Abus sexuels contre des mineurs

L'Église catholique australienne se dotera d'un nouveau document contre les abus

L’Église catholique d’Australie adoptera un nouveau protocole national pour répondre aux abus sexuels sur des mineurs. Ce document sera plus compatissant et plus juste, a déclaré l'archevêque Mark Coleridge, chef de la conférence épiscopale australienne.
L’Église catholique d’Australie adoptera un nouveau protocole national pour répondre aux abus sexuels sur des mineurs. Ce document sera plus compatissant et plus juste, a déclaré l'archevêque Mark Coleridge, chef de la conférence épiscopale australienne.   (CNS photo/Maria Grazia Picciarella)
2021-01-28 17:15 || Monde Monde

L’Église catholique d’Australie adoptera un nouveau protocole national pour répondre aux abus sexuels sur des mineurs. Ce document sera plus compatissant et plus juste, a déclaré l'archevêque Mark Coleridge, chef de la conférence épiscopale australienne.

Le nouveau cadre sera mis en œuvre le 1er février. Il est destiné à servir de référence nationale, formant une approche cohérente pour les autorités et les entités catholiques dans l'enquête, l'indemnisation et la fourniture de soins continus aux victimes d’abus.

Qualifiant ce protocole d’«important pas en avant», Mgr Coleridge a déclaré que le nouveau protocole «offre une approche fondée sur les traumatismes pour soutenir ceux qui ont été trahis dans le cadre de l'Église», tandis qu'il «exige de l'Église une approche compatissante et juste».

«Il insiste également sur le respect de l'histoire et des circonstances personnelles de chaque individu», a-t-il déclaré.

La conférence des évêques a officiellement adopté le protocole en novembre dernier après deux ans de consultation – notamment avec les survivants et leurs défenseurs – au sein et en dehors de l'Église.

Il s'inspire également des recommandations de la Commission royale sur les réponses institutionnelles aux abus sexuels sur les enfants.

Le nouveau protocole remplacera les deux protocoles actuels de l'église, "Towards Healing" et "The Melbourne Response", bien que ceux-ci continueront à être utilisés jusqu'à la fin de l'année ou la conclusion des affaires actuellement en cours de gestion.

Karen Larkman, directrice du bureau de prévention et d'intégrité ministérielle de l'archidiocèse de Sydney, a salué ce changement. Elle a déclaré qu'il permettrait «d'apporter une réponse cohérente et éclairée par les traumatismes au sein de l'Église catholique en Australie aux survivants d'abus, ainsi que de promouvoir davantage une culture de prévention des préjudices aux enfants et aux adultes qui risquent de subir des préjudices».

«Il est important de souligner qu'il met en place un processus de transparence et d'amélioration continue pour la prise en charge permanente des survivants d'abus», a-t-elle ajouté. «C'est vraiment un pas en avant significatif, et nous nous sentons très positifs quant à l'avenir de la sauvegarde dans l'église et de son accompagnement des survivants.»

Mgr Coleridge a reconnu que les protocoles actuels avaient été critiqués «en grande partie à cause d'une application incohérente ou incomplète» et a déclaré que l'Église continue à travailler fort pour renforcer les garanties qui ont été mises en place ces dernières années.

En plus d'énoncer des principes et des processus pour répondre aux préoccupations et aux allégations d'abus, qu'ils soient historiques ou contemporains, le nouveau protocole offrira également des conseils sur la façon de s'engager avec les personnes touchées par les abus, a-t-il dit.

Marilyn Rodrigues

***

 

 

du même auteur

«Un symposium théologique ne prétend pas offrir des solutions pratiques à tous les problèmes pastoraux et missionnaires de l'Église, mais il peut nous aider à approfondir les fondements de la mission de l'Église», a déclaré le cardinal québécois Marc Ouellet, photographié ici en janvier 2020.
2021-04-16 10:34 || Vatican Vatican

Le cardinal Ouellet organisateur d'un symposium sur le sacerdoce en 2022

Le dernier recensement du Mexique, de 2020, a montré que la population catholique a diminué de 5 points de pourcentage pour atteindre 77,7% de la population.
2021-04-14 15:37 || Monde Monde

«Regardez la réalité en face», lance le nonce aux évêques du Mexique

Des jeunes se préparent à recevoir les sacrements d'initiation à l'église St. John of God Church de Central Islip (New York), en 2019.
2021-04-12 12:00 || Monde Monde

L'état de l'Église dans le monde en quelques top 5

articles récents

En septembre 2019, un évêque latino-américain a déclaré à la Conférence des évêques catholiques du Canada qu'il existerait un «passage interne» entre un organisme local soutenu par l'ONG Développement et Paix et une clinique de santé reproductive.
2021-04-19 09:03 || Canada Canada

L'absurde affaire du tunnel entre un partenaire et une clinique d'avortement

«Un symposium théologique ne prétend pas offrir des solutions pratiques à tous les problèmes pastoraux et missionnaires de l'Église, mais il peut nous aider à approfondir les fondements de la mission de l'Église», a déclaré le cardinal québécois Marc Ouellet, photographié ici en janvier 2020.
2021-04-16 10:34 || Vatican Vatican

Le cardinal Ouellet organisateur d'un symposium sur le sacerdoce en 2022

Le dernier recensement du Mexique, de 2020, a montré que la population catholique a diminué de 5 points de pourcentage pour atteindre 77,7% de la population.
2021-04-14 15:37 || Monde Monde

«Regardez la réalité en face», lance le nonce aux évêques du Mexique