Servantes de Jésus-Marie

Début de la construction d'un nouveau monastère à Gatineau

Caroline Labelle, de JPL Construction, Mgr Paul-André Durocher, sœur Marie-du-Bon-Pasteur et Mathieu Lapalme, de Lapalme Rheault Architectes, et Associés, ont procédé à la pelletée de terre le 24 avril 2019.
Caroline Labelle, de JPL Construction, Mgr Paul-André Durocher, sœur Marie-du-Bon-Pasteur et Mathieu Lapalme, de Lapalme Rheault Architectes, et Associés, ont procédé à la pelletée de terre le 24 avril 2019.   (Courtoisie René Laprise)
Philippe Vaillancourt | Journaliste
Journaliste
2019-04-26 11:52 || Québec Québec

On a procédé le 24 avril à la première pelletée de terre de la nouvelle annexe aux bureaux diocésains de Gatineau qui accueillera la congrégation des Servantes de Jésus-Marie en 2020.

Ces travaux, qui doivent se dérouler sur une période de douze mois, permettront la construction d’un nouveau bâtiment «mieux adaptée aux besoins actuels et futurs des religieuses, une communauté contemplative».

L’ajout se greffera à l’actuel bâtiment, une ancienne maison des Pères maristes rachetée pour y installer les bureaux de l’archidiocèse en 1990.

Par voie de communiqué, la mère-servante générale de la communauté, sœur Marie-du-Bon-Pasteur, a laissé entendre qu’il s’agit de l’aboutissement d’une démarche de réflexion sur l’avenir des lieux de vie de sa congrégation amorcée en 2012. En novembre 2016, la congrégation des Servantes de Jésus-Marie annonçait la vente de son principal couvent, situé sur la rue Laurier, à la Commission de la capitale nationale. Une transaction de 7 millions $, selon le porte-parole de la communauté, le diacre René Laprise.

«La décision de vendre l’édifice était rendue nécessaire en raison de la réalité à laquelle la communauté est confrontée, a précisé l’archidiocèse de Gatineau. L’absence de vocation, le vieillissement et la diminution du nombre de religieuses ont eu pour conséquence la fermeture progressive, au cours des dernières années, des autres couvents que la congrégation avaient fondés ailleurs au Québec.»

M. Laprise a indiqué qu’il reste une quarantaine de sœurs dans la communauté. «Ce sera plus petit que ce qu’elles avaient actuellement. Il y aura une portion infirmerie. Ce sont des sœurs cloîtrées mais elles accueillent tous les jours des gens qui vont prier avec elles. Elles sont accueillantes.»

L’archevêque de Gatineau, Paul-André Durocher, voit d’un bon œil l’arrivée des sœurs sur le terrain du Centre diocésain. «Leur présence apportera beaucoup à la vie de quartier du Mont-Bleu et à la mission de l’équipe des services diocésains et des groupes communautaires qui ont leur bureau au Centre diocésain», a-t-il dit.

***

Présence a besoin de l'appui financier de ses lecteurs pour poursuivre sa mission.
Cliquez sur l'image de notre campagne de financement pour savoir comment votre don fait une différence.

 

du même auteur

Sans le dire explicitement, cette sortie publique de Mgr Lépine est une réaction au texte de La Presse intitulé «Dieu guérira ton cancer» publié le samedi 17 août.
2019-08-19 16:34 || Québec Québec

L’Église de Montréal se dissocie des pressions spirituelles exercées sur des personnes vulnérables

Construite entre 1882 et 1887 d’après les plans de David Ouellet, Notre-Dame-des-Neiges est emblématique par ses cinq clochers, un aménagement particulier pour une église québécoise.
2019-08-16 14:32 || Québec Québec

L'église emblématique de Trois-Pistoles classée patrimoniale

Le Cyclorama vers 1900, à l'époque des pèlerinages en bateau à Sainte-Anne-de-Beaupré.
2019-08-09 15:09 || Québec Québec || 2 Commentaire(s)

Cyclorama, mesure et démesure

articles récents

Le calvaire du Sanctuaire du Sacré-Cœur et de Saint-Padre Pio à Montréal (Sanctuaire de La Réparation, à Pointe-aux-Trembles) comprend quelques-unes des nombreuses statues de l'Union internationale artistique de Vaucouleurs présentes au Québec.
2019-08-16 15:39 || Québec Québec

L’histoire oubliée des statues de l’Union internationale artistique de Vaucouleurs

Construite entre 1882 et 1887 d’après les plans de David Ouellet, Notre-Dame-des-Neiges est emblématique par ses cinq clochers, un aménagement particulier pour une église québécoise.
2019-08-16 14:32 || Québec Québec

L'église emblématique de Trois-Pistoles classée patrimoniale

C'est la basilique Notre-Dame à Montréal qui obtient le plus grand montant pour la période 2019-2020 : 1 M$ pour la restauration de sa maçonnerie.
2019-08-14 05:21 || Québec Québec

Patrimoine religieux: l'identité des projets subventionnés dévoilée