Départ de la Table interreligieuse de concertation

Lieux de culte: les juifs hassidiques se tournent vers les tribunaux

Le Conseil des juifs hassidiques du Québec a aussi décidé de suspendre sa participation à la Table interreligieuse de concertation.
Le Conseil des juifs hassidiques du Québec a aussi décidé de suspendre sa participation à la Table interreligieuse de concertation.   (Pixabay)
François Gloutnay | Journaliste
Journaliste
2021-01-28 17:25 || Québec Québec

Le Conseil des juifs hassidiques du Québec (CJHQ) demande aux tribunaux une injonction pour que les communautés juives orthodoxes puissent accueillir, dès demain ainsi que samedi, lors des prières du sabbat, des groupes de dix personnes dans différentes salles à l'intérieur d'une même synagogue lorsque ce lieu possède plus d'une entrée.

La demande d'injonction sera entendue vendredi matin par un juge de la Cour supérieure du Québec.

«Après avoir épuisé tous les autres moyens pour obtenir des autorités gouvernementales des ajustements afin de permettre aux membres de nos communautés de pouvoir prier dans un environnement sécuritaire, les communautés se tournent vers les tribunaux pour que leurs droits fondamentaux soient respectés», a indiqué Max Lieberman, le vice-président du CJHQ.

«Par respect pour le processus judiciaire, aucun autre commentaire ne sera fait», a-t-il ajouté.

Le CJHQ a aussi décidé de suspendre sa participation à la Table interreligieuse de concertation.

«On respecte la décision du Conseil des juifs hassidiques», a indiqué Mgr Pierre Murray, le coordonnateur de la Table, un regroupement de leaders religieux qui discute avec les autorités gouvernementales et sanitaires de la situation des différents lieux de culte durant la pandémie.

«Les membres de la Table sont encore convaincus que c'est par le dialogue et la concertation, entre nous d'abord, puis entre nous et le gouvernement, que nous emprunterons les meilleures avenues pour passer à travers la crise sanitaire et prendre en considération les besoins des lieux de culte», a aussi réagi Mgr Murray en apprenant la demande d'injonction qui sera présentée le 29 janvier.

Les avocats des juifs hassidiques vont demander à ce que les synagogues qui ont plusieurs portes d'entrée puissent accueillir, dès vendredi, des groupes de 10 personnes dans des salles différentes.

Cette clause des salles non contiguës est mentionnée dans une lettre que le Dr Horacio Arruda avait fait parvenir à la Table interreligieuse de concertation le 25 novembre 2020. Dans le cas des «lieux de culte où les salles sont séparées et ayant chacune un accès indépendant, c'est à dire un accès à la rue sans partager d'espace commun avec les autres salles», avait écrit le directeur national de santé publique, le nombre maximal permis «s'applique à chaque salle».

Cette clause n’a pas été spécifiquement révoquée dans l’arrêté ministériel signé par le ministre Christian Dubé le 21 janvier 2021. Mais pour la majorité des membres de la Table interreligieuse de concertation, elle n'est plus valable depuis que le gouvernement a autorisé la présence de dix personnes maximum par lieu de culte.

***

 

 

du même auteur

L'ancien président de Développement et Paix, Jean-Denis Lampron, estime que l'organisme a manqué de transparence dans le processus de révision de ses partenaires.
2021-02-26 10:49 || Canada Canada

«Cela ne tient pas la route», disent deux ex-dirigeants de Développement et Paix

Développement et Paix ne conservera des liens de partenariats qu'avec le tiers des organismes qui ont été soupçonnés, depuis mars 2018, de ne pas respecter l'enseignement social et moral de l'Église catholique, ont annoncé l'organisme et les évêques canadiens le 25 février.
2021-02-25 18:18 || Canada Canada

Développement et Paix expurge près de 40% des partenaires examinés

Alors que débute sa campagne de financement annuelle, Développement et Paix refuse de rendre public le rapport final de l'enquête qu'il a menée, durant trois années, sur le quart de ses partenaires.
2021-02-23 16:11 || Canada Canada

Révision des partenaires de Développement et Paix: le rapport restera confidentiel

articles récents

Le cardinal Kevin Farrell en poste au Vatican a invité en octobre 2019 les ex-membres de la Famille Marie-Jeunesse (FMJ) qui se «considéraient victimes d'abus» à «porter plainte aux autorités concernées».
2021-02-16 16:56 || Québec Québec

Marie-Jeunesse: un préfet de dicastère invitait les victimes à porter plainte

Le 9 février, un juge fédéral de Brooklyn a bloqué définitivement les limites de capacité de l'État de New York pour le culte dans les synagogues orthodoxes dans les zones où le taux de propagation de la COVID-19 est élevé.
2021-02-12 16:06 || Monde Monde

Lieux de culte: la Cour bloque les limites dans l'État de New York

La requête en vue d'autoriser l'exercice d'un recours collectif contre la Famille Marie-Jeunesse (FMJ), contre son fondateur l'abbé Réal Lavoie et contre l'archidiocèse de Sherbrooke a été présentée les 8 et 9 février au palais de justice de Québec.
2021-02-09 19:54 || Québec Québec

Requête contre la Famille Marie-Jeunesse: audiences à Québec