Dons de la population canadienne

Le tiers des 31,8M$ pour la Syrie vient des ONG chrétiennes

Des gens marchent dans Homs, en Syrie, après une attaque en février 2016.
Des gens marchent dans Homs, en Syrie, après une attaque en février 2016.   (CNS photo/EPA)
François Gloutnay | Journaliste
Journaliste
2016-04-13 16:01 || Canada Canada

Depuis septembre 2015, les organismes qui œuvrent auprès des victimes civiles du conflit en Syrie ont recueilli 31,8M$ auprès de la population canadienne. La ministre fédérale du Développement international, Marie-Claude Bibeau, a fait l’annonce de ce montant lors d'une rencontre avec la presse mercredi. Les organismes de secours et de coopération internationale liés aux Églises canadiennes ont amassé plus du tiers des 31,8M$ recueillis auprès de la population.

La somme obtenue est cependant bien inférieure aux 100M$ que le gouvernement fédéral s'était engagé à offrir en contrepartie aux résultats obtenus par les organismes. Hier à Ottawa, la ministre Bibeau a aussi annoncé que le gouvernement verserait malgré tout 100M$ à des programmes d'aide en Syrie et en Irak.

Les organismes dûment enregistrés avaient jusqu’au 29 février 2016 pour faire connaître le total des contributions reçues pour les victimes de ce conflit qui dure depuis cinq ans. Lancé par les conservateurs en septembre 2015, en pleine campagne électorale, le Fonds de secours d’urgence pour la Syrie a été appuyé par le nouveau gouvernement libéral.

Vision mondiale Canada a indiqué avoir recueilli 2,8M$ de la population, tandis que Développement et Paix a reçu près de 2,4M$, notamment lors de quêtes spéciales dans des paroisses catholiques. Quant au Comité central mennonite du Canada, c'est une somme de 2M$ qu'il a obtenue.

De leur côté, l’Association catholique d’aide à l’Orient (CNEWA Canada) et Aide à l’Église en détresse ont amassé respectivement 925 051 $ et 460 000 $. Les organismes spécialisés en développement international de l’Église Unie du Canada et de l’Église presbytérienne du Canada ont recueilli 610 000 $ et 385 930 $.

Le Fonds d'aide et de développement du primat (PWRDF), lié à l'Église anglicane, a indiqué avoir reçu 581 157 $. Enfin, le Secours luthérien mondial du Canada a amassé 707 979 $ auprès de la population.

Les gouvernements Harper et Trudeau ont tous les deux promis de doubler les sommes recueillies par les organismes de coopération internationale. Mais l’objectif de 100M$ n’a pas été atteint, malgré le report de deux mois de la date limite pour faire un don par le gouvernement libéral. La ministre Bibeau a toutefois annoncé que le gouvernement verserait 32M$ à l’UNICEF et 68M$ à différents organismes qui oeuvrent en Syrie et en Irak.

 

du même auteur

Quatre actions collectives ont été déposées le jeudi 12 décembre contre autant d'institutions religieuses pour des motifs d'agressions sexuelles contre des mineurs.
2019-12-13 12:45 || Québec Québec

Actions collectives contre deux diocèses et deux congrégations

Un second recours collectif intenté contre les Frères du Sacré-Cœur du Québec pourra aller de l'avant.
2019-12-06 09:24 || Québec Québec

Un 2e recours collectif autorisé contre les Frères du Sacré-Cœur

La rencontre du Conseil national de Développement et Paix, la plus haute instance décisionnelle de l'organisme, se tenait dans cet édifice du boulevard René-Lévesque du 29 novembre au 1er décembre.
2019-12-06 00:00 || Canada Canada

Rencontre cruciale de Développement et Paix: le flou persiste

articles récents

Des citoyennes libanaises manifestent à Nabatieh le 24 octobre 2019.
2019-10-24 17:36 || Monde Monde

Au Liban, les dirigeants religieux se rangent derrière le peuple

L’évêque à la retraite Dennis Paul Drainville n’a pas réussi à se faire élire député à la Chambre des communes lors du scrutin du 21 octobre 2019.
2019-10-22 16:51 || Canada Canada

Défaite électorale pour l'ancien évêque anglican de Québec

Alain Ambeault, directeur général de la Conférence religieuse canadienne.
2019-10-11 13:36 || Canada Canada

Élections: la Conférence religieuse canadienne attire l'attention sur les sujets mal-aimés