Montréal

Le Repos Saint-François-d’Assise clôt son 100e anniversaire

L’ensemble vocal et instrumental Vox Luminosa, dirigé par Claudel Callender.
L’ensemble vocal et instrumental Vox Luminosa, dirigé par Claudel Callender.   (Présence/Yves Casgrain)
Yves Casgrain | Journaliste
Journaliste
2017-03-22 11:15 || Québec Québec

Environ 300 personnes ont assisté le 16 mars à la clôture des célébrations marquant les cent ans du Repos Saint-François-d’Assise de Montréal. Les organisateurs de cette soirée festive ont offert aux invités la Grand-Messe écrite par Gilles Vigneault et Bruno Fecteau.

«C’est grand la mort, c’est plein de vie dedans.» Ces paroles de Félix Leclerc ont été reprises par le curé de la paroisse Saint-François-d’Assise, François Baril, lors son homélie. De la vie, il y en avait aussi durant cette célébration de la parole qui a mis un terme aux activités commémoratives organisées par le Repos Saint-François-d’Assise depuis le 16 mars 2016.

L’ensemble vocal et instrumental Vox Luminosa, dirigé par Claudel Callender, a offert une interprétation toute en nuances de la Grand-Messe. Grâce à elle, l’assistance a entrepris un voyage musical qui a traversé les profondeurs de la mort pour atteindre les hautes sphères célestes.

La soirée a été ponctuée par des interventions d’invités dont celles du député de la circonscription de Bourget dans l’est de la Ville, Maka Kotto, et du maire de l’arrondissement Mercier-Hochelaga-Maisonneuve, Réal Ménard. Ce dernier a profité de l’occasion pour préciser que les festivités entourant le 375e anniversaire de Montréal souligneront l’importante contribution de l’Église catholique dans l’histoire de la municipalité.

Dans une entrevue accordée à Présence le directeur général du Repos Saint-François-d’Assise Richard Prenevost, a expliqué pourquoi le cimetière a tenu à souligner ses cent ans. «Cela peut paraître curieux qu’un cimetière célèbre. Cependant, nous sommes reconnaissants, car nous sommes sur les épaules de tous ceux qui ont œuvré pendant cent ans à défricher, à créer, à faire grandir et à aménager ce qui est aujourd’hui un lieu absolument extraordinaire. C’est vraiment cent ans d’efforts collectifs!»

Le Repos Saint-François-d’Assise est la propriété de la Fabrique de la paroisse Saint-François-d’Assise et de l’archevêché de Montréal.

 

du même auteur

Alors que se déroule la neuvaine à saint Joseph, l'année qui lui est consacrée devient l'occasion de questionner comment ce personnage biblique important questionne aujourd'hui les concepts de paternité et de masculinité.
2021-03-10 11:10 || Québec Québec

Questionner la paternité et la masculinité avec Joseph

Alors que les abus physiques et sexuels au sein de l’Église sont aujourd’hui des réalités admises et mieux comprises, l’abus spirituel demeure pour plusieurs une notion aux contours flous et mal définis.
2021-03-05 17:18 || Monde Monde

Comment définir l’abus spirituel?

Un cours en ligne offert dès le 12 octobre par l'Université de Montréal se penchera sur les liens entre guérison et religions au Québec.
2020-10-01 10:10 || Québec Québec

Guérison et religions au Québec: revisiter les idées reçues

articles récents

À l'occasion du 8 mars, la Commission de toponymie du Québec a dévoilé une carte interactive intitulée Femmes remarquables du Québec qui met en valeur les noms des lieux qui rappellent le souvenir de cinquante femmes qui ont marqué l'histoire québécoise.
2021-03-08 16:27 || Québec Québec

Femmes et toponymie: les personnalités religieuses dominent le paysage

Les archives privées, et plus spécifiquement les archives religieuses, sont «les grandes oubliées de la réflexion sur le patrimoine culturel québécois», déplore la Société canadienne d’histoire de l’Église catholique (SCHEC).
2021-01-21 12:11 || Québec Québec

Archives religieuses, «grandes oubliées de la réflexion sur le patrimoine culturel québécois»

Une touriste québécoise admire les ruines d'une église près de Göreme en Cappadoce, en mars 2020. Les églises troglodytes comme celle-ci ont été abandonnées lorsque les dernières communautés chrétiennes de la région ont été forcées de quitter le pays en 1923.
2021-01-20 10:36 || Monde Monde

Urgence pour sauver le patrimoine chrétien en Turquie