"/>

Nouveautés pour la saison touristique 2018

Jardin des pèlerins et visites virtuelles feront leurs débuts à Notre-Dame de Québec

Les visiteurs pourront en savoir plus sur la basilique-cathédrale grâce à une nouvelle visite virtuelle.
Les visiteurs pourront en savoir plus sur la basilique-cathédrale grâce à une nouvelle visite virtuelle.   (Présence/Philippe Vaillancourt)
Philippe Vaillancourt | Journaliste
Journaliste
2018-02-16 16:17 || Québec Québec

Le beau temps apportera son lot de nouveautés à la basilique-cathédrale Notre-Dame de Québec. En plus d’un nouveau jardin d’accueil pour les pèlerins, de nouvelles visites virtuelles – une première pour ce joyau du patrimoine – seront proposées dès le printemps.

Ces visites débuteront dès la fin du mois de mai, à temps pour le coup d’envoi de la saison touristique estivale. Elles seront produites par BaladoDécouverte, une production de l’OSBL L'Aire de jeu inc., qui se spécialise en circuits interactifs guidés par GPS.

«On s’est aperçu qu’on a beau avoir beaucoup de visiteurs, mais peu prenaient le tour guidé. À peine 1% peut-être», explique Mgr Denis Bélanger, curé de la cathédrale.

Les gens devront prendre leur propre téléphone ou leur tablette, d’où ils pourront choisir d’utiliser une  application ou un site Internet pour bénéficier de la visite. Ils auront ainsi accès au contenu de la visite, dont une carte complète de l’église et une table des matières pour faciliter la navigation. Les visiteurs pourront effectuer la visite en français, en anglais ou en espagnol, et auront le choix entre une version brève ou une version longue.

«Ça nous fait centrer nos ressources sur l’accueil. Ça va canaliser les ressources qu’on met sur l’humain», se réjouit le curé. «La visite virtuelle va marcher 12 mois par année! Alors que les guides, c’était surtout l’été. Il faut arriver dans le XXIe siècle à un moment donné.»

En fait, si l’expérience est concluante, l’expérience pourrait être bonifiée lors d’années ultérieures. Pour l’été 2018, la visite couvrira l’espace principal du rez-de-chaussée. Mais plus tard, on pourrait bien y ajouter la visite de la crypte et du musée. Puis, éventuellement, une visite virtuelle de l’église Notre-Dame-des-Victoires, dans le Petit Champlain, sera considérée.

Aménagement du Jardin des pèlerins

La basilique-cathédrale poursuivra aussi sur la lancée de la Porte sainte en continuant de trouver une utilité pour l’espace vert qui la sépare de l’entrée du Séminaire de Québec. Après l’aménagement d’un espace d’accès pour accéder à la Porte sainte il y a plus de deux ans, cet espace avait accueilli la nouvelle crèche aux personnages à taille humaine pour l’Avent 2017.

Au printemps, voilà que les escaliers qui mènent à la Porte sainte seront retirés. «On va refaire le jardin», dit Denis Bélanger. «Il nous reste à penser aux bancs et aux bacs à fleurs. On veut faire un endroit qui va ouvrir et fermer tous les jours en même temps que l’église.»

Le curé précise que ce Jardin des pèlerins devrait lui aussi être inauguré au mois de mai.

À la cathédrale anglicane Holy Trinity, un espace jardin similaire a remporté un vif succès au cours des derniers étés.

Des travaux à Notre-Dame-des-Victoires

Le printemps marquera aussi la poursuite de travaux à l’église Notre-Dame-des-Victoires.

Au cours de l’année 2018, on continuera de restaurer l’enveloppe du bâtiment. Puis on s’attaquera à l’intérieur dès l’année prochaine.

«On retire les tableaux. Ils sont tous endommagés, mais ils sont tous restaurables. Il y a parmi eux un Théophile Hamel qui été présenté à l'Exposition universelle de Paris en 1867», note Denis Bélanger, soulignant au passage que deux autres tableaux font partie de la collection des abbés Desjardins.

Au total, ce seront dix tableaux qui devront être restaurés. «Chaque fois qu’un tableau va revenir, on va faire un petit événement autour de ça», annonce Mgr Bélanger.

D’autres travaux de restauration sont également prévus à la basilique-cathédrale. On souhaite notamment revernir les bancs.

La Fondation patrimoniale Nostre Dame de Kébec a annoncé le 13 février que l’objectif de sa prochaine campagne est de récolter 3,5 millions $ afin de financer ces travaux et améliorations sur ces deux églises phares du Vieux-Québec. Les détails de la campagne restent à définir, mais la fondation se donne deux ans pour atteindre son objectif.

 

du même auteur

Le 9e Festival de la Bible se tient les 14 et 15 septembre 2018 à Québec.
2018-09-14 12:16 || Québec Québec

Bible et vivre-ensemble: «On ne cherche pas les réponses, on cherche l’inspiration»

Mgr Marc Pelchat, évêque auxiliaire à Québec, présidait la messe anniversaire du 9 septembre. À droite, le cofondateur de la Fraternité Saint-Alphonse, le père André Morency.
2018-09-10 17:09 || Québec Québec

La Fraternité Saint-Alphonse fête ses 25 ans

Gilles Langevin (1925-2018).
2018-09-07 11:10 || Québec Québec

Décès du jésuite Gilles Langevin

articles récents

L'église Saint-Charles-Borromée, à Québec, recevra 81 250 $ pour la restauration de son parvis.
2018-08-30 16:21 || Québec Québec

Les noms des 75 églises subventionnées par Québec maintenant connus

Afin d'assurer la préservation et la mise en valeur du patrimoine religieux québécois, le gouvernement investira 15 M$ durant l'année financière 2018-2019.
2018-08-08 12:35 || Québec Québec

Patrimoine religieux: Québec annonce une enveloppe de 15 M$

Francesca Cencia note les détails de la restauration d'une fresque de Jésus crucifié le 10 juillet 2018 à la Scala Santa, à Rome.
2018-07-24 10:35 || Vatican Vatican

À Rome, les restaurateurs révèlent la beauté d'origine de la Scala Santa