Patrimoine religieux

Des centaines de milliers $ octroyés au Saguenay et dans Lanaudière

  (Présence/Philippe Vaillancourt)
Philippe Vaillancourt | Journaliste
Journaliste
2015-12-02 09:46 || Québec Québec

Les annonces concernant l’argent octroyé pour la préservation du patrimoine religieux se poursuivent de la part du gouvernement du Québec. Les noms des bâtiments qui recevront leur part des 2,8 millions $ annoncés plus tôt cet automne sont désormais connus pour les régions du Saguenay-Lac-Saint-Jean et de Lanaudière.

Au Saguenay, ce sont trois projets de restauration qui sont visés. Ils se partageront un montant total de 242 370 $. Il s’agit de la restauration du clocher et de la toiture de la sacristie de l'église Notre-Dame-de-l'Assomption, à Hébertville, de la restauration de la toiture et du clocher de l'église Saint-Jean-Baptiste, à L'Anse-Saint-Jean, et de la réfection de la rampe d'accès pour handicapés de l'église Saint-Félicien, dans la municipalité éponyme.

En marge de l’annonce, le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, qui est aussi responsable de la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean et député de Roberval, a salué «les efforts méritoires des communautés religieuses, des fabriques et des citoyens du Saguenay--Lac-Saint-Jean, qui font preuve d'une conscientisation et d'une mobilisation exemplaires afin que ce précieux legs puisse être transmis aux générations qui suivent».

Du côté de Lanaudière, le gouvernement octroie une aide financière de 280 000 $ pour soutenir la Fabrique de la paroisse Sainte-Julienne. Elle servira à rénover l'église. Ce montant, comme tous ceux destinés à la préservation du patrimoine religieux, sera géré par le Conseil du patrimoine religieux du Québec, qui sert en quelque sorte d'intermédiaire entre le gouvernement et les projets.

Ces quatre projets font partie des dix-sept retenus pour se partager l’enveloppe de 2,8 millions $. Contrairement à ce que Québec faisait auparavant, tous les projets n’ont pas été dévoilés au moment de l'annonce de ce montant au début du mois de novembre. Les annonces se font plutôt une à la fois, selon les régions concernées.

En 20 ans, le gouvernement du Québec a donné 300 millions $ pour soutenir la préservation du patrimoine religieux.

 

du même auteur

Le mandat du recteur du Sanctuaire Notre-Dame-du-Cap, Pierre-Olivier Tremblay, a pris fin le 7 octobre 2020. Son successeur sera connu ultérieurement.
2020-10-07 12:58 || Québec Québec

Le Sanctuaire Notre-Dame-du-Cap aura un nouveau recteur

Les autorités publiques québécoises ont entièrement raison de limiter le nombre de personnes à l’intérieur des lieux de culte, affirme la Dre Valérie Julie Brousseau.
2020-09-24 17:48 || Québec Québec

Lieux de culte: une médecin catholique donne raison au gouvernement

C’est surtout la littérature scientifique et les rassemblements complémentaires aux cérémonies religieuses qui auraient poussé le gouvernement à diminuer la limite de personnes autorisées à l’intérieur des lieux de culte.
2020-09-22 15:50 || Québec Québec

Lieux de culte: le Dr Arruda évoque la science et la socialisation périphérique

articles récents

Le Conseil du patrimoine religieux du Québec vient de dévoiler la carte interactive des 26 lieux de culte qui recevront cette année une subvention du nouveau programme qu'il gère et qui vise la requalification des lieux de culte patrimoniaux excédentaires.
2020-10-06 16:51 || Québec Québec

Des églises bientôt converties en musées, salles de concert et centre des congrès

Les négociations sont terminées entre l’organisme Espaces d’initiatives et la fabrique de la paroisse Saint-François-de-Laval. L’église Saint-Charles de Limoilou devrait être mise en vente prochainement.
2020-09-18 17:01 || Québec Québec

L’église Saint-Charles de Limoilou serait prochainement à vendre

À partir du cas de l'encan des biens de l'église Saint-Élisabeth, le sénateur à la retraite Serge Joyal et le directeur de musée Jean-François Bélisle discutent de la vente des biens patrimoniaux et des œuvres d'art d'églises paroissiales.
2020-09-14 19:29 || Québec Québec

Les leçons de la vente aux enchères de samedi