Tout le monde en parle et les abus sexuels dans l'Église

Le segment retiré à cause d'une erreur d'identification

L'archevêque de Gatineau, Paul-André Durocher, et le chroniqueur Alain Pronkin, étaient à l'émission Tout le monde en parle du 3 mars 2019 pour discuter des abus sexuels dans l'Église.
L'archevêque de Gatineau, Paul-André Durocher, et le chroniqueur Alain Pronkin, étaient à l'émission Tout le monde en parle du 3 mars 2019 pour discuter des abus sexuels dans l'Église.   (Capture d'écran/Radio-Canada)
François Gloutnay | Journaliste
Journaliste
2019-03-05 11:01 || Canada Canada

«Si tous les ecclésiastiques étaient cools et droits comme Monseigneur Durocher, nous serions moins craintifs / indifférents / hostiles envers l’Église», a tweeté dimanche soir l'animateur Guy A. Lepage.

Il réagissait aux propos que tenait l'archevêque de Gatineau lors de son passage à l'émission Tout le monde en parle du 3 mars 2019, une entrevue enregistrée quelques jours plus tôt dans le studio 42 de Radio-Canada.

Durant près de vingt minutes, Mgr Paul-André Durocher et Alain Pronkin, un chroniqueur spécialisé dans les questions religieuses, ont été questionnés par Guy A. Lepage sur le récent Sommet sur les abus dans l'Église, le célibat des prêtres, la place des femmes dans l'Église et l'homosexualité des prêtres.

«Merci, Guy A, pour votre écoute respectueuse autour de cette question si sérieuse. Je craignais de me retrouver sur la sellette... ce fût une expérience enrichissante et, je crois, profitable pour tous. Il faut en parler! Il faut agir!», a rapidement répondu Mgr Durocher sur Twitter.

Segment retiré

Mais impossible pour le moment d'écouter ce segment de l'émission Tout le monde en parle dans le site de Radio-Canada. Il a été retiré lundi parce qu'il y a eu «méprise lors de l'identification d'une photo», indique Marc Pichette, directeur des relations publiques de la société d'État.

Dimanche soir, lorsque le chroniqueur Alain Pronkin nommait les noms de cardinaux impliqués dans de récentes affaires d'abus sexuels, les photos de ces personnalités apparaissent à l'écran.

Lorsqu'il a mentionné le cardinal Roger Michael Mahony, archevêque émérite de Los Angeles, la photo projetée était celle non pas du cardinal américain, mais plutôt celle d'un prêtre bien connu au Canada et au Vatican.

C'est la photographie du père Thomas Rosica, le directeur général de Télévision Sel et Lumière et le porte-parole occasionnel du Vatican auprès des médias anglophones, qui est apparue.

«J'ai sursauté en voyant la figure du père Rosica», a confié le théologien Jacques Lison qui a écouté l'émission dimanche soir.

«C'est une erreur d'identification», répète Marc Pichette, en expliquant que Radio-Canada a rapidement retiré tout le segment dès qu'informé de la situation.

«On présentera des excuses la semaine prochaine», lors de l'émission Tout le monde en parle, confirme le directeur des communications de Radio-Canada.

À 11 h le 5 mars 2018, le segment corrigé n'était pas encore revenu dans le site Web de Tout le monde en parle. Dans le site ICI Tou.tv, on peut réentendre toute l'émission. Lorsqu'il est fait mention du cardinal Mahony, aucune photo n'apparaît.

***Mise à jour, 12 h 42***

Le segment corrigé est maintenant en ligne.

***

Présence a besoin de l'appui financier de ses lecteurs pour poursuivre sa mission.
Cliquez sur l'image de notre campagne de financement pour savoir comment votre don fait une différence.

 

du même auteur

Le père Henri Paradis.
2019-04-25 14:17 || Québec Québec

Messages d'appui au père Henri Paradis

Aucun groupe en provenance d'Églises chrétiennes ou des grandes religions n'a été invité à participer aux audiences publiques sur le projet de loi.
2019-04-24 12:41 || Québec Québec

Laïcité: aucun groupe religieux invité en commission parlementaire

Le père Henri Paradis a été arrêté le 4 avril 2019.
2019-04-24 08:35 || Québec Québec

Le père Henri Paradis arrêté pour agression sexuelle

articles récents

La religieuse Suzanne Loiselle parle du scandale de religieuses abusées comme d'une «conspiration du silence» dans l'Église.
2019-04-18 10:05 || Monde Monde

Religieuses abusées: «une conspiration du silence»

Dans une lettre adressée à la directrice générale de l’information de la Société Radio-Canada, l’Association des médias catholiques et œcuméniques (AMÉCO) regrette la fin annoncée de l’émission Second regard.
2019-04-09 15:59 || Canada Canada

Fin de Second regard: l’AMÉCO questionne la décision

La télévision d’État a annoncé le 19 mars sa décision de mettre fin à l’émission.
2019-03-19 11:33 || Canada Canada

ICI Radio-Canada annonce la fin de Second regard