Agressions sexuelles

Le père rédemptoriste Jean-Claude Bergeron reconnu coupable

L'ancien Séminaire Saint-Alphonse de Sainte-Anne-de-Beaupré.
L'ancien Séminaire Saint-Alphonse de Sainte-Anne-de-Beaupré.   (Présence/Philippe Vaillancourt)
François Gloutnay | Journaliste
Journaliste
2015-12-10 14:48 || Québec Québec

Le rédemptoriste Jean-Claude Bergeron a été déclaré hier coupable d’attentats à la pudeur et de grossière indécence envers sept anciens élèves du Séminaire Saint-Alphonse de Sainte-Anne-de-Beaupré.

Le religieux était, dans les années 1970 et 1980, professeur et surveillant de dortoir. Le juge Jean-Pierre Dumais de la Cour du Québec a cru la version des jeunes victimes, des adolescents de 12 et 13 ans au moment des faits. Arrêté en 2010, le père Bergeron a toujours nié avoir posé des gestes répréhensibles.

Les rédemptoristes ont refusé de commenter le jugement contre le père Jean-Claude Bergeron. L'agence Présence a contacté, par téléphone et par courriel, le père Charles Duval, supérieur provincial, afin d'obtenir ses réactions.

«Le père Duval ne fera pas de commentaire compte tenu d'un avis légal obtenu», a déclaré Liliane Fournier, adjointe de la province rédemptoriste Sainte-Anne-de-Beaupré, entité à laquelle appartient le père Bergeron. «Les Rédemptoristes prennent acte du jugement rendu hier», ajoute-t-elle, «mais, ils n'émettront, pour le moment, aucun commentaire».

«Comme le père Bergeron ne relève pas de l’archevêque de Québec, nous ne commenterons pas le verdict d’hier», a de son côté déclaré Jasmin Lemieux-Lefebvre, directeur des communications de l'archidiocèse de Québec. «Nous prions pour toutes les personnes blessées dans cette triste situation», a-t-il ajouté.

En 2014, un recours collectif intenté par des anciens élèves du Séminaire Saint-Alphonse entre 1960 et 1987, a contraint la communauté à verser une somme de 20 millions $. Le nom du père Bergeron faisait partie de la liste des rédemptoristes nommés dans ce recours. En août dernier, 111 victimes d'agressions sexuelles commises par des rédemptoristes ont reçu, sous pli recommandé, des chèques de 100 000 $, de 150 000 $ ou encore de 200 000 $.

Le père Bergeron est le second prêtre rédemptoriste de la même communauté à être reconnu criminellement coupable. En 2011, le père Raymond-Marie Lavoie avait plaidé coupable à des accusations de nature sexuelle commis contre des pensionnaires de l'ancien Séminaire Saint-Alphonse.

La Congrégation du Très-Saint-Rédempteur, les rédemptoristes, compte quelque 6000 membres dans le monde.

 

du même auteur

Le professeur Yves Gingras, spécialiste du frère Marie-Victorin, dans son bureau à l'UQÀM.
2018-02-21 17:06 || Québec Québec

Frère Marie-Victorin, explorateur avant-gardiste de la sexualité

Le frère Jean-Guy Roy, alors qu'il dirigeait la maison de production Auvidec.
2018-02-13 15:51 || Québec Québec

Les victimes réclament 16,2 M $

2018-02-13 12:01 || Québec Québec

Pas question de démissionner, disent les deux administrateurs

articles récents

Le frère Jean-Guy Roy, alors qu'il dirigeait la maison de production Auvidec.
2018-02-13 15:51 || Québec Québec

Les victimes réclament 16,2 M $

2018-02-13 12:01 || Québec Québec

Pas question de démissionner, disent les deux administrateurs

2018-02-12 15:09 || Québec Québec

L’indépendance d’un assureur au cœur d’une bisbille avec l’archidiocèse de Montréal

 
 
 

À la une

Icône représentant François de Laval.
2018-02-21 23:03 || Québec Québec

François de Laval reconnu «personnage historique»

Le pape Paul VI à Rome le 2 avril 1972.
2018-02-21 20:08 || Vatican Vatican

Paul VI sera canonisé cette année

La Famille Myriam Beth'léem propose des défis en lien avec le carême spécialement destinés aux jeunes sur les réseaux sociaux.
2018-02-20 14:46 || Québec Québec

Le Défi Ixthus, un carême 2.0 conçu au Québec