Patrimoine

Clocher de l’église Saint-Sauveur: appel aux gens de Québec

Le curé de Saint-Sauveur, Jean Piché, présentant les diverses options envisagées pour remettre le clocher en place lors d'une conférence de presse le 10 avril 2018.
Le curé de Saint-Sauveur, Jean Piché, présentant les diverses options envisagées pour remettre le clocher en place lors d'une conférence de presse le 10 avril 2018.   (Présence/Véronique Demers)
Véronique Demers | Journaliste
Journaliste
2018-04-17 15:26 || Québec Québec

Le curé de la paroisse Saint-Sauveur à Québec, Jean Picher, fait appel aux fidèles du quartier, mais aussi aux anciens paroissiens installés ailleurs dans la ville pour remettre sur pied le clocher de l’église, démonté l’automne dernier pour des raisons de sécurité publique. Des activités de financement sont d’ailleurs prévues en mai.

D’ici là, les membres du comité de financement discuteront avec des représentants de la Ville de Québec, du Conseil du patrimoine religieux et de l’archidiocèse de Québec de l’option la plus réaliste à adopter parmi les quatre scénarios envisagés.

«La première option est de rebâtir le clocher tel qu’il est. La deuxième option est de conserver les deux sections supérieures. La troisième option est de garder seulement la section supérieure [c’est-à-dire le dôme]. La quatrième option est plus une solution d’attente. Ce serait de laisser le toit tel quel, de l’entourer de tôle et le consolider», a détaillé Mgr Picher en conférence de presse le 10 avril.

Présence a appris qu’une cinquième option a aussi été évoquée : la reconstruction d’un clocher moderne et épuré surmonté d’une croix. Cette option n’a pas été mentionnée lors de la conférence de presse.

Plus de 100 000$ à amasser

La solution de dernier recours est évaluée à 40 000$. Les autres scénarios varient entre 350 000$ et 1,5 million $. La paroisse doit au minimum amasser 100 000$, afin de rembourser une dette encourue lors du démantèlement du clocher et pour payer des travaux de base.

«Même si on adoptait la quatrième solution, la solution d’attente, il faudrait amasser plus d’argent que 100 000$ et demander l’aide des gouvernements et des autorités politiques», a expliqué Jean Picher.

Le budget paroissial de l’église Saint-Sauveur, oscillant autour de 200 000$, provient de donateurs et des 300 paroissiens qui fréquentent l’église. «Mais ce sont pour les opérations régulières. Il n’y a pas de surplus», souligne le curé Picher.

Une campagne de financement populaire vient d’être lancée, Opération clocher Saint-Sauveur. «Un clocher, ce n’est pas juste un signe religieux, mais une référence visuelle et historique dans l’ensemble d’un quartier populaire», a souligné le président du comité de financement, Jaques Gauvin.

4 activités à venir au profit au du clocher de Saint-Sauveur

- Cocktail-bénéfice le 9 mai: information au 418 525-7550.

- Défilé le 26 mai (marche, course ou vélo): formulaire disponible au 215, rue des Oblats.

- Appel aux commerçants du quartier Saint-Sauveur: produits ou événements-bénéfice.

- Campagne de sociofinancement: www.gofundme.com/operation-clocher-saintsauveur

 

du même auteur

Les négociations sont terminées entre l’organisme Espaces d’initiatives et la fabrique de la paroisse Saint-François-de-Laval. L’église Saint-Charles de Limoilou devrait être mise en vente prochainement.
2020-09-18 17:01 || Québec Québec

L’église Saint-Charles de Limoilou serait prochainement à vendre

De gauche à droite: Luc Charbonneau, Hermann Boya, Cindy Bouchard et Lorraine Hamilton.
2020-08-10 15:01 || Québec Québec

Un organisme développe une websérie inspirée de valeurs chrétiennes

Le curé de la paroisse de la Bienheureuse-Dina-Bélanger, Gérard Busque, responsable de l’église du Très-Saint-Sacrement, désacralisée en septembre 2019, désapprouve l’avis d’intention de classement pour que le bâtiment devienne bien patrimonial.
2020-05-30 12:16 || Québec Québec

Avis d’intention de classement pour l'église du Très-Saint-Sacrement

articles récents

Les négociations sont terminées entre l’organisme Espaces d’initiatives et la fabrique de la paroisse Saint-François-de-Laval. L’église Saint-Charles de Limoilou devrait être mise en vente prochainement.
2020-09-18 17:01 || Québec Québec

L’église Saint-Charles de Limoilou serait prochainement à vendre

À partir du cas de l'encan des biens de l'église Saint-Élisabeth, le sénateur à la retraite Serge Joyal et le directeur de musée Jean-François Bélisle discutent de la vente des biens patrimoniaux et des œuvres d'art d'églises paroissiales.
2020-09-14 19:29 || Québec Québec

Les leçons de la vente aux enchères de samedi

Le maître-autel de la première église Sainte-Élisabeth de Hongrie, dans Lanaudière, fait partie des lots qui ont été retirés avant l'encan qui avait lieu en fin de semaine.
2020-09-14 16:25 || Québec Québec

Lanaudière: succès pour l'encan malgré le retrait des objets patrimoniaux