COVID-19

Le pape appelle à une distribution éthique du futur vaccin

S'adressant aux membres de la Banque pharmaceutique italienne, une organisation caritative qui fournit des médicaments aux pauvres, le pape a déclaré le 19 septembre que la crise économique générée par la pandémie a jeté une lumière sur la pauvreté dans le monde, y compris la «pauvreté pharmaceutiqu
S'adressant aux membres de la Banque pharmaceutique italienne, une organisation caritative qui fournit des médicaments aux pauvres, le pape a déclaré le 19 septembre que la crise économique générée par la pandémie a jeté une lumière sur la pauvreté dans le monde, y compris la «pauvreté pharmaceutiqu   (CNS photo/Vatican Media)
2020-09-22 10:44 || Monde Monde

Alors que les pays du monde entier s'efforcent de trouver un vaccin contre la COVID-19, le pape François a de nouveau appelé à une distribution éthique du vaccin à tous, en particulier à ceux qui ont des difficultés financières.

S'adressant aux membres de la Banque pharmaceutique italienne, une organisation caritative qui fournit des médicaments aux pauvres, le pape a déclaré que la crise économique générée par la pandémie a jeté une lumière sur la pauvreté dans le monde, y compris la «pauvreté pharmaceutique».

«Je répète qu'il serait triste que, dans la fourniture du vaccin, la priorité soit donnée aux plus riches, ou que ce vaccin devienne la propriété de tel ou tel pays, et ne soit plus pour tout le monde. Il doit être universel, pour tous», a-t-il déclaré le 19 septembre.

Selon son site web, la Banque pharmaceutique a été fondée en 2000 par un groupe de jeunes pharmaciens convaincus que le manque de médicaments pour les pauvres était un problème «sous-estimé».

Adoptant une approche similaire à celle des banques alimentaires, la Banque pharmaceutique a ouvert des sites dans toute l'Italie pour fournir des médicaments aux pauvres. L'organisation a également ouvert des sites en Espagne, au Portugal et en Argentine.

Dans son discours, le pape a évoqué la santé vulnérable de ceux qui vivent dans la pauvreté et ne peuvent obtenir de médicaments ou de traitements non seulement par manque d'argent, mais aussi en raison d'une «marginalité pharmaceutique» qui «crée un fossé supplémentaire entre les nations et entre les peuples».

«Trop de gens, trop d'enfants meurent encore dans le monde parce qu'on leur refuse l'accès à un médicament disponible dans d'autres régions, ou à un vaccin», a-t-il déclaré. «Nous connaissons le danger de la mondialisation de l'indifférence.»

Le pape François a proposé «de mondialiser les traitements» et a déclaré que tous les gens devraient avoir accès à des médicaments vitaux. Il a également appelé les pharmaciens, les compagnies pharmaceutiques et les gouvernements à travailler à l'objectif d'une «distribution plus équitable des médicaments».

«Par leurs choix législatifs et financiers, les gouvernements sont également appelés à construire un monde plus juste dans lequel les pauvres ne sont pas abandonnés ou, pire encore, mis au rebut», a déclaré le pape.

Junno Arocho Esteves

***

 

 

du même auteur

Interrogé par le Corriere della Sera, le pape retraité Benoît XVI, aujourd'hui âgé de 94 ans, affirme que la renonciation à la papauté était la bonne décision.
2021-03-02 14:50 || Vatican Vatican

Benoît XVI commente sa renonciation et le voyage de François en Irak

Beate Gilles, une théologienne de 50 ans, devient la première femme à diriger le secrétariat des évêques. Son mandat débutera le 1er juillet 2021. Son élection survient alors que l'Église allemande est à nouveau plongée dans la tourmente sur la question des abus sexuels.
2021-02-26 16:33 || Monde Monde

Une femme élue secrétaire générale des évêques allemands

L'organisation caritative internationale catholique Aide à l'Église en détresse (AED) a déclaré qu'elle trouvait «très plausible» l'affirmation d'une ancienne employée selon laquelle le père Werenfried van Straaten, son fondateur, l'avait agressée sexuellement dans les années 1970.
2021-02-13 09:00 || Monde Monde

Le fondateur de l'Aide à l'Église en détresse accusé d'agression sexuelle

articles récents

Estimant qu'il y a «trop d'antagonisme et de concurrence» ainsi qu'un «risque évident de graves injustices» dans la distribution des vaccins contre la COVID-19, l'Académie pontificale pour la vie a appelé à une coopération internationale.
2021-01-25 14:26 || Vatican Vatican

L'Académie pontificale pour la vie met en garde contre le «nationalisme vaccinal»

Julie Breton, qui enseigne le cours Éthique et culture religieuse au secondaire, a puisé dans ses valeurs personnelles pour créer le groupe Facebook «J'ai eu la COVID-19» qui comprend près de 8000 membres.
2020-11-29 18:05 || Québec Québec

Les choix éthiques de l'enseignante derrière «J'ai eu la COVID-19»

Une volontaire reçoit le vaccin chinois en développement, Sinovac, à l'hôpital Sao Lucas de Porto Alegre le 8 août 2020.
2020-11-17 18:03 || Monde Monde

Enjeux éthiques autour des vaccins contre la COVID-19