Fermée au printemps 2015

L’église Saint-Jean-Baptiste pourrait devenir un carrefour généalogique

  • L'église Saint-Jean-Baptiste, à Québec.
  • L'église Saint-Jean-Baptiste, à Québec.
Philippe Vaillancourt | Journaliste
Journaliste
2016-04-08 08:21 || Québec Québec

L’une des plus imposantes églises de Québec, véritable joyau du patrimoine religieux, pourrait devenir un centre consacré à la généalogie. La Ville de Québec a annoncé jeudi qu’elle octroie une subvention de 45 029 $ à l’organisme Espace Solidaire afin de mener une étude de faisabilité.

Fermée au printemps 2015 par la fabrique de la paroisse qui n’avait plus les moyens d’entretenir le bâtiment, et encore moins d’avancer les millions de dollars nécessaires à sa restauration, l’église Saint-Jean-Baptiste demeure un bâtiment patrimonial central de Québec. Mais contrairement à d’autres villes et municipalités, il ne suffit pas de la transformer en salle de spectacle ou en salle multifonctionnelle pour la sauver, car Québec est déjà bien fournie en la matière.

Espace Solidaire propose donc d’y implanter le Carrefour de généalogie de l’Amérique francophone, une entreprise d’économie sociale à vocation culturelle. Le carrefour assurerait la diffusion et la promotion de l’histoire des familles de l’Amérique francophone. Il offrirait notamment des outils de recherche généalogique, des expositions, des espaces communautaires et une aire de recueillement.

«Ce projet s'inscrit dans une vision de développement de circuits touristiques de tourisme généalogique et religieux. Il pourrait éventuellement faire partie intégrante du Réseau des villes francophones et francophiles d’Amérique», a commenté le maire de Québec, Régis Labeaume, dans un communiqué.

L’aide financière «servira à réaliser un plan d'affaires et une étude de faisabilité», a précisé la vice-présidente du comité exécutif responsable de la culture, du patrimoine et de l’aménagement du territoire, Julie Lemieux. «Nous désirons évaluer si ce projet s’avère rassembleur et viable.»

Le projet de Carrefour de généalogie a été accueilli positivement par le comité de concertation sur l’avenir de l’église mis en place par la Ville. Ce comité comprend des élus, des représentants du ministère de la Culture et des Communications, des citoyens, un représentant de la fabrique Saint-Jean-Baptiste et un représentant du Diocèse de Québec.

 

du même auteur

Sans le dire explicitement, cette sortie publique de Mgr Lépine est une réaction au texte de La Presse intitulé «Dieu guérira ton cancer» publié le samedi 17 août.
2019-08-19 16:34 || Québec Québec

L’Église de Montréal se dissocie des pressions spirituelles exercées sur des personnes vulnérables

Construite entre 1882 et 1887 d’après les plans de David Ouellet, Notre-Dame-des-Neiges est emblématique par ses cinq clochers, un aménagement particulier pour une église québécoise.
2019-08-16 14:32 || Québec Québec

L'église emblématique de Trois-Pistoles classée patrimoniale

Le Cyclorama vers 1900, à l'époque des pèlerinages en bateau à Sainte-Anne-de-Beaupré.
2019-08-09 15:09 || Québec Québec || 2 Commentaire(s)

Cyclorama, mesure et démesure

articles récents

La cathédrale Saint-Michel, à Sherbrooke.
2019-08-20 08:31 || Québec Québec

Patrimoine religieux en Estrie : 1 M$, 7 projets

Le calvaire du Sanctuaire du Sacré-Cœur et de Saint-Padre Pio à Montréal (Sanctuaire de La Réparation, à Pointe-aux-Trembles) comprend quelques-unes des nombreuses statues de l'Union internationale artistique de Vaucouleurs présentes au Québec.
2019-08-16 15:39 || Québec Québec

L’histoire oubliée des statues de l’Union internationale artistique de Vaucouleurs

Construite entre 1882 et 1887 d’après les plans de David Ouellet, Notre-Dame-des-Neiges est emblématique par ses cinq clochers, un aménagement particulier pour une église québécoise.
2019-08-16 14:32 || Québec Québec

L'église emblématique de Trois-Pistoles classée patrimoniale