Projet de 39 millions $

Le gouvernement allonge 15,6 millions $ pour le Sanctuaire Notre-Dame-du-Cap

Le gouvernement du Québec a annoncé le mardi 6 avril qu’il allongera 15,6 millions $ pour soutenir le réaménagement des espaces du Sanctuaire Notre-Dame-du-Cap, à Trois-Rivières.
Le gouvernement du Québec a annoncé le mardi 6 avril qu’il allongera 15,6 millions $ pour soutenir le réaménagement des espaces du Sanctuaire Notre-Dame-du-Cap, à Trois-Rivières.   (Archives Présence/P. Vaillancourt)
Philippe Vaillancourt | Journaliste
Journaliste
2021-04-07 12:05 || Québec Québec

Le gouvernement du Québec a annoncé le mardi 6 avril qu’il allongera 15,6 millions $ pour soutenir le réaménagement des espaces du Sanctuaire Notre-Dame-du-Cap, à Trois-Rivières.

L’annonce a été faite par la ministre du Tourisme, Caroline Proulx, dans le cadre d’une conférence de presse qui se tenait au sanctuaire marial, à l'intérieur de l'église historique. Le ministre responsable de la Mauricie, Jean Boulet, et la présidente du Conseil du trésor, Sonia LeBel, étaient aussi présents.

Ce montant soutient ainsi le projet de 39 millions $ qui comprend la construction d’un nouveau bâtiment d’accueil, l’aménagement de la grande place touchant à la basilique, au Petit sanctuaire et aux jardins, le réaménagement du débarcadère d’autocars et des aménagements «pour redonner aux visiteurs l’accès au fleuve».

Dans son intervention, la ministre Proulx a mis l’accent sur la volonté du gouvernement «d’assurer une relance touristique forte».

«Multidimensionnel et ambitieux, le projet de réaménagement du sanctuaire Notre-Dame-du-Cap contribuera à augmenter le nombre de pèlerins et de visiteurs, d'ici et d'ailleurs, tout en faisant rayonner la riche histoire du site, la beauté de son patrimoine bâti et le talent des artistes qui y sont présentés», a-t-elle dit.

L’évêque auxiliaire et actuel administrateur diocésain de Trois-Rivières, Mgr Pierre-Olivier Tremblay, a vu dans cette annonce une confirmation de la «pertinence» et de la «contribution» du sanctuaire pour la société.

«En effet, visiteurs et pèlerins bénéficient ici d'un lieu inspirant et exceptionnel animé par une programmation large et diversifiée permettant la rencontre entre les personnes et les cultures», a-t-il déclaré.

Ce projet de plusieurs dizaines de millions de dollars a été élaboré alors que Mgr Tremblay était recteur du sanctuaire. Il a occupé ce poste de 2015 à 2020.

Avant la pandémie, le Sanctuaire Notre-Dame-du-Cap recevait plus de 400 000 visiteurs annuellement. Dans son annonce, le gouvernement du Québec a affirmé que le lieu en reçoit un demi-million par année.

***

 

 

du même auteur

Habituellement achalandé, le sanctuaire de Sainte-Anne-de-Beaupré était anormalement calme le 6 juin 2020. Le recteur du sanctuaire, le père Scott Katzenberger, espère accueillir plus de personnes en 2021.
2021-04-20 15:26 || Québec Québec

Le sanctuaire de Sainte-Anne-de-Beaupré confiant à l'approche de la haute saison

D’importantes saisies de vin de messe ont eu lieu dans diverses villes du Québec le vendredi 9 avril. Conséquence? Il est présentement impossible d’acheter une bouteille de ce produit spécialisé au Québec.
2021-04-20 10:48 || Québec Québec

Importantes saisies policières de vin de messe au Québec

La question est alimentée par une série de malaises devant la réception plus que mitigée de déclarations émanant de la Conférence des évêques catholiques du Canada.
2021-04-13 18:21 || Canada Canada

Le Québec aurait-il besoin de sa propre conférence épiscopale?

articles récents

Habituellement achalandé, le sanctuaire de Sainte-Anne-de-Beaupré était anormalement calme le 6 juin 2020. Le recteur du sanctuaire, le père Scott Katzenberger, espère accueillir plus de personnes en 2021.
2021-04-20 15:26 || Québec Québec

Le sanctuaire de Sainte-Anne-de-Beaupré confiant à l'approche de la haute saison

Le père Michael DeLaney, 62 ans, est le 16e recteur de l'Oratoire Saint-Joseph du Mont-Royal.
2020-11-18 07:01 || Québec Québec

Un Américain nommé recteur de l’Oratoire Saint-Joseph du Mont-Royal

Les mesures sanitaires et l'absence de touristes font de la Vieille ville de Jérusalem un endroit anormalement désert.
2020-10-08 11:36 || Monde Monde

La Vieille ville de Jérusalem rendue déserte par la pandémie