Vol à la cathédrale de Saint-Jérôme

La croix et l'anneau ont été retrouvés

Le communiqué de presse diffusé par le Service de police de la Ville de Saint-Jérôme
Le communiqué de presse diffusé par le Service de police de la Ville de Saint-Jérôme   (Facebook)
François Gloutnay | Journaliste
Journaliste
2016-02-18 11:06 || Québec Québec

«Les objets du curé Labelle ont été retrouvés.» La Société d'histoire de la Rivière-du-Nord s'est empressée d'annoncer la nouvelle dans sa page Facebook dès que le Service de police de la Ville de Saint-Jérôme a confirmé que la croix pectorale et l'anneau dérobés dimanche au Musée du curé Labelle avaient été retrouvés.

«Des arrestations sont à venir», ont écrit les policiers dans un communiqué de presse. À la fin de l'après-midi, ils corrigeaient cette information et annonçaient que trois personnes avaient été arrêtées.

Hier, les responsables de la cathédrale de Saint-Jérôme, là où se trouve le Musée du curé Labelle, ont offert une récompense de 2000 $ à toute personne qui permettrait, par ses informations, de retrouver les objets volés. Ils ont aussi diffusé les photographies de deux individus quittant le musée.

Le vol de dimanche dernier a semé la consternation à Saint-Jérôme et dans les Laurentides. Député de Saint-Jérôme et chef du Parti québécois, Pierre Karl Péladeau a demandé hier aux responsables de ce larcin de remettre les objets. «À ceux concernés, svp rendez ce qui appartient au patrimoine des Québécois», a-t-il écrit sur Twitter.

Directrice générale et archiviste de la Société d'histoire de la Rivière-du-Nord, Linda Rivest se réjouit de ce dénouement. «Autant nous étions tristes en apprenant le vol de dimanche, autant on est très heureux aujourd'hui. C'est notre patrimoine collectif qui est de retour».

Elle rappelle que l'exposition sur le curé Labelle est un projet qui a été initié par la société d'histoire qu'elle dirige. Installée dans la sacristie, «elle a été déplacée en 2015 dans le portique de la cathédrale». C'est là qu'a eu lieu le vol de dimanche. La vitrine d'un présentoir contenant une douzaine d'objets a été fracassée dans l'après-midi alors que des baptêmes étaient célébrés. Les malfaiteurs n'ont pris que deux pièces , «celles qui brillaient», dit Linda Rivest.

Elle souligne que l'anneau et la croix pectorale, les deux pièces dérobées puis retrouvées, sont des cadeaux du pape Léon XIII. Le curé Labelle a fait, à partir de 1885, plusieurs voyages en Europe et il s'est rendu à Rome. «Il souhaitait un évêché pour Saint-Jérome», raconte la directrice générale. En 1889, il a obtenu le titre de protonotaire apostolique, un ceinturon mauve, une bague et une croix pectorale.

«L'exposition sur le curé Labelle est toujours accessible», dit Linda Rivest. Toutefois, le présentoir fracassé n'a pas encore été remplacé.

Dans un message publié sur Facebook, un responsable de la cathédrale a remercié les «policiers de Saint-Jérôme pour leur excellent travail». Il explique aussi que «la croix et l'anneau ne seront pas remis au musée. Nous étudierons la possibilité d'en faire une réplique pour les mettre dans l'espace muséal. Je crois que nous avons appris de cette situation».

 

du même auteur

Le porte-clef en laiton indique le numéro de la chambre occupée par le cardinal Jorge Mario Bergoglio lors du conclave de 2013.
2019-08-21 16:12 || Vatican Vatican

La chambre du cardinal Bergoglio

Anne Godbout, directrice générale et fondatrice de Spiritours
2019-08-21 11:18 || Québec Québec

La fondatrice de Spiritours signe un guide sur les voyages spirituels

Le sort des six quotidiens du Groupe Capitales Médias, acculés à la faillite et désormais à la recherche de nouveaux propriétaires, inquiète des responsables religieux du Québec.
2019-08-20 11:04 || Québec Québec

Journalisme: préoccupations dans les milieux religieux

articles récents

La cathédrale Saint-Michel, à Sherbrooke.
2019-08-20 08:31 || Québec Québec

Patrimoine religieux en Estrie : 1 M$, 7 projets

Le calvaire du Sanctuaire du Sacré-Cœur et de Saint-Padre Pio à Montréal (Sanctuaire de La Réparation, à Pointe-aux-Trembles) comprend quelques-unes des nombreuses statues de l'Union internationale artistique de Vaucouleurs présentes au Québec.
2019-08-16 15:39 || Québec Québec

L’histoire oubliée des statues de l’Union internationale artistique de Vaucouleurs

Construite entre 1882 et 1887 d’après les plans de David Ouellet, Notre-Dame-des-Neiges est emblématique par ses cinq clochers, un aménagement particulier pour une église québécoise.
2019-08-16 14:32 || Québec Québec

L'église emblématique de Trois-Pistoles classée patrimoniale