COVID-19

L'Académie pontificale pour la vie met en garde contre le «nationalisme vaccinal»

Estimant qu'il y a «trop d'antagonisme et de concurrence» ainsi qu'un «risque évident de graves injustices» dans la distribution des vaccins contre la COVID-19, l'Académie pontificale pour la vie a appelé à une coopération internationale.
Estimant qu'il y a «trop d'antagonisme et de concurrence» ainsi qu'un «risque évident de graves injustices» dans la distribution des vaccins contre la COVID-19, l'Académie pontificale pour la vie a appelé à une coopération internationale.   (CNS photo/Dado Ruvic, Reuters)
2021-01-25 14:26 || Vatican Vatican

Estimant qu'il y a «trop d'antagonisme et de concurrence» ainsi qu'un «risque évident de graves injustices» dans la distribution des vaccins contre la COVID-19, l'Académie pontificale pour la vie a appelé à une coopération internationale pour la mise en place de sites de production de vaccins dans le monde entier.

Le même type de collaboration qui a permis le développement des vaccins doit maintenant être utilisé pour assurer un approvisionnement adéquat, y compris pour les pays les plus pauvres du monde, a déclaré l'Académie dans un communiqué émis le 22 janvier.

L'archevêque Vincenzo Paglia, président de l'académie, et Mgr Renzo Pegoraro, chancelier de l'académie, ont insisté sur la nécessité d'agir rapidement pour éviter que certains pays ne reçoivent le vaccin «très tard en raison de pénuries dues à l'achat préalable de grandes quantités par les États les plus riches».

Dans une déclaration précédente, l'académie avait demandé aux gouvernements «de surmonter la logique du "nationalisme vaccinal"», les pays riches réservant des quantités massives de vaccin sans tenir compte de la manière dont les pays pauvres auraient accès aux doses.

L'académie a appelé à des accords internationaux «pour gérer les brevets» sur les vaccins approuvés afin que, en utilisant les mêmes formules, les doses puissent être produites dans le monde entier et distribuées localement.

«La production industrielle du vaccin devrait devenir une opération de collaboration entre les États, les sociétés pharmaceutiques et d'autres organisations afin qu'elle puisse être réalisée simultanément dans différentes régions du monde», a déclaré l'académie.

La nécessité pour les gouvernements et les agences internationales de travailler avec l'Organisation mondiale de la santé pour assurer une production accrue et une distribution plus large «semble de plus en plus forte et urgente», selon la déclaration.

Selon l'Organisation mondiale de la santé, au 21 janvier, quelque 38 % des Israéliens avaient été vaccinés, contre 5,3 % des Américains. Dans un contexte où aucun vaccin n'a encore été administré dans des dizaines de pays, pour la plupart pauvres, le taux de vaccination mondial était de 0,7 %.

Cindy Wooden

***

 

 

du même auteur

Beate Gilles, une théologienne de 50 ans, devient la première femme à diriger le secrétariat des évêques. Son mandat débutera le 1er juillet 2021. Son élection survient alors que l'Église allemande est à nouveau plongée dans la tourmente sur la question des abus sexuels.
2021-02-26 16:33 || Monde Monde

Une femme élue secrétaire générale des évêques allemands

L'organisation caritative internationale catholique Aide à l'Église en détresse (AED) a déclaré qu'elle trouvait «très plausible» l'affirmation d'une ancienne employée selon laquelle le père Werenfried van Straaten, son fondateur, l'avait agressée sexuellement dans les années 1970.
2021-02-13 09:00 || Monde Monde

Le fondateur de l'Aide à l'Église en détresse accusé d'agression sexuelle

Le 9 février, un juge fédéral de Brooklyn a bloqué définitivement les limites de capacité de l'État de New York pour le culte dans les synagogues orthodoxes dans les zones où le taux de propagation de la COVID-19 est élevé.
2021-02-12 16:06 || Monde Monde

Lieux de culte: la Cour bloque les limites dans l'État de New York

articles récents

Julie Breton, qui enseigne le cours Éthique et culture religieuse au secondaire, a puisé dans ses valeurs personnelles pour créer le groupe Facebook «J'ai eu la COVID-19» qui comprend près de 8000 membres.
2020-11-29 18:05 || Québec Québec

Les choix éthiques de l'enseignante derrière «J'ai eu la COVID-19»

Une volontaire reçoit le vaccin chinois en développement, Sinovac, à l'hôpital Sao Lucas de Porto Alegre le 8 août 2020.
2020-11-17 18:03 || Monde Monde

Enjeux éthiques autour des vaccins contre la COVID-19

Le 3 novembre, les électeurs américains de plusieurs États avaient aussi l'occasion de se prononcer sur plusieurs enjeux éthiques.
2020-11-04 11:37 || Monde Monde

États-Unis: les électeurs se prononcent aussi sur des enjeux éthiques