Bosnie-Herzégovine

Excommunication de l'ancien conseiller des voyants de Medjugorje

Un ancien prêtre qui avait été un des premiers conseillers spirituels des «voyants» de Medjugorje, en Bosnie-Herzégovine, a été excommunié, selon une annonce du diocèse de Brescia, en Italie, où il vit.
Un ancien prêtre qui avait été un des premiers conseillers spirituels des «voyants» de Medjugorje, en Bosnie-Herzégovine, a été excommunié, selon une annonce du diocèse de Brescia, en Italie, où il vit.   (CNS Photo/Paul Haring)
2020-10-26 11:48 || Monde Monde

Un ancien prêtre qui avait été un des premiers conseillers spirituels des «voyants» de Medjugorje, en Bosnie-Herzégovine, a été excommunié, selon une annonce du diocèse de Brescia, en Italie, où il vit.

«La Congrégation pour la doctrine de la foi a officiellement communiqué à l'évêque de Brescia que le 15 juillet 2020, la congrégation a émis un décret déclaratif concernant M. Tomislav Vlasic. Le décret déclarait que M. Vlasic encourait la peine d'excommunication», a déclaré un communiqué publié le 23 octobre par le bureau de presse du diocèse de Brescia.

En 2009, le pape Benoît XVI avait lâché Vlasic, ancien prêtre franciscain qui avait été conseiller spirituel des voyants mariaux à Medjugorje, en Bosnie-Herzégovine. Dans un document publié "motu proprio" (de sa propre initiative), le pape l'avait déjà reconduit à l'état laïque et l'avait dispensé de ses vœux religieux en tant que membre de l'Ordre des frères mineurs.

À l'époque, Vlasic était confiné dans un monastère franciscain de L'Aquila, en Italie, après avoir refusé de coopérer à une enquête du Vatican sur ses activités pour hérésie et schisme présumés. Vlasic avait quitté Medjugorje au milieu des années 1980 pour fonder la communauté de la Reine de la Paix à Parme, en Italie, pour hommes et femmes, après qu'il eut été révélé publiquement qu'il avait eu un enfant avec une religieuse franciscaine et qu'il avait ensuite tenté de dissimuler leur liaison.

Vlasic a également été averti à l'époque que s'il continuait à se présenter comme un prêtre ou s'il publiait des «déclarations sur des questions religieuses, en particulier concernant le phénomène de Medjugorje», il s'exposerait à de nouvelles sanctions, y compris une éventuelle excommunication.

Et pourtant, le diocèse de Brescia a déclaré en octobre que «tout au long de ces années, dans le diocèse de Brescia et dans d'autres lieux, il a continué à exercer une activité d'apostolat auprès d'individus et de groupes, tant lors de conférences que par le biais des médias; il a continué à se présenter comme religieux et prêtre de l'Église catholique, en simulant la célébration de sacrements qui n'étaient pas valables; il a continué à causer de graves scandales parmi les fidèles, en commettant des actes gravement préjudiciables à la communion ecclésiale et à l'obéissance aux autorités ecclésiastiques».

Le décret d'excommunication, dit-il, signifie «qu'il est interdit à M. Vlasic de participer de quelque manière que ce soit en tant que ministre à la célébration de l'Eucharistie ou à toute autre cérémonie de culte public, de célébrer des sacrements ou des sacramentaux, de recevoir les sacrements ou d'exercer toute sorte de fonction, de ministère ou d'office ecclésiastique».

Le diocèse a demandé aux pasteurs d'expulser Vlasic de tout «acte de culte public» et d'interrompre toute fonction ecclésiastique où il est présent et refuse de partir.

Cindy Wooden

***

 

 

du même auteur

L'archidiocèse de St. John's devra dédommager les victimes d'abus d'enfants à l'infâme orphelinat de Mount Cashel à Terre-Neuve, la Cour suprême du Canada ayant refusé d'entendre son appel.
2021-01-15 16:59 || Canada Canada

Mount Cashel: la Cour suprême refuse d’entendre l’archidiocèse

Facebook a retiré un commentaire vidéo du cardinal Juan Sandoval Iñiguez de Guadalajara, disant qu'il diffusait de fausses informations sur la COVID-19.
2021-01-15 11:56 || Monde Monde

Facebook retire une vidéo d'un cardinal complotiste mexicain

Des cendres sont saupoudrées sur la tête d'une dame à Manille, aux Philippines, en février 2020.
2021-01-12 17:45 || Monde Monde

Un mercredi des Cendres adapté en raison de la COVID-19

articles récents

Un adolescent des Philippines a colorisé une dizaine de photos du père Frédéric Janssoone, fondateur du Sanctuaire Notre-Dame-du-Cap.
2021-01-14 17:29 || Monde Monde

Étonnantes photos colorisées du père Frédéric

Des cendres sont saupoudrées sur la tête d'une dame à Manille, aux Philippines, en février 2020.
2021-01-12 17:45 || Monde Monde

Un mercredi des Cendres adapté en raison de la COVID-19

L'église catholique romaine Saint-Benoît-Abbé de Québec à l'automne 2020. La fermeture de tous les lieux de culte jusqu'au 8 février est une atteinte aux droits des fidèles catholiques, estiment les leaders de la Fraternité sacerdotale Saint-Pie X.
2021-01-12 10:31 || Québec Québec

Fermeture des lieux de culte: appuis et dissidences