Nommé en 2001

L’évêque de Rouyn-Noranda démissionne pour des raisons de santé

Le pape a accepté la démission de l'évêque de Rouyn-Noranda, Dorylas Moreau (photographié ici à Sainte-Anne-de-Beaupré en juin 2016) le 24 juin 2019.
Le pape a accepté la démission de l'évêque de Rouyn-Noranda, Dorylas Moreau (photographié ici à Sainte-Anne-de-Beaupré en juin 2016) le 24 juin 2019.   (Archives Présence/Philippe Vaillancourt)
Philippe Vaillancourt | Journaliste
Journaliste
2019-06-25 19:22 || Québec Québec

Le pape François a accepté le 24 juin la démission de Mgr Dorylas Moreau, évêque de Rouyn-Noranda, «pour des raisons de santé», ont précisé les autorités ecclésiales.

Dans une lettre rédigée à l’attention de ses diocésains, Mgr Moreau explique qu’il avait présenté sa démission au pape le 27 mai. Il précise que son état de santé s’est particulièrement détérioré au cours de la dernière année, au point d’être confronté à des «troubles de parole et de grandes difficultés d’élocution».

«Des rapports médicaux récents révèlent finalement que j’ai été atteint de deux AVC (accidents cérébraux vasculaires) qui m’ont laissé dans un état de fragilité, confie l’évêque démissionnaire. Je travaille au ralenti depuis un an mais j’ai évalué que notre Église a bien besoin d’un berger à temps complet et en meilleure forme. Si le temps me permet de bien récupérer, je me mettrai en temps opportun au service de mon éventuel successeur.»

Originaire de Kamouraska, dans le Bas-Saint-Laurent, Dorylas Moreau a reçu l’ordination presbytérale le 20 mai 1972 pour son diocèse d’origine, Sainte-Anne-de-la-Pocatière. Il fut nommé évêque de Rouyn-Noranda en novembre 2001, puis ordonné évêque en mars 2002. Mgr Moreau aura 72 ans le 15 juillet: il lui restait donc théoriquement encore trois ans avant d’atteindre l’âge où les évêques présentent habituellement leur démission au pape.

Parlant de lui-même comme d’un «frère-évêque», Mgr Moreau a remercié le personnel pastoral de son diocèse pour sa «compréhension», sa «bienveillance» et sa «collaboration».

«J’ai vécu parmi vous de grands bonheurs et de belles rencontres aussi bien dans notre Église que dans la société civile de même que dans les organisations communautaires spécialement dédiées aux plus pauvres», a-t-il écrit.

Le diocèse de Rouyn-Noranda compte aujourd’hui un peu moins de 55 000 catholiques, selon des données de la Conférence des évêques catholiques du Canada. C’est l’évêque du diocèse voisin d’Amos, Mgr Gilles Lemay, qui a été nommé administrateur apostolique de Rouyn-Noranda en attendant la nomination d’un nouvel évêque.

***

Présence a besoin de l'appui financier de ses lecteurs pour poursuivre sa mission.
Cliquez sur l'image de notre campagne de financement pour savoir comment votre don fait une différence.

 

du même auteur

Charles Vallières, un prêtre de Magog, remporte un vif succès sur Facebook en y diffusant en direct l'exposition du Saint-Sacrement.
2020-05-15 22:05 || Québec Québec

Un prêtre de Magog fait un tabac en exposant le Saint-Sacrement sur Facebook

Jean-Philippe Auger, alias Padre Coach.
2020-05-15 18:00 || Québec Québec

Plaidoyer pour une transition numérique en pastorale

Le pavillon Félix-Antoine-Savard, où se situe la Faculté de théologie et de sciences religieuses de l'Université Laval. À compter du 25 mai, la Faculté offrira de nouvelles formations en ligne destinées au grand public.
2020-05-15 12:22 || Québec Québec

Religions: nouvelle offre de formation grand public à l’Université Laval

articles récents

Le pape François a approuvé un miracle attribué à l'intercession du père Michael McGivney, fondateur des Chevaliers de Colomb, ouvrant la voie à sa béatification.
2020-05-27 17:46 || Monde Monde

Le fondateur des Chevaliers de Colomb en voie d'être béatifié

Les portes de l'église Saint-Jean-l’Évangéliste de Coaticook (vue ici dans les années 1950) demeureront fermées lorsque les autorités de la santé publique vont enfin autoriser la réouverture des lieux de culte au Québec.
2020-05-27 14:37 || Québec Québec

La pandémie précipite la fermeture définitive d'une église en Estrie

Les portes closes de l'église Saint-Roch, à Québec. Les catholiques du Québec devront être prêts à rouvrir les portes de leurs églises et à reprendre le cours de leurs activités liturgiques, dit l'Assemblée des évêques catholiques du Québec.
2020-05-25 14:21 || Québec Québec

Peut-être pas toutes les églises qui pourront rouvrir en même temps, dit l'AECQ