Un père et sa fille retrouvés morts

Le pape «attristé» par le décès de deux migrants

Les photos du migrant salvadorien Oscar Alberto Martinez Ramirez et de sa fille Valeria, âgée de 23 mois, allongée sur le ventre dans les eaux peu profondes du Rio Grande, suscitent une vague d'indignation.
Les photos du migrant salvadorien Oscar Alberto Martinez Ramirez et de sa fille Valeria, âgée de 23 mois, allongée sur le ventre dans les eaux peu profondes du Rio Grande, suscitent une vague d'indignation.   (CNS photo/Reuters)
2019-06-26 09:48 || Monde Monde

Le pape François a été attristé après avoir vu des photos des corps sans vie d'un père migrant et de sa fille qui se sont noyés près de la frontière américaine avec le Mexique, a déclaré le Vatican.

En réponse aux questions des journalistes, le 26 juin, Alessandro Gisotti, porte-parole par intérim du Vatican, a déclaré que le pape avait vu «avec une immense tristesse» les photos du migrant salvadorien Oscar Alberto Martinez Ramirez et de sa fille Valeria, âgée de 23 mois, allongée sur le ventre dans les eaux peu profondes du Rio Grande.

«Le pape est profondément attristé par leur mort et prie pour eux et pour tous les migrants qui ont perdu la vie alors qu'ils cherchaient à fuir la guerre et la misère», a déclaré Gisotti.

Dans une interview avec le journal mexicain La Jornada, l'épouse de Martinez, Tania, a déclaré que son mari et elle avaient décidé de traverser le Rio Grande le 23 juin, après avoir attendu pendant deux mois une réponse à leur demande d'asile des États-Unis.

Dans l’espoir de traverser la rivière pour rejoindre Brownsville, au Texas, Martinez a d’abord traversé avec sa fille et l’a laissée le long de la rive tout en revenant aider sa femme à traverser. Cependant, après avoir été laissée seule, Valeria a eu peur et a sauté dans la rivière.

Se précipitant pour la sauver, Martinez et sa fille ont été entraînés par le courant. Tania a été sauvée par une personne à proximité, a-t-elle raconté à La Jornada.

Douze heures plus tard, les pompiers de Matamoros, au Mexique, ont retrouvé les deux corps, face contre terre, le bras sans vie de Valeria tenant le cou de son père.

Cette image a provoqué une vague d'indignation envers l'administration du président américain Donald Trump en raison des conditions sordides dans les lieux d'accueil des migrants ainsi que des politiques de plus en plus sévères à l'encontre des immigrés, dont beaucoup sont originaires d'Amérique centrale et fuient leur pays à cause de la violence, de la pauvreté et de la corruption.

Au cours de son audience générale hebdomadaire plus tôt dans la journée, le pape a appelé les chrétiens à être plus accueillants envers les autres.

Tout en saluant les pèlerins hispanophones, il a félicité le Mexique, qui a vu affluer de plus en plus de migrants d'Amérique centrale, «parce qu'ils sont si accueillants, si accueillants pour les migrants».

Junno Arocho Esteves

***

Présence a besoin de l'appui financier de ses lecteurs pour poursuivre sa mission.
Cliquez sur l'image de notre campagne de financement pour savoir comment votre don fait une différence.

 

du même auteur

Donald Trump a été le premier président à s'exprimer en personne au cours des 47 ans d'histoire de la Marche pour la vie. Il a parlé pendant environ 10 minutes au début du rassemblement et avant que les participants n'entament leur marche vers la Cour suprême le 24 janvier 2020 à Washington.
2020-01-24 16:05 || Monde Monde

Trump, premier président à la Marche pour la vie

Le président des États-Unis, Donald Trump, a annoncé les nouvelles directives de son administration sur la prière dans les écoles publiques lors d'un événement organisé le 16 janvier dans le Bureau ovale à l'occasion de la Journée nationale de la liberté religieuse.
2020-01-20 11:26 || Monde Monde

États-Unis: Trump à la défense de la prière à l'école

Le pape François rendant visite à Benoît XVI en décembre 2018.
2020-01-14 11:01 || Vatican Vatican

Célibat: Benoît XVI ne veut plus apparaître comme «co-auteur»

articles récents

Donald Trump a été le premier président à s'exprimer en personne au cours des 47 ans d'histoire de la Marche pour la vie. Il a parlé pendant environ 10 minutes au début du rassemblement et avant que les participants n'entament leur marche vers la Cour suprême le 24 janvier 2020 à Washington.
2020-01-24 16:05 || Monde Monde

Trump, premier président à la Marche pour la vie

Le pape salue l'ambassadeur de l'Iran près le Saint-Siège, Seyed Taha Hashemi, le 9 janvier 2020 au Vatican.
2020-01-09 17:26 || Vatican Vatican

Malgré le spectre d'un conflit, le monde ne doit pas perdre espoir, dit le pape aux diplomates

Des citoyennes libanaises manifestent à Nabatieh le 24 octobre 2019.
2019-10-24 17:36 || Monde Monde

Au Liban, les dirigeants religieux se rangent derrière le peuple