COVID-19 et fin de semaine pascale

Aucun rassemblement religieux dénoncé en Montérégie

La Régie intermunicipale de police Richelieu-Saint-Laurent (RIPRSL) avait demandé aux citoyens de dénoncer tous rassemblements ou activités dont ils sont témoins, ce qui comprend les rassemblements religieux.
La Régie intermunicipale de police Richelieu-Saint-Laurent (RIPRSL) avait demandé aux citoyens de dénoncer tous rassemblements ou activités dont ils sont témoins, ce qui comprend les rassemblements religieux.   (Pixabay)
François Gloutnay | Journaliste
Journaliste
2020-04-15 10:28 || Québec Québec

Quelques jours avant la fête de Pâques, la Régie intermunicipale de police Richelieu-Saint-Laurent (RIPRSL) a demandé aux citoyens des 17 municipalités de la Montérégie que ce service dessert de dénoncer tous rassemblements ou activités dont ils sont témoins, ce qui comprend les rassemblements religieux.

«Les policiers ont le mandat d’appliquer la Loi sur la santé publique et d’émettre des constats d’infraction au besoin, tout en conservant leur pouvoir discrétionnaire», a expliqué le service de police le jeudi 9 avril 2020.

«Afin de bien identifier les situations qui peuvent être sujettes à l’émission de constats d’infraction», la RIPRSL précise ensuite quelles situations «doivent être dénoncées»: en plus des «rassemblements extérieurs de type party» et des «commerces non essentiels qui demeurent ouverts», les policiers vont intervenir en cas de rassemblements «sportifs, culturels, religieux ou autres».

«Mais non, on n'a reçu aucune plainte, aucun appel de dénonciation concernant des rassemblements religieux», indique le sergent Jean-Luc Tremblay, responsable des relations avec les journalistes.

«On voulait seulement illustrer les types de rassemblements qui n'étaient pas permis. Et ça ne veut pas dire que dans les jours précédents, on ait reçu de telles plaintes» contre des églises du territoire, précise-t-il. «C'est non.»

Les responsables des diverses Églises et traditions religieuses présentes dans les 17 municipalités «ont pris position» sur la fermeture des lieux de culte et «respecté les consignes du gouvernement sur la distanciation et les rassemblements», observe-t-il.

«On a des relations exemplaires avec tous nos partenaires» ce qui comprend les responsables religieux de la Montérégie, indique le sergent Tremblay.

À la veille de Pâques, les citoyens étaient invités «à faire preuve de jugement» et à ne dénoncer que «les situations qui contreviennent aux ordres du gouvernement».

Il est donc inutile «de saturer» le service de police en dénonçant «deux couples de voisins qui discutent en maintenant une bonne distance entre eux» ou encore «des personnes d’une même famille qui demeurent à la même adresse et qui circulent dans un endroit public».

***

 

 

du même auteur

Décédé en 2016, le père Benoît Lacroix fait l'objet d'une dénonciation pour des gestes à caractère sexuel qui auraient été posés en 1993.
2020-07-21 12:02 || Québec Québec

Allégations d'abus sexuels contre le dominicain Benoît Lacroix

Reprenant les paroles du chant The Blessing, des croyants proclament, en français, en anglais, en hébreu et en arabe, une «bénédiction interreligieuse pour Montréal».
2020-07-20 00:00 || Québec Québec

Des croyants entonnent une prière interreligieuse pour Montréal

«Osez donc venir découvrir cette femme que vous pensez connaître», lance résolument Jean-François Royal aux voisins du Site historique Marguerite-Bourgeoys et aux gens des autres régions qui «oseront» venir à Montréal cet été.
2020-07-02 06:12 || Québec Québec

Découvrir la Marguerite Bourgeoys 2.0 cet été

articles récents

La Sûreté du Québec a arrêté un total de huit membres des Clercs de Saint-Viateur entre le 23 et le 30 juin 2020.
2020-06-30 17:05 || Québec Québec

Nouvelles arrestations de Clercs de Saint-Viateur

Les pères Jean Pilon, 78 ans, et Raoul Jomphe, 86 ans, ainsi que les frères Gérard Whissell, 81 ans, Roger Larue, 88 ans, et Laurent Madore, 83 ans, ont été arrêtés à Joliette, à la Résidence Saint-Viateur ou à l'infirmerie de cette congrégation internationale.
2020-06-23 10:49 || Québec Québec

Cinq Clercs de Saint-Viateur arrêtés ce matin à Joliette

Une décision de la Cour suprême des États-Unis rendue le 15 juin 2020 confirme que les personnes LGBTQ ne peuvent être discriminées sur le lieu de travail.
2020-06-23 09:58 || Monde Monde

LGBTQ et Église: l'impact de la décision de la Cour suprême reste à voir