Document

L'homélie des funérailles des membres de la famille Lapierre

L'église Saint-François-Xavier de Bassin, aux Îles-de-la-Madeleine.
L'église Saint-François-Xavier de Bassin, aux Îles-de-la-Madeleine.   (Courtoisie)
2016-04-08 15:38 || Québec Québec

Présence publie des textes en lien avec l'actualité. Voici le texte intégral de l'homélie des funérailles de Raymond Lapierre, de ses enfants Louis, Marc, Martine, Jean et Nicole Beaulieu.

Nous ne serons jamais passés aussi brutalement de la lumière pascale aux ténèbres du tombeau. Après le décès de monsieur Raymond du lundi de Pâques, la tragédie du mardi nous a ramenés à l’intérieur même du scandale injuste et incompréhensible de la croix.

C’est comme si votre arbre familial, celui de toute notre communauté des Îles et de tout le pays étaient secoués tant dans ses racines avec la mort de papa Raymond que dans ses branches à jamais fracassées par les départs violents de Louis, Marc, Martine, Jean et Nicole.

Avec le choc et la peine, montent en nous ce cri du «pourquoi?». Un «pourquoi» sans réponse, car l’événement dépasse toute logique et tout entendement… Jésus aussi a crié son «pourquoi» sur sa croix; le «pourquoi» de l’abandon… Sans pour autant recevoir une explication à sa question, il semble bien qu’après un long silence, il a reçu l’assurance d’un Amour inconditionnel : « Père, je remets ma vie entre tes mains… non pas ce que je veux, mais ce que tu veux…».

Et c’est sûr qu’un papa ne veut pas le mal de ses enfants ni leur destruction, mais bien plus, l’accomplissement de l’Amour au cœur de nos vies, au-delà de la mort… Si vous le voulez bien, risquons d’entrer dans cette épreuve, ce mystère, par le chemin de l’amour…

Quand un arbre est secoué autant par la violence des vents et que sa vie semble menacé, il se réfugie dans ses racines pour se rapprocher de sa source et sauver sa sève… C’est bien ce que nous vivons en famille et en communauté depuis une semaine : on a tous et toutes le réflexe de rentrer chez soi, à l’intérieur de soi, pour retrouver l’essentiel de nos vies et se nourrir de la force du réconfort qui vient de notre être ensemble… comme pour sauver la vie par l’Amour.

La résurrection du Christ, ce n’est pas d’abord la vie après la mort, mais c’est bien plus, le jaillissement de l’Amour en toute créature et en tout l’univers au-delà de la mort… qui traverse la mort. C’est bien ce que nous avons vu, Réjean et moi, en ce sombre mardi : une mère et sa fille au pied de la croix, meurtrie par la douleur, se réfugiant l’une et l’autre - je dirais même l’une dans l’autre -, dans cet Amour qui ne peut mourir avec ces vies arrachées.

C’est ce qui se passe au pied de la croix : Jésus, s’abandonnant dans l’amour du Père, accomplit cet Amour par le don ultime de sa vie. D’abord, il dit à sa mère : « Ne me regarde plus moi mourant sur la croix. Ton fils, je te le donne en celui que j’aime. Tu retrouveras l’amour vivant du Fils en toute créature… Femme, voici ton fils, voici l’amour qui ne peut mourir, car il vient de la source même de tes entrailles… et la source d’amour qui vient de Maman est éternelle…».
    
Et au disciple que Jésus aimait, il lui confie sa mère pour qu’elle le fasse naître à son cœur de fils, pour qu’elle l’accouche par son amour maternel à son être de fils tout Amour… Comme la source enfante la sève dans l’arbre, le Christ nous enfante à l’amour.

Oui, seul l’amour peut survivre à toute détresse : « J’aurais beau parler toutes les langues de la terre et du ciel, s’il me manque l’amour, je ne suis rien. J’aurais beau avoir toute la science et toute la foi jusqu’à transporter les montagnes, s’il me manque l’amour, je ne suis rien... J’aurais beau distribuer ma fortune aux affamés, s’il me manque l’amour, je ne suis rien…». C’est bien le plan de vie que vous avez toujours suivi en famille. L’amour au quotidien. L’amour au-delà de toute gloire. L’amour qui prend patience, qui rend service, qui se réjouit, qui ne fait rien de malhonnête, qui trouve sa joie dans ce qui est simple et vrai…

N’est-ce pas là l’amour de papa Raymond enfantant la sève avec vous, madame Lucie, à même l’arbre de vos enfants jusqu’à vos arrière-petits-enfants depuis 61 ans. Tout dans sa vie provenait de cette bonté originelle comme d’une Source jaillissant en bonne humeur, en ardeur au travail, en confiance dans la vie et en son Dieu, en musique, en harmonie, en bonne entente avec tout le monde….

