Confinement

Funérailles: Québec se ravise et autorise 25 personnes

Contrairement à ce qu'a annoncé mercredi le premier ministre François Legault, un maximum de 25 personnes pourront participer aux funérailles qui se dérouleront dans des lieux de culte ou encore dans des salons funéraires, du 9 janvier au 8 février 2021.
Contrairement à ce qu'a annoncé mercredi le premier ministre François Legault, un maximum de 25 personnes pourront participer aux funérailles qui se dérouleront dans des lieux de culte ou encore dans des salons funéraires, du 9 janvier au 8 février 2021.   (Pixabay)
François Gloutnay | Journaliste
Journaliste
2021-01-08 11:42 || Québec Québec

Contrairement à ce qu'a annoncé le premier ministre François Legault le 6 janvier, un maximum de 25 personnes pourront participer aux funérailles qui se dérouleront dans des lieux de culte ou encore dans des salons funéraires, du 9 janvier au 8 février 2021.

Mercredi, le premier ministre a annoncé la fermeture de tous les lieux de culte du Québec dès le samedi 9 janvier.

«Les restaurants, gyms, théâtres, cinémas, salons de coiffure et lieux de culte seront fermés jusqu'au 8 février», a déclaré François Legault lors de sa première conférence de presse de l'année durant laquelle il a annoncé une série de mesures supplémentaires afin de «casser la deuxième vague de la pandémie de la COVID-19».

Il a aussi déclaré que «les cérémonies funéraires devront être repoussées ou encore limitées à un maximum de 10 personnes». Ce nombre a par la suite été confirmé dans le communiqué de presse officiel du gouvernement.

«Le chiffre a changé depuis», a cependant indiqué le 8 janvier un porte-parole du ministère de la Santé et des Services sociaux.

Au lendemain de l'annonce du premier ministre Legault, des informations contradictoires circulaient dans les milieux religieux du Québec. Par exemple, pendant quelques heures, l'archidiocèse de Montréal parlait de 25 personnes tandis que l'archidiocèse de Québec évoquait la limite fixée à 10.

«Il y a eu confusion sur le nombre», reconnaît Robert Maranda, de la direction des communications du MSSS. «On parle de 25 personnes maximum pour les funérailles. Cette règle entrera en vigueur le samedi 9 janvier à 00 h 01.»

M. Maranda a précisé que «ces cérémonies pourront avoir lieu dans tous les lieux de culte et chapelles ainsi que dans les entreprises de services funéraires».

Il a souligné que «l’exposition des dépouilles est permise, dans le respect des mesures sanitaires en vigueur» et que les familles endeuillées pourront, durant le prochain mois, rencontrer parents et amis dans les salons funérailles. «Le seuil est maintenu à un maximum de 25 personnes au total.»

«Il ne serait pas légal pour une famille de se scinder en plusieurs groupes de 25 personnes qui se présenteraient successivement au salon funéraire», a ajouté Robert Maranda.

Le fait que les règles soient les mêmes pour les activités funéraires dans les lieux de culte et dans les salons funéraires constitue un gain pour les lieux de culte par rapport au confinement du printemps. En effet, plusieurs leaders religieux avaient jugé injuste que des activités funéraires puissent être autorisées dans les salons mais  pas dans les lieux de culte, qui étaient alors fermés.

***

 

 

du même auteur

L'ancien président de Développement et Paix, Jean-Denis Lampron, estime que l'organisme a manqué de transparence dans le processus de révision de ses partenaires.
2021-02-26 10:49 || Canada Canada

«Cela ne tient pas la route», disent deux ex-dirigeants de Développement et Paix

Développement et Paix ne conservera des liens de partenariats qu'avec le tiers des organismes qui ont été soupçonnés, depuis mars 2018, de ne pas respecter l'enseignement social et moral de l'Église catholique, ont annoncé l'organisme et les évêques canadiens le 25 février.
2021-02-25 18:18 || Canada Canada

Développement et Paix expurge près de 40% des partenaires examinés

Alors que débute sa campagne de financement annuelle, Développement et Paix refuse de rendre public le rapport final de l'enquête qu'il a menée, durant trois années, sur le quart de ses partenaires.
2021-02-23 16:11 || Canada Canada

Révision des partenaires de Développement et Paix: le rapport restera confidentiel

articles récents

Paroles fortes et témoignages poignants étaient au cœur de la 4e commémoration citoyenne de l’attentat contre la grande mosquée de Québec. Aymen Derbali et Sébastien Bouchard se tiennent devant les micros le soir du 29 janvier 2021.
2021-01-29 19:34 || Québec Québec

Témoignages poignants et rejet du racisme marquent la commémoration virtuelle

Le cofondateur du Centre culturel islamique de Québec, Boufeldja Benabdallah, salue la création d'une journée nationale d'action contre l'islamophobie et appelle le gouvernement du Québec à en faire plus pour reconnaître le racisme systémique et l'islamophobie.
2021-01-29 16:56 || Québec Québec

La lutte à l'islamophobie en filigrane des commémorations

L’évêque anglican de Québec et l’évêque catholique de Gaspé unissent leurs voix pour demander aux gouvernements fédéral et provincial d’agir pour faciliter le maintien des services d’autocar d’Orléans Express desservant la Gaspésie.
2021-01-26 13:14 || Québec Québec

Gaspésie: inquiétude conjointe des évêques catholique et anglican pour les services d’autocar