, de 2020, a montré que la population catholique a diminué de 5 points de pourcentage pour atteindre 77,7% de la population.
2021-04-14 15:37 || Monde Monde

«Regardez la réalité en face», lance le nonce aux évêques du Mexique

Des jeunes se préparent à recevoir les sacrements d'initiation à l'église St. John of God Church de Central Islip (New York), en 2019.
2021-04-12 12:00 || Monde Monde

L'état de l'Église dans le monde en quelques top 5

articles récents

Une scientifique travaille sur un vaccin contre la COVID-19 dans un laboratoire de Johnson & Johnson.
2021-03-11 11:38 || Monde Monde

Vaccins et lignées cellulaires: les bémols d’une bioéthicienne

Le diocèse de Saint-Jean-Longueuil a réagi officiellement jeudi matin à une note de la conférence épiscopale canadienne invitant les Canadiens à éviter les vaccins AstraZeneca et Johnson & Johnson. Le diocèse a affirmé rejeter toute remise en doute de la moralité de la vaccination.
2021-03-11 09:48 || Canada Canada

Vaccins: le diocèse de Saint-Jean-Longueuil se distancie de la conférence épiscopale

Lorsqu’ils en ont la possibilité, les catholiques du Canada devraient éviter d’avoir recours aux vaccins produits par AstraZeneca et Johnson & Johnson, indique la Conférence des évêques catholiques du Canada dans une note datée du 9 mars 2021.
2021-03-10 16:46 || Canada Canada

Si possible, évitez les vaccins AstraZeneca et Johnson & Johnson, dit la conférence épiscopale