N’est-ce pas cette intégrité, ce sens de la justice et de la vérité, cette foi en Dieu bien incarnée dans la dignité de toute personne humaine que nous reconnaissions chez Jean? Chez lui, la place du pauvre était celle de Dieu : «Pauvre comme un crucifié pleumé», qu’il disait… Il ne pouvait y résister.

N’est-ce pas cette même compassion, vitalité et cette joie débordante de vie dont vibrait Martine?

N’est-ce pas cette douceur et cette générosité qui habitait le grand cœur de Marc tant dans son travail que dans ses relations?

N’est-ce pas cette grande sensibilité qui se cachait sous les airs taquins de Louis?

N’est-ce pas cette empathie et cette sollicitude envers les désespérés de la vie , qui permettaient à Nicole d’apporter du bonheur et de s’associer tout naturellement aux valeurs familiales des Cormier-Lapierre?

Ce jour-là, ils ont entrepris  tous ensemble ce voyage vers papa et maman. Ils étaient bien loin de s’imaginer que c’était le dernier. Dans la joie d’être tous ensemble réunis, ils revenaient à la maison. Ils revenaient à leurs racines, ils sont descendus jusqu’à la Source…
    
C’est de là que mystérieusement, ils vont continuer de nous aimer à même notre arbre de vie. Vous qui êtes nés de leur sève d’amour, et par conséquent les conjoints et conjointes : Laure, Marie-Anne, Jean-Michel, Serguei, Alexandra, François, Martin, Linox, Mila et tous les autres… tout papa, tout grand-papa, toute maman coulent en vous depuis votre enfance. C’est du dedans maintenant que leur Amour continuera à vous nourrir et à vous enfanter à votre être de fils et de fille bien-aimé-es. La résurrection des morts, c’est aussi celle des vivants : en remettant sa vie dans la nôtre Christ veut re-susciter l’Amour en chacun  et chacune de nous pour nous faire naître à l’Amour.
    
Et vous madame Lucie, alors que votre famille s’étend de la terre jusqu’au ciel, que votre cœur de mère trouve grande consolation et paix profonde à même l’Amour que vous avez fait naître. Qu’aujourd’hui, cet amour devenu éternel, vous materne à votre tour. Votre tablée vous paraîtra souvent bien vide, dans un brin de folie ou de foi, imaginez qu’elle s’étire déjà jusqu’au ciel. Puisque vous êtes vivante en vos enfants depuis leur naissance, vous partagez mystérieusement en eux leur lumière… leur Lucia… dans le cœur de Dieu.
    
C’est là que toute notre communauté est appelée à redécouvrir, fortifier ou privilégier une fraternité nouvelle dans la compassion, la communion et le soutien mutuel… dans le prolongement de toutes nos tables de communion.
    
Nos frères et soeurs ne seront pas morts en vain si nous recevons la vie qu’ils nous offrent dans le don ultime de leur vie. Ils nous conduisent à la Source divine de l’amour, laissons-nous irriguer de cette sève et de l’héritage de leur vie au cœur de nos vies. Par nous, avec nous et en nous, «l’Amour supporte tout, il fait confiance en tout, il espère tout, il endure tout. L’Amour ne passera jamais».  

Claude Gosselin, prêtre
Îles-de-la-Madeleine, 8 avril 2016


29 Commentaire(s)

normand || 2016-04-18 21:20:34

Des paroles remplie de sagesse et d'amour. Merci pour avoir fait vibrer mon âme.

Claire Loranger || 2016-04-11 18:50:42

Tres touchante et en meme temps tres reconfortante , j'ai ressentie l'amour de Dieu ,javais l'impression que Dieu parlait au dela de cette tragedie ,l'esperance jaillie .merci pour cette homelie remplie de l'Esprit Saint ,dans chaque epreuve , grande et petite la main de Dieu est la il s'agit de la prendre et d'y rester accrocher .Courage a cette belle famille .

