Montréal

Décès de l'ex-juge chargée de l'audit sur les abus sexuels dans 5 diocèses

Âgée de 72 ans, l'ancienne juge de la Cour supérieure est décédée le 12 juillet 2019 au terme d'une brève mais fulgurante maladie.
Âgée de 72 ans, l'ancienne juge de la Cour supérieure est décédée le 12 juillet 2019 au terme d'une brève mais fulgurante maladie.   (Présence/François Gloutnay)
François Gloutnay | Journaliste
Journaliste
2019-07-29 15:54 || Québec Québec

Les funérailles de la juge à la retraite Anne-Marie Trahan ont eu lieu le lundi 29 juillet, à l'église Saint-Viateur d'Outremont.

Âgée de 72 ans, l'ancienne juge de la Cour supérieure est décédée le 12 juillet 2019 au terme d'une brève mais fulgurante maladie.

Au mois de mars, l'archevêque de Montréal avait nommé Anne-Marie Trahan à la tête d'une équipe de travail chargée de consulter les archives régulières et secrètes de cinq diocèses catholiques de la grande région de Montréal et de rédiger un audit sur les cas d'abus sexuels commis notamment par des membres du clergé. Son enquête devait débuter au mois de septembre.

Mgr Lépine lui avait aussi confié le mandat de remettre d'ici deux ans un rapport qui indiquerait «le nombre et la nature d'allégations d'abus sexuel commis sur des mineurs par des membres du clergé catholique romain et de leur personnel de 1950 à nos jours».

L'archevêque de Montréal avait alors assuré la juge Trahan qu'elle pouvait compter sur la collaboration entière des autorités diocésaines de Montréal, de Joliette, de Saint-Jean-Longueuil, de Saint-Jérôme et de Valleyfield et qu'elle aurait un «accès complet» aux dossiers des prêtres et du personnel diocésain depuis 70 ans.

«C’est avec émotion que j’apprends la nouvelle de la mort de la juge à la retraite Anne-Marie Trahan. Je ressens un sentiment d’admiration pour le travail que cette juriste émérite a accompli. Elle sera toujours reconnue pour sa rigueur et sa préoccupation pour les droits des personnes vulnérables», a commenté l'archevêque de Montréal.

«Nous nous mettrons rapidement au travail pour trouver une personne digne de confiance pour lui succéder», a assuré Erika Jacinto, l'attachée de presse de l’archevêque de Montréal. «Il en va de la crédibilité de l’exercice.»

Elle a ajouté que «tout sera mis en œuvre pour terminer l’audit dans les temps». Mais il est toutefois «fort probable que l’exercice connaisse un certain retard».   

Lors de l'annonce de cet audit externe, Mgr Lépine répétait que la juge à la retraite Anne-Marie Trahan était la personne la plus compétente pour mener à bien ce travail.

***

Présence a besoin de l'appui financier de ses lecteurs pour poursuivre sa mission.
Cliquez sur l'image de notre campagne de financement pour savoir comment votre don fait une différence.

 

du même auteur

La cathédrale anglicane Christ Church de Montréal ne rouvrira que le dimanche 27 septembre. Elle ne pourra accueillir que 25 personnes, regrette l'évêque Mary Irwin-Gibson.
2020-09-22 11:24 || Québec Québec

Lieux de culte: une décision «décevante» et «illogique», disent des responsables

«Le gouvernement place encore une fois dans la même catégorie les lieux de culte et les bars», indique un communiqué diffusé lundi en fin de matinée par la Table interreligieuse, un organisme de concertation durant le confinement.
2020-09-21 12:45 || Québec Québec

Les leaders religieux demandent à Québec de reclassifier les lieux de culte

Le ministre Christian Dubé a surpris bien des leaders religieux du Québec en annonçant dimanche que le nombre maximum de personnes autorisées à participer à un événement qui se déroule dans un lieu de culte passait, dans toutes les régions du Québec, de 250 à 50 dès le 21 septembre.
2020-09-21 08:49 || Québec Québec

Lieux de culte: la limite passe de 250 à 50 personnes et moins

articles récents

L’ancien directeur général de la Mutuelle d'assurance en Église, Sylvain Beaulieu, conteste son congédiement et souhaite que le Tribunal administratif du travail lui accorde le droit de réintégrer ses fonctions.
2020-08-31 17:13 || Québec Québec

La bisbille à la Mutuelle d’assurance en Église devant le Tribunal administratif du travail

Les négociations pour en arriver à un règlement dans le dossier des personnes abusées par des oblats seraient terminées, indique l'avocat des victimes. Le supérieur provincial de la congrégation religieuse réplique que les oblats sont «toujours déterminés» à trouver une entente.
2020-08-24 21:02 || Québec Québec

Abus sexuels: encore loin d'un règlement hors cour pour les oblats

Au tour de l'archidiocèse de Québec d'être visé par une demande d'action collective déposée le vendredi 21 août au palais de justice de Québec.
2020-08-21 14:33 || Québec Québec

Demande d'action collective contre l'archidiocèse de Québec