Synagogue Spanish & Portuguese

250e anniversaire du premier lieu de culte non catholique au Québec

Le président de la Synagogue, Edmond Elbaz, a été invité par la mairesse de Montréal, Valérie Plante, à signer le livre d’or de la métropole le 20 mars 2018.
Le président de la Synagogue, Edmond Elbaz, a été invité par la mairesse de Montréal, Valérie Plante, à signer le livre d’or de la métropole le 20 mars 2018.   (Présence/Yves Casgrain)
Yves Casgrain | Journaliste
Journaliste
2018-03-29 09:09 || Québec Québec

Les membres de la congrégation Spanish & Portuguese se sont réunis, le 20 mars, dans le hall d'honneur de l'hôtel de ville de Montréal afin de donner le coup d’envoi des festivités entourant le 250e anniversaire de l’inauguration du premier lieu de culte juif à Montréal.

De nombreux dignitaires, dont la mairesse de Montréal, Valérie Plante, et le chef de l’opposition officielle, Lionel Pérez, ont pris la parole devant un parterre d’invités afin de souligner cet évènement historique.

Dans son allocution, Valérie Plante a déclaré que «dans un monde où il est souvent facile de craindre et de rejeter la différence, l'ouverture et le dialogue constituent plus que jamais un rempart contre l'intolérance. Si le Montréal d'aujourd'hui représente un modèle d'inclusion et de solidarité, c'est entre autres grâce à l'apport important de toutes les communautés qui la composent.»

Dans une entrevue accordée à Présence, la mairesse a expliqué pourquoi elle tenait à être présente à cet évènement. «Il est important de souligner l’incroyable contribution des communautés juives à Montréal. Cette dernière est une grande mosaïque composée de plusieurs peuples qui ont trouvé ici une terre d’accueil.»

Jetant un regard sur l’apport des communautés juives montréalaises, Valérie Plante a fait valoir qu'«elles contribuent à l’identité de Montréal qui est cosmopolite et ouverte sur le monde. Nous avons de très belles valeurs que les communautés juives de Montréal contribuent à garder en vie.»

Pour sa part, le chef de l’opposition Lionel Pérez a également insisté sur la contribution des communautés juives montréalaises. «Nous ne pouvons passer sous silence l'importante contribution de la synagogue Spanish & Portuguese dans l'accueil et l'intégration des juifs à la société montréalaise au gré des vagues successives d'immigration. La synagogue Spanish & Portuguese, fondée en 1768, premier lieu de culte non catholique au Québec, a permis un rapprochement concret, d'abord entre les membres de la communauté juive de toutes origines, puis à la société d'accueil, en proposant un lieu de rassemblement unique. C'est l'occasion pour la Ville de Montréal de célébrer la diversité culturelle en soulignant le leadership dont a fait preuve l'établissement depuis 250 ans.»

Le rabbin Avi Finegold de la Synagogue Spanish & Portuguese a rappelé que «cette congrégation ne s’est pas repliée sur elle-même. Elle n’a pas tourné le dos aux citoyens de Montréal. Les fondateurs et les membres de la synagogue ont plutôt été à la fine pointe de la vie de Montréal.»

Avi Finegold, a fait remarquer que depuis 250 ans il y a eu des fidèles qui ont prié sans interruption. «Lorsque je pense à ces 250 ans d’histoire, je pense à ces fidèles qui sont venus chaque mercredi matin, chaque vendredi et chaque samedi pour prier.  Ces 250 années de régularité dans la prière, c’est magique!»

Les différents intervenants ont tous rappelé l’histoire de la Congrégation Spanish & Portuguese, appelée aussi Shearith Israel of Montreal (Les rescapés d’Israël).

C’est en 1768 que le premier lieu de culte de la communauté juive a été inauguré par Simon Lévy et Aaron Hart. Il était situé sur la rue Saint-Jacques dans des locaux loués. À l’époque, entre quinze et vingt juifs montréalais se réunissaient à la synagogue. Aujourd’hui, elle a pignon sur rue sur l’avenue Saint-Kevin à Montréal. Le lieu de culte est fréquenté par plus de huit cents familles originaires de plusieurs pays, dont l’Algérie, l’Égypte, l’Éthiopie, la France et la Hongrie.

Lors de cette soirée, une exposition itinérante composée de divers éléments du culte et de nombreuses photos retraçant l’histoire de la synagogue a été présentée aux invités.

Le président de la Synagogue, Edmond Elbaz, a été invité par la mairesse de Montréal à signer le livre d’or de la métropole.

 

du même auteur

Un cours en ligne offert dès le 12 octobre par l'Université de Montréal se penchera sur les liens entre guérison et religions au Québec.
2020-10-01 10:10 || Québec Québec

Guérison et religions au Québec: revisiter les idées reçues

Des hommes sont en deuil après un attentat islamiste à Kaboul, en Afghanistan, le 15 août 2018. L’Université de Montréal proposera cet automne un cours permettant de faire le point sur les enjeux actuels liés à l’islamisme qui insistera notamment sur le «début de la fin» du phénomène.
2020-08-21 17:13 || Québec Québec

L'UdeM propose un cours explorant «le début de la fin» de l'islamisme

L’abbé Jacques Dorélien est né en Haïti. Curé des paroisses Marie-Reine-des-Cœurs et Saint-Fabien à Montréal, l’abbé Dorélien est prêtre depuis 19 ans. Comme bien d’autres au Québec, il a été bouleversé par la mort de Georges Floyd.
2020-07-02 15:39 || Québec Québec

Le racisme vu par des clercs noirs du Québec

articles récents

Le Conseil du patrimoine religieux du Québec vient de dévoiler la carte interactive des 26 lieux de culte qui recevront cette année une subvention du nouveau programme qu'il gère et qui vise la requalification des lieux de culte patrimoniaux excédentaires.
2020-10-06 16:51 || Québec Québec

Des églises bientôt converties en musées, salles de concert et centre des congrès

Les négociations sont terminées entre l’organisme Espaces d’initiatives et la fabrique de la paroisse Saint-François-de-Laval. L’église Saint-Charles de Limoilou devrait être mise en vente prochainement.
2020-09-18 17:01 || Québec Québec

L’église Saint-Charles de Limoilou serait prochainement à vendre

À partir du cas de l'encan des biens de l'église Saint-Élisabeth, le sénateur à la retraite Serge Joyal et le directeur de musée Jean-François Bélisle discutent de la vente des biens patrimoniaux et des œuvres d'art d'églises paroissiales.
2020-09-14 19:29 || Québec Québec

Les leçons de la vente aux enchères de samedi