Assemblée des évêques catholiques du Québec

Abus sexuels: les évêques du Québec veulent un «climat sécuritaire et transparent»

Les évêques catholiques du Québec ont profité de leur assemblée plénière automnale à Trois-Rivières pour redire leur engagement dans la lutte contre les abus sexuels au sein de l’Église.
Les évêques catholiques du Québec ont profité de leur assemblée plénière automnale à Trois-Rivières pour redire leur engagement dans la lutte contre les abus sexuels au sein de l’Église.   (Archives Présence/Philippe Vaillancourt)
Philippe Vaillancourt | Journaliste
Journaliste
2019-09-20 18:41 || Québec Québec

Les évêques catholiques du Québec ont profité de leur assemblée plénière automnale à Trois-Rivières pour redire leur engagement dans la lutte contre les abus sexuels au sein de l’Église. Un désir qui passe par la «compassion» envers les victimes et la mise en place de «milieux sécuritaires».

«Le premier élan du cœur de chacun des évêques va vers les victimes de ces abus, en leur disant à nouveau que leur porte est grande ouverte pour les accueillir et emprunter avec elles un chemin qui contribuera à ce qu’elles puissent retrouver à mieux vivre», ont indiqué le président sortant de l’Assemblée des évêques catholiques du Québec (AECQ), Noël Simard, et le vice-président, le cardinal Gérald Lacroix.

Devant les journalistes le 17 septembre, les évêques ont évoqué leur désir de mettre en place un «climat sécuritaire et transparent».

C’est «une question de grande importance» que l’épiscopat a «très à cœur», a déclaré le cardinal Lacroix lors d’une conférence de presse qui se tenait au Cap-de-la-Madeleine, là où les évêques ont l’habitude de se rencontrer.

«Nous avons mis en place dans à peu près tous les diocèses du Québec des personnes qui sont disponibles pour accueillir» les victimes, a expliqué le cardinal Lacroix. Il a d’ailleurs parlé de l’expérience de son archidiocèse, celui de Québec, où un comité-conseil est là pour accueillir ces demandes et «les écouter profondément» de «toutes les façons possibles».

Les représentants de l’AECQ ont rappelé leur désir de collaborer avec les autorités civiles et judiciaires, assurant encourager les victimes à «dénoncer lorsque cela est nécessaire».

«Nous pouvons les accompagner pour les aider à le faire», a précisé le cardinal Lacroix. Il a aussi rappelé que les diocèses dénoncent eux-mêmes des cas possibles à ces mêmes autorités.

«Oubliez l’idée qu’on déplace [des prêtres]», a-t-il lancé, en référence à une pratique qui était répandue dans l’Église et qui consistait à simplement retirer un clerc au comportement répréhensible d’un milieu pastoral pour le placer dans un autre.

Le cardinal Lacroix a convenu que l’Église québécoise a pris conscience de l’importance de prévenir de tels abus en amont. «Nous avons beaucoup de chemin à faire», a-t-il reconnu.

«La prévention passe nécessairement par la formation», a résumé le cardinal.

Les diocèses, qui mettent en place les nouvelles dispositions du document de prévention des abus sexuels dévoilé il y a un an par la Conférence des évêques catholiques du Canada, s’engagent notamment à procéder à des vérifications «de tous les antécédents judiciaires» de leur employés et de leurs bénévoles, y compris pour ceux en place depuis longtemps.

L’AECQ a confirmé vouloir continuer de travailler pour que «tous [les] milieux d’Église soient des milieux sécuritaires» grâce à des moyens «précis et concrets qui vont rassurer les gens».

***

Présence a besoin de l'appui financier de ses lecteurs pour poursuivre sa mission.
Cliquez sur l'image de notre campagne de financement pour savoir comment votre don fait une différence.

 

 

du même auteur

«Le célibat a son sens, mais sans formation, qui va le vivre? demande Marie-Paul Ross, une religieuse sexologue.
2020-01-16 12:26 || Monde Monde

Célibat: «Finalement, on défend quoi?», demande une religieuse sexologue

Le philosophe Louis-André Richard met en garde contre les dangers qui guetteraient une société qui ne parviendrait pas à tenir compte de sa culture religieuse.
2020-01-10 15:33 || Québec Québec

La société doit savoir tenir compte de sa culture religieuse, soutient un philosophe

Photo prise lors d'une vigile à Paris le 8 janvier 2015 après l'attentat contre l'hebdomadaire Charlie Hebdo.
2020-01-07 11:30 || Québec Québec || Aucun commentaire

Le religieux, marqueur incontournable de l'actualité des dernières années

articles récents

Dans un an, en janvier 2021, ou même plus tôt, «si le travail va plus vite que prévu», les jésuites du Canada vont publier une liste de tous leurs membres qui ont été accusés de façon crédible d'abus sexuels sur des mineurs depuis 1950.
2019-12-19 16:55 || Canada Canada

Les jésuites vont rendre publics les noms des religieux accusés d'abus sexuels

Revenu Québec a déposé huit chefs d'accusation contre le pasteur et la trésorière d'une Église évangélique de Québec, le Centre évangélique Parole de vie.
2019-12-19 12:02 || Québec Québec

Accusations contre le Centre évangélique Parole de vie de Québec

Un homme qui a vécu durant 17 ans au sein de la Famille Marie-Jeunesse (FMJ) vient de demander l’autorisation d’exercer un recours collectif contre cette communauté nouvelle et contre l'archidiocèse de Sherbrooke.
2019-12-18 16:01 || Québec Québec

Une demande de recours collectif contre la Famille Marie-Jeunesse