Ignatius Kaigama

L’archevêque de Jos effectuera une tournée canadienne

L'archevêque de Jos, Mgr Ignatius Kaigama, effectuera sa première visite au Canada du 8 au 14 juin 2018. Sur cette photo, il prenait la parole à Manchester, en Angleterre, en 2014.
L'archevêque de Jos, Mgr Ignatius Kaigama, effectuera sa première visite au Canada du 8 au 14 juin 2018. Sur cette photo, il prenait la parole à Manchester, en Angleterre, en 2014.   (CNS photo/Simon Caldwell)
Philippe Vaillancourt | Journaliste
Journaliste
2018-05-30 14:58 || Canada Canada

L’archevêque de Jos, Ignatius Kaigama, sera de passage pour la première fois au Canada du 8 au 14 juin. Invité par l’organisme catholique Aide à l’Église en détresse Canada (AED), il s’arrêtera notamment deux jours à Montréal.

Figure incontournable de l’Église catholique africaine, Mgr Kaigama dénonce depuis longtemps les violences et tensions religieuses qui perturbent son pays, le Nigéria. Âgé de 59 ans, il est présentement président de la conférence épiscopale nigériane.

« Si le fondamentalisme religieux est l'une des raisons principales des violences, l'évêque ne se gêne pas pour dénoncer régulièrement le manque de moyens pour lutter efficacement contre la montée des extrémismes, non seulement par la défense effective des minorités, mais également parce qu'il n'existe pas de système d'éducation digne de ce nom et que le chômage est endémique, plus de 14 % », souligne l’AED dans le communiqué annonçant sa visite.

De Vancouver à Montréal

L’archevêque de Jos débutera son périple à Vancouver le 8 juin. Le lendemain, il se rendra à Toronto, où il présidera la messe à la cathédrale Saint-Michel. Les 11 et 12 juin, il sera dans la région d’Ottawa. Enfin, il sera à Montréal les 13 et 14 juin. Le public pourra notamment le rencontrer à la Librairie Atwater dans la soirée du 14.

Mgr Kaigama souhaite aborder la question de « l’espérance » au cours de sa visite. «Un chrétien doit toujours vivre d'espérance, tout en continuant à travailler et à lutter pour que le monde soit plus juste et plus humain», a-t-il dit.

Pour l’AED, sa présence au Canada est une occasion rêvée pour attirer l’attention du public sur la réalité des chrétiens du Nigéria.

«Ce que nous observons dans certaines régions du Nigeria est alarmant», a indiqué Marie-Claude Lalonde, directrice du bureau canadien de l'AED, situé à Montréal.

«Certains rapports reçus dernièrement laissent croire qu'il pourrait y avoir une tentative d'islamisation» de régions majoritairement chrétiennes, a-t-elle ajouté.

 

du même auteur

Le cofondateur du Centre culturel islamique de Québec, Boufeldja Benabdallah, lors d'une soirée interreligieuse de commémoration à Québec le 28 janvier 2018.
2019-01-21 14:57 || Québec Québec

Le Centre culturel islamique de Québec réclame l’interdiction des armes de poing et d’assaut

L'édition 2019 se déroulera les 19 et 20 octobre.
2019-01-16 16:53 || Québec Québec

Retour de la Balade des clochers confirmé pour l’automne

L’imam Hassan Guillet, le cardinal Gérald Lacroix et le rabbin Avi Finegold discutent de ce qui les unit dans une nouvelle série produite par l'Office de catéchèse du Québec.
2019-01-16 15:55 || Québec Québec

'Frères d'âme', la commune humanité d'un évêque, un imam et un rabbin

articles récents

Une série de vidéos entend dénoncer les problèmes de l'Église catholique au Québec et proposer des solutions.
2019-01-22 22:00 || Québec Québec

Le retour de l'insolent frère Untel

Le père Federico Lombardi agira comme modérateur lors du sommet sur les abus sexuels qui se tiendra au Vatican en février.
2019-01-21 10:59 || Vatican Vatican

Sommet sur les abus: le modérateur salue le document canadien

Le cardinal Thomas Collins de Toronto a finalement approuvé le transfert de dons à l'orgnanisme catholique Développement et Paix avant la fin de l'année 2018.
2019-01-08 16:09 || Canada Canada

Tous les diocèses ont versé les dons recueillis pour Développement et Paix