Congrégation Beth Israel Ohev Sholem

Lancement à Québec d’un projet-pilote axé sur la culture juive

Le rabbin Yacov Weil veut offrir à l'ensemble de la population l'occasion d'en apprendre davantage sur la culture juive.
Le rabbin Yacov Weil veut offrir à l'ensemble de la population l'occasion d'en apprendre davantage sur la culture juive.   (Présence/Philippe Vaillancourt)
Philippe Vaillancourt | Journaliste
Journaliste
2017-11-10 15:24 || Québec Québec

La congrégation Beth Israel Ohev Sholem (CBIOS), communauté juive de la ville de Québec, va de l’avant avec son projet-pilote qui vise à faire connaître davantage la culture juive à la population.

«L'objectif de ce nouveau projet est d’offrir à tous les québécois et québécoises l’opportunité de se familiariser avec la culture et les traditions juives dans l'espoir de renforcer les liens harmonieux que la communauté juive entretient avec les différents groupes culturels de la ville ainsi qu’avec la population en général», a expliqué le rabbin Yacov Weil.

Appelée «Brunch et culture juive», l’initiative prendra la forme de conférences intitulées «histoire du judaïsme 101» et «fêtes et coutumes juives 101». Celles-ci seront respectivement données les dimanches 12 et 19 novembre à la synagogue qui se trouve sur l’avenue de Mérici, à Québec.

Pour le rabbin Weil, c’est une manière pour la communauté juive d’«ouvrir ses portes afin de démystifier une culture riche de plusieurs milliers d’années et de la faire connaître à toute personne curieuse d’en apprendre un peu plus sur la grande épopée du peuple juif au travers des siècles et des millénaires».

La conférence du 12 novembre portera essentiellement sur les cinq plus importants personnages historiques du judaïsme: Abraham, Isaac, Jacob, Joseph et Moïse. Celle du 19 proposera un survol des grandes fêtes telles Hanoucca, Pessah, Kippour ou Chabbat, la célébration d'événements marquants de la vie et quelques coutumes, dont la nourriture casher et le port de la kippa. Dans les deux cas, un brunch traditionnel juif incluant des bagels et du saumon fumé sera offert.

Il y a une limite de 20 places par conférence afin de créer un «climat convivial», annonce la congrégation. Selon l’intérêt suscité, elle pourrait ensuite envisager d’élargir la formule dès 2018.

La congrégation propose une inscription en ligne, au coût de 20 $ par conférence.

Ce projet fait partie des iniatives de relance que la congrégation cherche à mettre en place. Lors de son arrivée à Québec l'été dernier, le rabbin Weil avait précisé qu'il importait pour lui de mettre d'abord l'accent sur le culturel avec le cultuel.

 

du même auteur

Le mandat du recteur du Sanctuaire Notre-Dame-du-Cap, Pierre-Olivier Tremblay, a pris fin le 7 octobre 2020. Son successeur sera connu ultérieurement.
2020-10-07 12:58 || Québec Québec

Le Sanctuaire Notre-Dame-du-Cap aura un nouveau recteur

Les autorités publiques québécoises ont entièrement raison de limiter le nombre de personnes à l’intérieur des lieux de culte, affirme la Dre Valérie Julie Brousseau.
2020-09-24 17:48 || Québec Québec

Lieux de culte: une médecin catholique donne raison au gouvernement

C’est surtout la littérature scientifique et les rassemblements complémentaires aux cérémonies religieuses qui auraient poussé le gouvernement à diminuer la limite de personnes autorisées à l’intérieur des lieux de culte.
2020-09-22 15:50 || Québec Québec

Lieux de culte: le Dr Arruda évoque la science et la socialisation périphérique

articles récents

À gauche, le timbre pour Diwali. À droite, le timbre consacré à deux des plus importantes fêtes de l'islam.
2020-10-15 11:47 || Canada Canada

Postes Canada souligne la fête de Diwali

Grâce à une commande de peintures murales dans trois écoles catholiques de Red Deer, en Alberta, l'artiste autochtone Ryan Willert a pu trouver un chemin de guérison et de réconciliation avec la communauté catholique.
2020-09-29 11:21 || Canada Canada

La réconciliation en filigrane de murales scolaires en Alberta

Le père jésuite québécois Gaston Roberge, fondateur de l'institut Chitabrani de formation aux médias, à Kolkata (anciennement Calcutta) et spécialiste du cinéma et des médias, est décédé au collège Saint-Xavier de Kolkata le 26 août. Il avait 85 ans.
2020-08-31 12:02 || Monde Monde

Décès d’un jésuite québécois féru de cinéma indien