Conférence-lancement à Montréal

Les familles comme une courtepointe

La famille, un tissu social cousu en courtepointe.
La famille, un tissu social cousu en courtepointe.   (Courtoisie)
François Gloutnay | Journaliste
Journaliste
2015-10-13 08:28 || Québec Québec

«Je participais récemment aux funérailles catholiques d’une femme de 90 ans», raconte André Gadbois, coordonnateur du Réseau des Forums André-Naud. Quatre-vingts personnes s’étaient rassemblées à l’église. À la fin de la cérémonie, «quasiment toutes les personnes présentes se sont levées très dignement pour communier», a-t-il noté.

«Je sais pourtant que le modèle familial choisi et prôné par l’Église catholique était presque absent de cette assemblée de prières. Il y avait un éventail de modèles de couples très différents les uns des autres et, conséquemment, un éventail de types de familles. Une véritable courtepointe aux couleurs multiples, constituée de diverses façons de s’aimer: des personnes vivant en union libre, des personnes divorcées et remariées ou non, des personnes de même sexe vivant ensemble, des couples conformes aux conditions du modèle catholique.»

Alors que le synode sur la famille débute sa deuxième semaine de délibérations, le Réseau des Forums André-Naud présente ses réflexions sur les familles contemporaines, une «courtepointe aux couleurs multiples».  

Un recueil de quinze textes, « tous cousus ensemble pour réchauffer l’espérance inquiète des femmes, des hommes, des enfants, des familles de notre maison commune nommée la Terre», sera lancé ce mardi soir à la Librairie Paulines de Montréal lors d’une conférence publique.

Le prêtre et théologien Lucien Lemieux, spécialiste de l’histoire de l’Église catholique, prendra la parole, tout comme l’oblat Bernard Ménard, initiateur d’une récente consultation populaire sur l’accueil des personnes homosexuelles dans l’Église.

Dans ce recueil de 68 pages, le théologien et juriste Guy Durand, aussi présent lors de ce lancement, demande que l’Église reconnaisse «tout ce qu'il y a de positif, tout ce qu'il y a de valeurs chrétiennes dans plusieurs des familles reconstituées, monoparentales, homosexuelles et union libre: amour, respect de l'autre, bonheur de l'autre, éventuellement recherche de spiritualité, éducation des enfants aux valeurs».

«Le sacrement du mariage peut venir, plus tard, quand on en verra le sens», ajoute-t-il. «Tout amour est déjà sacramentel, signe de l'amour de Dieu pour chacun».

 

du même auteur

Le commandant de police Jean-Marc Schanzenbach est allé présenter des excuses au pasteur pentecôtiste Toussaint Roger Mpemudgir et à une fidèle de l'Église des Nations Unies pour Christ-Jésus le mercredi 2 décembre.
2020-12-03 21:08 || Québec Québec

Culte interrompu: un commandant du SPVM présente ses excuses

Le culte de l'Église des Nations Unies pour Christ-Jésus, située rue Briand, dans le Sud-Ouest de Montréal, a été arrêté par les policiers le dimanche 29 novembre.
2020-12-02 09:28 || Québec Québec

Des policiers interrompent un service religieux de 13 personnes

L’avocat Alain Arsenault, qui défend plusieurs victimes de prêtres et de religieux, n’hésite pas à dire combien il est impressionné par l’ampleur et le contenu du rapport que la juge à la retraite Pepita G. Capriolo a rédigé à la demande de l'archevêque de Montréal sur les nombreuses défaillances de
2020-12-01 11:55 || Québec Québec

«On vient d'établir la nouvelle norme», dit l'avocat Alain Arsenault

articles récents

L'édition 2019 de la Marche nationale pour la vie se tenait le 9 mai à Ottawa. La photo montre les manifestants lors de l'édition 2015.
2019-05-09 11:42 || Canada Canada

L'épiscopat veut collaborer avec quiconque croit en la «sainteté de la vie»

Alessandra Santopadre salue Rwaida Jabbour à son arrivée à Montréal. Les observent Antoine Kardouss et Mona Jabbour.
2019-02-12 16:18 || Québec Québec

«Cela fait sept ans que je n'ai pas vu ma sœur»

Page couverture du livret intitulé Réflexions pour susciter le dialogue parents/enfants sur le programme Éducation à la sexualité du ministère de l'Éducation du Québec de la maternelle à la 3e année du primaire.
2019-01-10 13:30 || Québec Québec

Éducation sexuelle: l'archevêché de Montréal recule