Lettre ouverte

Le plus beau cadeau

L'auteur invite la population à s'offrir un cadeau en s'engageant pour l'environnement.
L'auteur invite la population à s'offrir un cadeau en s'engageant pour l'environnement.   (Pixabay)
2018-12-18 17:49 || Québec Québec

Noël est devenu le temps des cadeaux. Et le Nouvel An, celui des résolutions. Cette année, vous pouvez faire d’une pierre plusieurs coups: cadeau, résolution, pour vos enfants et petits-enfants, de même que pour la planète tout entière. Il suffit d’aller signer, si vous ne l’avez pas déjà fait comme plus d’un quart de million de Québécois, le Pacte pour la transition.

C’est un cadeau et une résolution qui ne vous coûteront pas un sou (en fait, ils vont peut-être même vous en faire économiser!). Mais le Pacte, ce n’est pas une pétition (qu’il suffit de signer pour demander à d’autres de faire quelque chose); c’est plutôt un engagement personnel à faire soi-même (ou avec son conjoint, sa famille, sa classe ou son milieu de travail) un petit (ou un plus gros) quelque chose de plus que ce que vous faites déjà pour diminuer les gaz à effet de serre (GES).

Et parce que vous vous engagez vous-mêmes, en signant le Pacte, vous faites en même temps pression sur nos gouvernements pour qu’ils fassent, mieux et plus rapidement, ce qu’ils sont les seuls à pouvoir faire à leur niveau : des lois et des règlements collectifs pour diminuer les GES et éviter le pire.

Ce cadeau, vous pouvez être sûr qu’il va être apprécié longtemps, par toute votre famille, et qu’il ne sera pas retourné lors du Boxing Day, ni oublié dans un placard après quelques jours ou semaines de plaisir.

Cette résolution, vous pourrez la poursuivre bien au-delà de 2019, et vous aurez l’appui de centaines de milliers d’autres personnes pour vous encourager à la tenir.

Quel beau cadeau ce serait pour le Québec et pour notre avenir si, à l’occasion des Fêtes, nous devenions un million de Québécois à signer le Pacte!

Dominique Boisvert
Scotstown, le 18 décembre 2018

 

du même auteur

Mgr Ignatius Kaigama, photographié lors d'une conférence à Montréal le 14 juin 2018, interviendra virtuellement dans le cadre du Mercredi rouge organisé par l'organisme Aide à l'Église en détresse Canada le 18 novembre 2020.
2020-11-17 16:33 || Canada Canada

Mercredi rouge: violences réelles, sensibilisation virtuelle

L'auteur estime que les lieux de culte ont su montrer qu'ils ne sont pas des foyers d'éclosion et que le gouvernement doit en tenir compte.
2020-09-29 18:47 || Québec Québec

LETTRE OUVERTE. Établir les critères pour les lieux de culte en fonction des faits

Un enfant se fait baptiser par le pape François le 12 janvier 2020 au Vatican.
2020-09-01 11:16 || Monde Monde

LETTRE OUVERTE. L’invalidité des baptêmes… Une place pour la réflexion par-delà le décret romain?

articles récents

2020-12-04 17:06 || Québec Québec

Campagne de financement – 5e anniversaire

«Annuler un repas, un rassemblement, un réveillon, voire même une messe, n’invalide pas Noël et annule encore moins ses traditions, qui n’ont pas à être confondues avec des habitudes», écrit Philippe Vaillancourt.
2020-12-03 10:04 || Québec Québec

Noël annulé, Noël magnifié

Des gens expriment leur joie dans les rues de Los Angeles (Californie) le 7 novembre après l'annonce que le démocrate Joe Biden est le président-élu.
2020-11-09 11:45 || Monde Monde

Après Trump, du cynisme à l'espérance