Lettre ouverte

La spiritualité du 21e siècle a soif de liberté

Photo prise sur les chemins de Compostelle, en Espagne.
Photo prise sur les chemins de Compostelle, en Espagne.   (Pixabay/gavilla)
2017-08-11 11:37 || Québec Québec

En réponse à l’entretien de Philippe Vaillancourt avec le recteur du sanctuaire du Cap-de-la-Madeleine intitulé Repenser le sanctuaire pour le 21e siècle.

La spiritualité du 21e siècle a soif de liberté

Avant-gardistes les pratiques du Sanctuaire Notre-Dame-du-Cap? Le ton employé pour décrire le Festival de l’Assomption s’apparente davantage aux grandes églises évangéliques américaines, qui voguent sur les courants d’une culture de consommation. Est-ce vraiment la visée du recteur? À première vue, la situation pourrait le laisser croire…

L’espace religieux du 21e siècle est différent de tout ce que nous avons connu jusqu’à présent. Il appelle de nouvelles voies. Il faut être créatif et c’est dans cet esprit que Pierre-Olivier Tremblay cherche à repenser l’avenir du Cap. L’église catholique ne peut plus revendiquer l’exclusivité d’une voie spirituelle, il faut ouvrir les portes aux dialogues interreligieux et interspirituels. L’esprit des pèlerinages de longue randonnée, tel que Compostelle, nous le démontre bien: des gens de différentes religions et approches spirituelles s’y retrouvent pour discuter, échanger, réfléchir, sur les orientations de leur vie. Par cette ouverture, le Camino – bien que catholique à l’origine – ne l’est plus de manière exclusive. Il est devenu un modèle de terre d’accueil, un modèle de sanctuaire.

Les sanctuaires offrent la possibilité d’un tel espace de dialogue. Ils tiennent un rôle important à notre époque. Actuellement, le mot est très présent dans les journaux. On utilise le concept de sanctuaire pour revendiquer le statut de terre d’accueil pour les exclus politiques. Le sanctuaire symbolise ainsi l’accueil, la vie, pour plusieurs. Un accueil inclusif peu importe la culture, l’origine ou la religion.

Dans cet esprit, les sanctuaires ont un rôle important à jouer pour notre époque. La spiritualité du 21e siècle a soif de liberté et ne trouve plus de lieu pour s’exprimer. Les sanctuaires auront avantage à miser sur cet espace de liberté pour devenir une terre d’accueil inclusive qui fera place aux dialogues.

Éric Laliberté
Doctorant en théologie, études pèlerines
Université Laval


1 Commentaire(s)

Yves Petit || 2017-08-14 19:26:29

Quand je demande aux enfants ce qu'ils n'aiment pas de la messe, tous répondent "c'est platte". À l'église que je fréquente, le prêtre appelle les enfants à l'autel pour le Notre Père. La période de la quête peut aussi être une occasion pour les enfants d'être actif. Ce sont les seules périodes pendant lesquels les enfants participent. Ils se sentent donc utiles. Puisque l'Église semble bien incapable d'effectuer les changements nécessaires, les sanctuaires pourraient effectivement jouer un rôle actif dans la transmission de la foi en attirant les familles par des repas, pique-niques, concert, jeux, cinéma, théâtre, etc. Je me rappelle que comme enfant j'aimais beaucoup les paraboles. Ce sont de belles histoires simples qui, bien présentées, pourraient aider à développer la foi chrétienne chez nos jeunes et moins jeunes.

 

du même auteur

Maria Cirenia Victoriano de Jesus enlace sa petite fille lors d'une réunification familiale à San Diego le 8 février 2020.
2020-02-11 20:29 || Monde Monde

Photo du jour - 11 février 2020

Des enfants syriens déplacés vers une ville d'Irak en octobre 2019.
2020-02-11 16:07 || Monde Monde || Aucun commentaire

Les chrétiens en Irak: la lutte perdure

«Avant de proposer «de nouveaux thèmes qui enrichiront le programme d’études et remplaceront, en tout ou en partie les notions de culture religieuse», comme l’énonce la consultation, pourrait-on vraiment prendre le temps d’évaluer le programme actuel?», demande le professeur Alain Gignac.
2020-02-06 12:20 || Québec Québec || Aucun commentaire

Enjeux de la Consultation sur le programme Éthique et culture religieuse

articles récents

Des enfants syriens déplacés vers une ville d'Irak en octobre 2019.
2020-02-11 16:07 || Monde Monde || Aucun commentaire

Les chrétiens en Irak: la lutte perdure

«Avant de proposer «de nouveaux thèmes qui enrichiront le programme d’études et remplaceront, en tout ou en partie les notions de culture religieuse», comme l’énonce la consultation, pourrait-on vraiment prendre le temps d’évaluer le programme actuel?», demande le professeur Alain Gignac.
2020-02-06 12:20 || Québec Québec || Aucun commentaire

Enjeux de la Consultation sur le programme Éthique et culture religieuse

Lettre ouverte de Christine Cossette, qui enseigne le cours Éthique et culture religieuse.
2020-02-06 10:18 || Québec Québec || 1 Commentaire(s)

Éloge de la prudence: réfléchir avant de démolir le cours ECR