Un don original de Radio-Canada

L'Armée du Salut reçoit 40 000 meubles et accessoires

L’Armée du Salut a ouvert son sixième magasin d’occasions dans la région de Montréal le 30 mai 2018.
L’Armée du Salut a ouvert son sixième magasin d’occasions dans la région de Montréal le 30 mai 2018.   (Courtoisie: Armée du Salut)
François Gloutnay | Journaliste
Journaliste
2018-09-07 11:35 || Canada Canada

Les magasins d'occasions de l'Armée du Salut viennent d'obtenir un très gros lot de pièces de mobilier et d'accessoires de cuisine. Le donateur n'est nul autre que Radio-Canada qui prépare déjà son déménagement, prévu en 2020, dans ses nouveaux locaux montréalais.

«Ce que Radio-Canada a choisi de donner à l'Armée du Salut, c'est tout ce qui peut être redistribué à des familles, des ameublements, de la vaisselle. Ce sont des objets qui ont pu être utilisés lors de tournages ou encore qui se trouvent dans les bureaux. En fait, c'est tout ce qui peut toujours servir», explique Brigitte St-Germain, directrice des communications pour la division du Québec de l'Armée du Salut, une organisation chrétienne internationale implantée au Canada depuis 1882.

Plus tôt cette année, Radio-Canada a lancé un appel d’intérêt afin de trouver «des institutions à vocation éducative ou culturelle, des organismes à but non lucratif ayant une mission sociale ou des entreprises spécialisées dans le domaine des meubles et objets d’occasion dans le but de donner une deuxième vie utile à ses meubles et accessoires usagés non patrimoniaux». On estimait alors que 55 000 pièces devaient quitter les entrepôts de Radio-Canada.

Quelque 15 000 objets ont depuis été attribués «à une centaine d’organismes culturels et maisons d’enseignement, leur assurant une deuxième vie comme accessoires dans leurs productions théâtrales ou activités culturelles», a expliqué Radio-Canada.  

Les 40 000 articles restants, c'est l'Armée du Salut qui en prendra possession, a annoncé hier la société d'État.

«Le magasin d’occasion de l’Armée du Salut s’est démarqué parmi les organismes à mission sociale ayant la capacité de prendre possession de l’inventaire restant comprenant meubles, appareils ménagers, vaisselle et autres objets en bonne condition», indique Radio-Canada, confiant que ces objets «contribueront au bien-être de ceux et celles qui en ont le plus besoin».

Tous les objets «seront distribués à travers nos différentes divisions du Canada», confirme Brigitte St-Germain. «Bien sûr, nos magasins de Montréal vont recevoir une partie de ce matériel.»

Tonny Colyn, directrice nationale du traitement des dons pour la chaîne de magasins d’occasions de l’Armée du Salut, explique que dès lundi, des équipes de l'Armée du Salut se rendront à l'entrepôt de Radio-Canada afin d'emballer tous les objets offerts et d'assurer leur distribution dans les différents magasins d'occasions. «Ce sont les gens de nos magasins de Montréal qui vont s'occuper de cela», dit-elle, ajoutant que l'opération de ramassage et de transport devrait prendre de six à huit semaines.

Usagés, les objets seront tous vendus à bas prix. La responsable ne pouvait toutefois pas indiquer quel montant l'Armée du Salut recevrait grâce à ce don de Radio-Canada. «L'inventaire n'a pas encore été fait. On sait qu'on a des objets de différentes valeurs, de la vaisselle jusqu'à des meubles et des appareils électroménagers.»

Objets patrimoniaux

Radio-Canada a profité de cette annonce pour lancer un nouvel appel d’intérêt, cette fois auprès d'«institutions muséales canadiennes intéressées à prendre possession de la totalité ou d’une partie de sa collection de quelque 500 meubles, accessoires et artefacts d’époque».

Cette collection d’objets usagés non patrimoniaux est composée de morceaux datant du XXe siècle et d'autres plus anciens ayant été utilisés dans diverses productions de Radio-Canada au fil des ans, tels que «des machines à écrire, des appareils de télévision ou de radio, des téléphones, des meubles et des accessoires typiques de l’époque où ils ont été fabriqués».

«Radio-Canada tient à les offrir gratuitement à une ou plusieurs institutions muséales qui pourraient les conserver et les mettre en valeur auprès du public», a annoncé la société d'État.

 

du même auteur

À partir du cas de l'encan des biens de l'église Saint-Élisabeth, le sénateur à la retraite Serge Joyal et le directeur de musée Jean-François Bélisle discutent de la vente des biens patrimoniaux et des œuvres d'art d'églises paroissiales.
2020-09-14 19:29 || Québec Québec

Les leçons de la vente aux enchères de samedi

Le maître-autel de la première église Sainte-Élisabeth de Hongrie, dans Lanaudière, fait partie des lots qui ont été retirés avant l'encan qui avait lieu en fin de semaine.
2020-09-14 16:25 || Québec Québec

Lanaudière: succès pour l'encan malgré le retrait des objets patrimoniaux

Dans une récente lettre ouverte adressée aux fidèles de son diocèse et à «toutes les personnes en recherche de vérité», Mgr Gilles Lemay, l'évêque Amos, désavoue les messages et les prophéties de l’abbé Michel Rodrigue (photo).
2020-09-10 19:00 || Québec Québec

L’évêque d’Amos désavoue les prophéties d’un prêtre

articles récents

Le père jésuite québécois Gaston Roberge, fondateur de l'institut Chitabrani de formation aux médias, à Kolkata (anciennement Calcutta) et spécialiste du cinéma et des médias, est décédé au collège Saint-Xavier de Kolkata le 26 août. Il avait 85 ans.
2020-08-31 12:02 || Monde Monde

Décès d’un jésuite québécois féru de cinéma indien

La question fait réagir militants et experts.
2020-08-13 09:02 || Québec Québec

Faut-il renommer la station de métro Lionel-Groulx?

Dès aujourd'hui, et jusqu'à nouvel ordre, la station RadioVM ne diffusera plus que trois émissions produites dans ses studios. La station sera toutefois en ondes 24 heures sur 24, assurent ses responsables.
2020-03-16 15:19 || Québec Québec

Radio VM annule la production de la majorité de ses émissions