Claire marcoux || 2016-04-11 18:12:01

Félicitations pour ce très bel omelie. Vous avez certainement été inspiré de l'Esprit-Saint pour écrire des phrases comme cela. Bravo!

Pauline. Ladouceur1945@gmail.com || 2016-04-10 18:09:58

Merci pour cette merveilleuse homélie que vous avez fait lors des funérailles de la famille Lapierre.. Je vous ai connu à la Maison du Renouveau à Charlesbourg lorsque vous étiez prêtre et travailleur de rue. J'ai toujours gardé un très bon souvenir de vous et du merveilleux travail que vous accomplissez auprès des jeunes de la rue. Cette homélie est un message très réconfortant. Encore une fois merci. Moi j'etais adjointe administrative à la Maison du Renouveau quand Michelle Bergeron Landry était directrice de la Maison.

Marie Dumas , Québec || 2016-04-10 17:18:20

Wow! L'esprit-Saint est vraiment à l'oeuvre dans un coeur disponible pour réconforter, donner sens à ce grand mystère de mort et résurrection à travers une si grande épreuve dans la vie de cette belle famille. Cette homélie redonne espérance et foi.Elle démontre bien le passage de la mort vers la vie nouvelle qu'a promis le Christ et qu'il nous a mérité sur la croix.Bravo Abbé Claude pour votre docilté à accueillir le message que Jésus voulait leur livrer.C'est une grande leçon de vie. Merci!

colette || 2016-04-10 17:03:58

Très beau message

Diane || 2016-04-10 16:56:20

Très beau texte inspirant que je relirai losrque je me sentirai triste ou démunie

Anonyme de st Hyacinthe || 2016-04-10 12:22:03

Très belles homelie que vous avez fait vous aidez à vivre au présent et de profiter des beaux moments en famille

colette vigneau || 2016-04-10 08:50:23

Jean Lapierre savait intéresser les gens a la politique, vous père Gosselin avez le don de nous donner le goût de pratiquer et dapprofondir notre foi merci.

Claire Langlois || 2016-04-09 19:41:14

Merci Claude pour ces belles paroles d' espérance . La vie est souvent dure mais avec la Foi, on passe à travers tout. Nous t'avons connu à Charlesbourg grâce à Yvette et Fernand et avons été te faire une petite visite au Yukon 2006. Continue ton BEAU travail.

Maria Landry || 2016-04-09 17:13:02

Merci infiniment pour cette magnifique homélie! Je suis la fille de Joan et Conrad Landry, Maria. Je vous ai suivi depuis le début. J'ai prié pour toutes les personnes concernées et j'ai aussi pensé à vous et le père Coulombe. Union de prières. Merci à vous deux. Vous êtes nos anges!

Bernadette Lapierre || 2016-04-09 16:39:25

Une homélie à votre image Père Claude... Une homélie capable d'apporter l'accalmie dans la tourmante, la Foi dans le doute, la Psix dans la révolte! Merci de nous rappeler combien fort, intemporel, inconditionnel est l'Amour. Merci pour tous les Lapierre de souche et de coeur! Amitiés

Thelma || 2016-04-09 14:58:55

Merci Claude de nous permettre de goûter concrètement à l'espérance du Ressuscité qui nous rassemblera tous un jour dans son amour infini. J'ai la conviction profonde que ce temps que nous vivons ensemble dans la souffrance tissera à jamais des liens d'amour entre vous et nos communautés des Îles pour vous dire combien nous avons besoin de vous comme pasteur. Soyez en remercié au centuple par Celui qui peut tout! Amitiés sincères xx

Michèle Ladouceur || 2016-04-09 14:57:34

Quelle belle homélie! De celles qui sortent du coeur d'un prêtre aimant, sensible et plein de sagesse. Merci de nous l'avoir partagée.

Anonyme || 2016-04-09 14:16:55

Milles Mercis père Gosselin. Vous avez touché les cœurs de cette famille...vous leur avez donné ce qu'ils ont tous besoin en ces jours de détresse.. l'Amour ! sans le savoir, vous avez touché, par cette homélie, d'autres personnes qui vivent un deuil. J'ai de bonnes pensées pour toutes ces personnes qui ont péri ce jour là !

