Attentat contre les musulmans de Québec

La radicalisation touche divers milieux, rappelle un expert

Le professeur Patrice Brodeur, en septembre 2016, lors de la 3e Conférence mondiale sur les religions du monde après le 11 septembre.
Le professeur Patrice Brodeur, en septembre 2016, lors de la 3e Conférence mondiale sur les religions du monde après le 11 septembre.   (Présence/François Gloutnay)
François Gloutnay | Journaliste
Journaliste
2017-01-30 10:22 || Québec Québec

«J'offre d'abord mes condoléances aux familles des victimes et mes prières aux personnes blessées. Je pense aussi beaucoup à la communauté musulmane qui doit gérer cette attaque terroriste», dit Patrice Brodeur, professeur agrégé à l’Université de Montréal.

Joint à New York où il participe à une rencontre, l'expert en études islamiques estime que la Ville de Québec et tout le Québec ont vécu hier soir «un cas extrême de radicalisation, non seulement du discours, mais aussi du passage à un acte. Ce geste d'exclusion est extrême et va jusqu'à enlever la vie à des gens.»

L'attentat a été perpétré dans une mosquée, au moment où des musulmans étaient réunis pour la prière du soir, «ce qui est un symbole très fort», estime le professeur de la Faculté de théologie et de sciences des religions.

Il est encore trop tôt pour connaître les motivations des agresseurs, ont indiqué les chefs des différents corps policiers lundi matin lors d'une conférence de presse tenue dans le quartier général de la Sûreté du Québec.

Est-ce un cas extrême d'islamophobie? Est-ce davantage? Patrice Brodeur ne peut se prononcer.

En janvier 2016, il y a un an, la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse révélait que «près de la moitié de la population du Québec a une image négative de la religion» et que 45 % des Québécois considèrent que la religion est une réalité globalement négative tandis que 43 % d'entre eux se méfient «des personnes qui affirment trop clairement leur religion».

«Les Québécois vivent très bien avec les signes de la religion de leur société de référence», observait alors le politologue et juriste de formatio Pierre Noreau, un des auteurs de cette recherche dévoilée par la CDPDJ. Mais les Québécois en ont toutefois contre «les signes issus d'autres traditions religieuses qui sont plus directement considérés comme les expressions publiques d'une appartenance religieuse», avaient écrit les auteurs du rapport de recherche remis à la CDPDJ.

Patrice Brodeur note, quand on lui rappelle les résultats de ce sondage que «comme dans toute société où il se développe certaines formes de discours radicaux, au Québec, on a aussi entendu des discours islamophobes de citoyens ainsi que des discours anti-occidentaux de la part d'une infime quantité de musulmans».

Même si c'est le fait d'un petit nombre, «la radicalisation existe dans différents milieux de la société québécoise», ajoute-t-il.

«Il faut être méfiant de toute forme de radicalisation mais aussi des discours d'intolérance qui excluent les musulmans ou qui critiquent les valeurs occidentales».

«Dans les deux cas, il faut dénoncer l'exclusivisme», ajoute le professeur Brodeur. Cet exclusivisme, estime-t-il, «peut porter, dans son sein, une radicalisation qui peut conduire à un passage à l'acte».

 

du même auteur

Il y a six mois, lorsque que le pape François a accepté, en raison de son âge, la démission de Paul Lortie comme évêque de Mont-Laurier, il a nommé Paul-André Durocher (photo) à titre d'administrateur apostolique. Il lui a aussi confié un mandat, celui «de faire une étude sur l’avenir du diocèse.
2020-01-17 12:45 || Québec Québec

Mont-Laurier: fusionner ou maintenir le diocèse?

Le chant 'Hâtons-nous en chemin', composé par Robert Lebel à l'occasion du 400e de Marguerite Bourgeoys, a été présenté le 12 janvier pour la toute première fois. C'est Violaine Paradis, religieuse de la Congrégation de Notre-Dame,qui l'a interprété à la fin de la célébration.
2020-01-17 09:05 || Québec Québec

Lancement d'une année en hommage à Marguerite Bourgeoys

Le nonce apostolique, Mgr Luigi Bonazzi (à gauche) salue le nouvel évêque de Saint-Jean-Longueuil, Mgr Claude Hamelin, le 10 janvier 2020.
2020-01-14 16:36 || Québec Québec

Claude Hamelin, un évêque «en amour» avec son diocèse

articles récents

Martine Sanfaçon et Yves Bédard dans leur maison de Charlesbourg, à Québec.
2019-12-23 22:55 || Québec Québec

Noël dans le sens du monde

Sonia Sarah Lipsyc, docteure en sociologie, chargée de cours à l’Université de Montréal et rédactrice en chef de la revue La Voix Sépharade, veut faire connaître les résistances religieuses et spirituelles des juifs pendant la Shoah.
2019-12-19 15:11 || Québec Québec

La résistance spirituelle et religieuse durant la Shoah

Un homme à la solide carrure, Danny, était présent au brunch. Il souhaite pouvoir s'impliquer à son tour pour aider les itinérants un jour.
2019-12-11 11:16 || Québec Québec

Un premier brunch de Noël pour Notre-Dame-de-la-rue