Nommé en 2001

L’évêque de Rouyn-Noranda démissionne pour des raisons de santé

Le pape a accepté la démission de l'évêque de Rouyn-Noranda, Dorylas Moreau (photographié ici à Sainte-Anne-de-Beaupré en juin 2016) le 24 juin 2019.
Le pape a accepté la démission de l'évêque de Rouyn-Noranda, Dorylas Moreau (photographié ici à Sainte-Anne-de-Beaupré en juin 2016) le 24 juin 2019.   (Archives Présence/Philippe Vaillancourt)
Philippe Vaillancourt | Journaliste
Journaliste
2019-06-25 19:22 || Québec Québec

Le pape François a accepté le 24 juin la démission de Mgr Dorylas Moreau, évêque de Rouyn-Noranda, «pour des raisons de santé», ont précisé les autorités ecclésiales.

Dans une lettre rédigée à l’attention de ses diocésains, Mgr Moreau explique qu’il avait présenté sa démission au pape le 27 mai. Il précise que son état de santé s’est particulièrement détérioré au cours de la dernière année, au point d’être confronté à des «troubles de parole et de grandes difficultés d’élocution».

«Des rapports médicaux récents révèlent finalement que j’ai été atteint de deux AVC (accidents cérébraux vasculaires) qui m’ont laissé dans un état de fragilité, confie l’évêque démissionnaire. Je travaille au ralenti depuis un an mais j’ai évalué que notre Église a bien besoin d’un berger à temps complet et en meilleure forme. Si le temps me permet de bien récupérer, je me mettrai en temps opportun au service de mon éventuel successeur.»

Originaire de Kamouraska, dans le Bas-Saint-Laurent, Dorylas Moreau a reçu l’ordination presbytérale le 20 mai 1972 pour son diocèse d’origine, Sainte-Anne-de-la-Pocatière. Il fut nommé évêque de Rouyn-Noranda en novembre 2001, puis ordonné évêque en mars 2002. Mgr Moreau aura 72 ans le 15 juillet: il lui restait donc théoriquement encore trois ans avant d’atteindre l’âge où les évêques présentent habituellement leur démission au pape.

Parlant de lui-même comme d’un «frère-évêque», Mgr Moreau a remercié le personnel pastoral de son diocèse pour sa «compréhension», sa «bienveillance» et sa «collaboration».

«J’ai vécu parmi vous de grands bonheurs et de belles rencontres aussi bien dans notre Église que dans la société civile de même que dans les organisations communautaires spécialement dédiées aux plus pauvres», a-t-il écrit.

Le diocèse de Rouyn-Noranda compte aujourd’hui un peu moins de 55 000 catholiques, selon des données de la Conférence des évêques catholiques du Canada. C’est l’évêque du diocèse voisin d’Amos, Mgr Gilles Lemay, qui a été nommé administrateur apostolique de Rouyn-Noranda en attendant la nomination d’un nouvel évêque.

***

Présence a besoin de l'appui financier de ses lecteurs pour poursuivre sa mission.
Cliquez sur l'image de notre campagne de financement pour savoir comment votre don fait une différence.

 

du même auteur

Sans le dire explicitement, cette sortie publique de Mgr Lépine est une réaction au texte de La Presse intitulé «Dieu guérira ton cancer» publié le samedi 17 août.
2019-08-19 16:34 || Québec Québec

L’Église de Montréal se dissocie des pressions spirituelles exercées sur des personnes vulnérables

Construite entre 1882 et 1887 d’après les plans de David Ouellet, Notre-Dame-des-Neiges est emblématique par ses cinq clochers, un aménagement particulier pour une église québécoise.
2019-08-16 14:32 || Québec Québec

L'église emblématique de Trois-Pistoles classée patrimoniale

Le Cyclorama vers 1900, à l'époque des pèlerinages en bateau à Sainte-Anne-de-Beaupré.
2019-08-09 15:09 || Québec Québec || 3 Commentaire(s)

Cyclorama, mesure et démesure

articles récents

Le pape est accueilli par un autochtone au Coliseo Regional Madre de Dios à Puerto Maldonado, au Pérou, le 19 janvier 2018.
2019-08-15 16:00 || Monde Monde

Le pape explique sa démarche pour l'Amazonie dans une entrevue

Le père Alain Ambeault est le nouveau directeur général de la Conférence religieuse canadienne
2019-08-14 19:15 || Canada Canada

«Le sens profond de l'engagement à la vie consacrée doit renaître»

Les évêques du Canada estiment qu'ils sont les gardiens ou les intendants des sommes versées chaque année par les catholiques à l'organisme Développement et Paix. Une telle affirmation fait toutefois sourciller un expert.
2019-08-07 11:00 || Canada Canada

Les évêques peuvent-ils retenir les dons versés à Développement et Paix?