Un manuscrit acheté pour 35 millions $

Le Livre de Mormon bat un record de Léonard De Vinci

Les premières pages du manuscrit d'imprimeur. Le document vient d'être vendu pour 35 millions $.
Les premières pages du manuscrit d'imprimeur. Le document vient d'être vendu pour 35 millions $.   (Courtoisie Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours)
Philippe Vaillancourt | Journaliste
Journaliste
2017-09-21 14:18 || Monde Monde

35 millions de dollars américains.

C’est le montant que vient de payer l’Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours à la Communauté du Christ - une autre Église mormone - pour acheter le manuscrit d’imprimeur du Livre de Mormon, éclipsant ainsi le précédent record lié à nul autre que Léonard De Vinci.

La transaction a été conclue le 18 septembre. L’argent provient entièrement de «généreux» donateurs, ont expliqué les deux Églises mormones. La nouvelle propriétaire, dont le siège se trouve à Salt Lake City, dans l’Utah, entend exposer le manuscrit au public dans sa bibliothèque historique d’ici quelques mois.

Ce manuscrit d’imprimeur est une copie du document dicté original. Cette copie fut fournie à un imprimeur de Palmyra, dans l’État de New York, et est devenue le document de référence pour imprimer la première édition du Livre de Mormon, en 1830.

Commentant la transaction, l’historien mormon Steven Snow a rappelé que le Livre de Mormon est à leurs yeux un texte sacré aussi important que la Bible.

«Ce manuscrit d’imprimeur est le plus ancien exemplaire offrant 72% du texte du Livre de Mormon, puisque environ seulement 28% du premier exemplaire dicté a survécu à des décennies d’entreposage dans une pierre angulaire à Nauvoo, dans l’Illinois», a-t-il précisé.

Il a remercié la Communauté du Christ d’avoir pris soin de cet exemplaire pendant plus d’un siècle.

Autrefois appelée l’Église réorganisée de Jésus-Christ des saints des derniers jours, cette dernière possédait en effet le manuscrit depuis 1903. Il faisait partie d’un lot qu’elle avait alors payé 2500 $. Or, elle a choisi de se départir du manuscrit pour continuer à financer ses activités spirituelles, consciente que cela ne ferait pas l’unanimité parmi ses fidèles.

«Les responsables de l’Église savent que de se départir du manuscrit causera de la tristesse et du chagrin chez certains membres, précise-t-on sur leur site Internet. Nous sommes aussi attristés. Cependant, l’utilisation par l’Église du Livre de Mormon comme écriture [sainte] et notre appréciation et notre respect de notre histoire ne dépendent pas de notre statut de propriétaire du manuscrit d’imprimeur», a-t-elle précisé.

«De se départir de ce document n’affecte pas les droits de la Communauté du Christ de publier et protéger les droits d’auteur de ses éditions du Livre de Mormon. Lorsqu’il fallut prendre une décision, nous avons choisi le bien-être des gens et la préservation de la mission actuelle et future de l’Église plutôt que de demeurer propriétaires du document», a soutenu l’organisation.

Elle s’est dite satisfaite du prix obtenu. En effet, ce montant établit un nouveau record pour un manuscrit, éclipsant l’ancien record de 1994, alors que le fondateur de Microsoft, Bill Gates, avait payé 31 millions $ pour un manuscrit de Léonard De Vinci, le Codex Leicester.

 

du même auteur

Tradition, évolution, émotion: pourquoi la musique de Noël ne laisse personne indifférent. Discussion avec Guillaume Boulay, spécialiste en chant choral.
2018-12-13 14:44 || Québec Québec

La Nativité, une passion musicale

Ryan Gosling incarne Neil Armstrong dans First Man (Le Premier homme). Le film sorti en 2018 est coté Très bon (3) par Médiafilm.
2018-12-06 10:35 || Québec Québec

Il y a 50 ans, un prêtre inventait un système pour évaluer les films

Ordonné évêque de Chicoutimi le 2 février 2018, Mgr René Guay a publié sa première lettre pastorale le 3 décembre à l'occasion du 140e anniversaire du diocèse.
2018-12-04 20:07 || Québec Québec

«La société actuelle exige que nous nous ouvrions à de nouvelles manières d’être Église»

articles récents

Le chroniqueur Alain Pronkin lors du lancement de son livre au Centre St-Pierre, à Montréal, le 1er novembre 2018,
2018-11-08 00:00 || Québec Québec

Les dossiers d'Alain Pronkin sur les cardinaux du monde

La théologienne Marie-Thérèse Nadeau, 74 ans, est décédée le jeudi 1er novembre.
2018-11-05 15:45 || Québec Québec

Décès de la théologienne Marie-Thérèse Nadeau

L'abbé Claude Paradis, l'animatrice Isabelle Maréchal, qui signe la préface. et Jean-Marie Lapointe lors du lancement du livre Confessions d'un prêtre de la rue.
2018-11-01 15:51 || Québec Québec

«Dans ma vie, personne ne m'a regardé vivre. Voudrais-tu me regarder mourir?»