Agressions sexuelles

Le père rédemptoriste Jean-Claude Bergeron reconnu coupable

L'ancien Séminaire Saint-Alphonse de Sainte-Anne-de-Beaupré.
L'ancien Séminaire Saint-Alphonse de Sainte-Anne-de-Beaupré.   (Présence/Philippe Vaillancourt)
François Gloutnay | Journaliste
Journaliste
2015-12-10 14:48 || Québec Québec

Le rédemptoriste Jean-Claude Bergeron a été déclaré hier coupable d’attentats à la pudeur et de grossière indécence envers sept anciens élèves du Séminaire Saint-Alphonse de Sainte-Anne-de-Beaupré.

Le religieux était, dans les années 1970 et 1980, professeur et surveillant de dortoir. Le juge Jean-Pierre Dumais de la Cour du Québec a cru la version des jeunes victimes, des adolescents de 12 et 13 ans au moment des faits. Arrêté en 2010, le père Bergeron a toujours nié avoir posé des gestes répréhensibles.

Les rédemptoristes ont refusé de commenter le jugement contre le père Jean-Claude Bergeron. L'agence Présence a contacté, par téléphone et par courriel, le père Charles Duval, supérieur provincial, afin d'obtenir ses réactions.

«Le père Duval ne fera pas de commentaire compte tenu d'un avis légal obtenu», a déclaré Liliane Fournier, adjointe de la province rédemptoriste Sainte-Anne-de-Beaupré, entité à laquelle appartient le père Bergeron. «Les Rédemptoristes prennent acte du jugement rendu hier», ajoute-t-elle, «mais, ils n'émettront, pour le moment, aucun commentaire».

«Comme le père Bergeron ne relève pas de l’archevêque de Québec, nous ne commenterons pas le verdict d’hier», a de son côté déclaré Jasmin Lemieux-Lefebvre, directeur des communications de l'archidiocèse de Québec. «Nous prions pour toutes les personnes blessées dans cette triste situation», a-t-il ajouté.

En 2014, un recours collectif intenté par des anciens élèves du Séminaire Saint-Alphonse entre 1960 et 1987, a contraint la communauté à verser une somme de 20 millions $. Le nom du père Bergeron faisait partie de la liste des rédemptoristes nommés dans ce recours. En août dernier, 111 victimes d'agressions sexuelles commises par des rédemptoristes ont reçu, sous pli recommandé, des chèques de 100 000 $, de 150 000 $ ou encore de 200 000 $.

Le père Bergeron est le second prêtre rédemptoriste de la même communauté à être reconnu criminellement coupable. En 2011, le père Raymond-Marie Lavoie avait plaidé coupable à des accusations de nature sexuelle commis contre des pensionnaires de l'ancien Séminaire Saint-Alphonse.

La Congrégation du Très-Saint-Rédempteur, les rédemptoristes, compte quelque 6000 membres dans le monde.

 

du même auteur

Les portes closes de l'église Saint-Roch, à Québec. Les catholiques du Québec devront être prêts à rouvrir les portes de leurs églises et à reprendre le cours de leurs activités liturgiques, dit l'Assemblée des évêques catholiques du Québec.
2020-05-25 14:21 || Québec Québec

Peut-être pas toutes les églises qui pourront rouvrir en même temps, dit l'AECQ

Le père Francis G. Morrisey, professeur émérite et ancien doyen de la Faculté de droit canonique de l'Université Saint-Paul, est décédé le 23 mai 2020 au Centre Élisabeth-Bruyère d'Ottawa. Il était âgé de 84 ans.
2020-05-25 09:35 || Canada Canada

Décès de l'oblat Francis G. Morrisey, canoniste de réputation mondiale

Entre le 1er et le 15 mai, le ministre provincial de l’Ordre des frères mineurs capucins, Louis Cinq-Mars, a appris le décès de sept de ses confrères, tous atteints de la COVID-19.
2020-05-21 14:18 || Québec Québec

Sept capucins décédés de la COVID-19 en deux semaines

articles récents

Le père Francis G. Morrisey, professeur émérite et ancien doyen de la Faculté de droit canonique de l'Université Saint-Paul, est décédé le 23 mai 2020 au Centre Élisabeth-Bruyère d'Ottawa. Il était âgé de 84 ans.
2020-05-25 09:35 || Canada Canada

Décès de l'oblat Francis G. Morrisey, canoniste de réputation mondiale

La Régie intermunicipale de police Richelieu-Saint-Laurent (RIPRSL) avait demandé aux citoyens de dénoncer tous rassemblements ou activités dont ils sont témoins, ce qui comprend les rassemblements religieux.
2020-04-15 10:28 || Québec Québec

Aucun rassemblement religieux dénoncé en Montérégie

Prévue au mois d'avril, l'assemblée générale annuelle des membres de la Mutuelle d'assurance en Église est reportée à une date ultérieure.
2020-03-05 09:18 || Québec Québec

Mutuelle d'assurance en Église: assemblée générale annuelle reportée