Francine Renaud || 2016-04-09 14:11:45

Félicitations Claude, je te reconnais bien, c'est plein d'espoir, merci de nous partager ta richesse d'être et la richesse de notre foi!

Johanne || 2016-04-09 14:10:50

Très bel homelie. On y trouve beaucoup de vie et d'espérance au cœur de la désespérance ... La vie de ceux et celles qui nous quitte continue de nous habiter dans toutes les fibres de notre être . Merci pour cette lumière...

Suzanne || 2016-04-09 12:50:07

Vraiement un beau témoignage de vie l'Amour d'une mere d'un père d'une famille es très importante dans notre vie bon courage à Mme Lapierre et toute leur famille xxx

THERESE CHAPDELAINE || 2016-04-09 12:46:37

QUELLE TRISTESSE POUR LA FAMILLE LAPIERRE,SURTOUT POUR LA MAMAN PERDRE AUTANT DE MENBRES DE LA FAMILLE, .VOTRE HOMELIE PÈRE GOSSELIN ETAIT TRES TOUCHANT...

anonyme || 2016-04-09 12:29:06

Vous êtes celui qui avez ecrit une homelie avec les mots les plus justes, les plus grands, les plus profonds pour me redonner la foie dans cet AMOUR que je ne percevais plus dans l'humanité souvent si destructive. Merçi

Merci pour ces paroles de croyant, paroles de consolation, d'amour et d'espérance. || 2016-04-09 12:20:00

Merci pour ces paroles de croyant, paroles de consolation, d'amour et d'espérance. Dans ces tragédies, la Parole de Dieu est toujours la plus touchante et guérissante même si on en guérit jamais, ça apaise.

DEVEAU LAURETTE || 2016-04-09 10:26:32

merci pour ces paroles de réconfort les madelinots vous apprécient beaucoup

Anonyme || 2016-04-09 09:16:09

Quelle tristesse la vie est pas toujours facile merci de partager

Anonyme || 2016-04-09 09:09:50

C'est tellement vrai!

Laurier ALBERT || 2016-04-09 09:00:12

Belle sensibilité de pasteur attentif a souligner la vie qui émerge des événements qui pourraient l'étouffer. J'aime ce lien du mal qui frappe au lendemain de la si grande joie de Pâques.

Blandine Lapierre || 2016-04-09 07:35:37

Merci de partager ce beau témoignage avec nous tous. Claude Gosselin, notre curé qui trouve toujours les mots justes.

Anonyme || 2016-04-09 07:00:13

❤️

David petitpas || 2016-04-08 21:32:34

Merci père gosselin pour ses belles paroles

Guilda || 2016-04-08 21:03:14

très bel homélie ,très touchante et réconfortante !! Sympathies à tous ses proches !!

 

du même auteur

Un groupe de pèlerins de la région d'Ottawa souligne le 145e anniversaire de son pèlerinage annuel à Sainte-Anne-de-Beaupré lors d'un pique-nique dans les jardins de la Fraternité Saint-Alphonse, à Beauport.
2019-08-13 12:01 || Canada Canada

Photo du jour - 13 août 2019

Photo prise sur le USS Abraham Lincoln dans la mer d'Arabie le 3 juin 2019.
2019-06-21 11:40 || Monde Monde

Photo du jour - 21 juin 2019

Lettre ouverte de l'auteur Jacques Gauthier en réaction à l'adoption de la loi 21 sur la laïcité.
2019-06-19 10:38 || Québec Québec || 8 Commentaire(s)

Laïcité au Québec, et après?

articles récents

Le Cyclorama vers 1900, à l'époque des pèlerinages en bateau à Sainte-Anne-de-Beaupré.
2019-08-09 15:09 || Québec Québec || 2 Commentaire(s)

Cyclorama, mesure et démesure

Un F/A-18E Super Hornet survole le porte-avion USS Abraham Lincoln le 18 mai 2019 dans la mer d'Arabie.
2019-07-29 12:36 || Monde Monde || Aucun commentaire

Qu'implique une escalade des tensions avec l'Iran?

«C’est justement ce qui fait l’originalité et la force du christianisme: quand il parle de sa vie à son Dieu, le chrétien sait qu’il ne s’adresse pas à un Père Fouettard évanescent, mais à un ami qui est passé par là», écrit Louis Cornellier.
2019-06-19 10:00 || Monde Monde || 1 Commentaire(s)

Parler au Jésus de l'histoire