Le cardinal Stanislaw Dziwisz a 80 ans

Les cardinaux électeurs retombent à 120

Le cardinal polonais Stanislaw Dziwisz, ancien archevêque de Cracovie et ancien secrétaire de Jean-Paul II, a célébré son 80e anniversaire le 27 avril, perdant ainsi son droit de vote au conclave.
Le cardinal polonais Stanislaw Dziwisz, ancien archevêque de Cracovie et ancien secrétaire de Jean-Paul II, a célébré son 80e anniversaire le 27 avril, perdant ainsi son droit de vote au conclave.   (CNS photo/Paul Haring)
2019-04-29 11:56 || Vatican Vatican

Le cardinal polonais Stanislaw Dziwisz, ancien archevêque de Cracovie et ancien secrétaire de Jean-Paul II, a célébré son 80e anniversaire le 27 avril, perdant ainsi son droit de vote au conclave.

Le Collège des cardinaux revient donc à 120 cardinaux électeurs, limite maximale établie par Paul VI, mais fréquemment dépassée pour de longues périodes au cours des trois dernières décennies.

L’Église catholique compte actuellement 222 cardinaux, issus de 88 pays.

Les 120 cardinaux âgés de moins de 80 ans et, par conséquent, éligibles pour voter lors d’un conclave, viennent de 65 pays, résultat de la pratique du pape François de nommer plusieurs cardinaux de pays qui n'en ont jamais eu auparavant.

Ses efforts, cependant, n'ont pas beaucoup contribué à faire en sorte que le pourcentage de cardinaux d'une région géographique corresponde au pourcentage de catholiques qui se trouvent dans telle ou telle région du monde.

Par exemple, selon les statistiques du Vatican publiées en février, 21,8% des catholiques du monde vivent en Europe et 48,5% en Amérique latine.

Dans l’actuel Collège des cardinaux, 42,5% des cardinaux électeurs viennent d’Europe et 17,5% d’Amérique latine.

Cependant, le pape François a visiblement modifié la composition du collège, avec moins de membres venant d'Europe et beaucoup d'autres d'Afrique et d'Asie.

Dans le conclave qui a élu le pape Benoît XVI en avril 2005 après le décès de Jean-Paul II, 115 cardinaux de 52 pays sont entrés dans la chapelle Sixtine: 50,4% venaient d'Europe, 18,2% venaient d'Amérique latine, 12,1% venaient des États-Unis et du Canada, 9,6% venaient d'Afrique, 7,8% venaient d'Asie et 1,7% venaient d'Australie, de Nouvelle-Zélande et du Pacifique Sud.

Huit ans plus tard, lorsque le pape Benoît a démissionné, 115 cardinaux de 48 pays ont participé au conclave qui a élu le pape François: 52,1% des cardinaux électeurs étaient européens, 16,5% étaient latino-américains, 12,1 étaient des Nord-Américains, 9,6 venaient d'Afrique, 8,7% venaient d'Asie et moins de 1% provenaient de ce que le Vatican appelle l’Océanie.

Avec le départ du cardinal Dziwisz, les cardinaux électeurs sont répartis ainsi: 42,5% d’Europe, 17,5% d'Amérique latine, 10% d'Amérique du Nord, 13,3% d'Afrique, 13,3% d’Asie et 3,3% d’Océanie.

Cindy Wooden

***

Présence a besoin de l'appui financier de ses lecteurs pour poursuivre sa mission.
Cliquez sur l'image de notre campagne de financement pour savoir comment votre don fait une différence.

 

du même auteur

Image pieuse d'Ovide Charlebois de 1936
2019-12-02 11:09 || Vatican Vatican

Le Québécois Ovide Charlebois déclaré «vénérable»

L'archevêque de Vancouver, J. Michael Miller.
2019-11-26 15:50 || Canada Canada

L'archidiocèse de Vancouver dévoile son rapport interne sur les abus sexuels

Caritas Internationalis à Rome a publié une déclaration écrite le 21 novembre, le jour même où CNN a publié une enquête décrivant les nouvelles accusations portées contre le père Luk Delft.
2019-11-21 11:38 || Monde Monde

Caritas rattrapée par un scandale d'abus sexuels en Afrique

articles récents

Le collectif de féministes chrétiennes L'Autre Parole, l'Association des religieuses pour les droits des femmes et les Jésuites du Canada ont aussi fustigé la direction de l'organisme Développement et Paix pour avoir remis au groupe haïtien Fanm Deside (photo) un ultimatum.
2019-12-02 13:54 || Canada Canada

Salve de critiques contre Développement et Paix

Image pieuse d'Ovide Charlebois de 1936
2019-12-02 11:09 || Vatican Vatican

Le Québécois Ovide Charlebois déclaré «vénérable»

Les membres du Conseil national de Développement et Paix - la plus haute instance décisionnelle de l'organisme - savent déjà qu'à leur prochaine rencontre, qui débute le 29 novembre, les propositions qu'ils voteront auront un grand impact sur la structure démocratique de l'organisme qu'ils dirigent.
2019-11-28 08:29 || Canada Canada

Une rencontre sous tension pour Développement et Paix