Coup d'envoi des festivités

Le 350e de Boucherville souligné par une messe tridentine

  • François Desmarais et Lucie Lavoie, qui ont personnifié le seigneur Pierre Boucher et son épouse Jeanne Crevier, les fondateurs de Boucherville, discutent avec Mgr Claude Hamelin.
  • Le messe a été célébrée «dos au peuple» lors du coup d'envoi des fêtes du 350e anniversaire de Boucherville.
  • Pierre Boucher et Jeanne Crevier, les fondateurs de Boucherville, ainsi que leurs enfants participent à la messe du 350e anniversaire. Des citoyens personnifient ces personnages historiques.
  • Un des fils de Pierre Boucher et de Jeanne Crevier, l'abbé Nicolas-Michel Boucher. Des citoyens personnifient ces personnages historiques.
François Gloutnay | Journaliste
Journaliste
2017-01-16 11:39 || Québec Québec

Les fidèles attendaient, en silence, que débute l'office dominical. C'est alors que le seigneur Pierre Boucher, son épouse Jeanne Crevier et les quinze enfants des fondateurs de Boucherville ont gagné les premiers bancs de l'église Sainte-Famille. La messe pouvait commencer.

Le coup d'envoi des festivités du 350e anniversaire de la ville de Boucherville a été donné hier, dimanche, dans cette église, construite au tout début du XIXe siècle. L'église Sainte-Famille, qui fait aujourd'hui partie de l'Unité pastorale de Boucherville, s'élève à l'endroit où était située la chapelle de bois qui a accueilli les premiers habitants de cette paroisse.

En 1667, il y a 350 ans, Pierre Boucher, ex-gouverneur de Trois-Rivières, a établi sa famille dans ce lieu «pour vivre plus retiré et débarrassé du fracas du monde qui ne sert qu'à nous désoccuper de Dieu».

La célébration, présidée par Mgr Claude Hamelin, évêque auxiliaire du diocèse de Saint-Jean-Longueuil, a revêtu, pour l'occasion, certains éléments d'une messe tridentine. Le chant était en grégorien, le maître-autel a été retiré du chœur et la messe fut dite «dos au peuple».

«C'est un clin d'oeil qui rappelle les célébrations dont ont été témoins les premiers habitants de Boucherville», a expliqué l'évêque auxiliaire. Les paroles de la messe ont toutefois été prononcées en français. Lors du chant du Pater Noster (Notre Père), des fidèles plus âgés n’ont eu aucun mal à fredonner cette prière en latin.

D’autres événements se dérouleront à l’église Sainte-Famille durant l’année du 350e anniversaire de Boucherville.

Un musée d’art sacré sera inauguré au mois de mars dans la sacristie de cette église patrimoniale tandis qu’une «messe des fondateurs» rendra hommage en avril à Pierre Boucher et à Jeanne Crevier. Cinq évêques et une délégation d'autochtones sont attendus à cette célébration, annonce l'organisme municipal chargé de coordonner les fêtes de 2017. Enfin, une exposition sur sainte Marguerite d’Youville, arrière-petite-fille du couple fondateur, se tiendra dans la salle paroissiale durant l'été.

 

du même auteur

La demande d'autorisation du recours collectif contre l'Ordre des Services de Marie a été amendée le 8 décembre. Les noms de huit autres religieux sont maintenant nommés. Ils sont soupçonnés d'agressions sexuelles.
2017-12-09 07:25 || Québec Québec

Huit autres servites soupçonnés d'agressions sexuelles

Le théologien Pierre Goudreault a été nommé évêque de Saint-Anne-de-la-Pocatière le 8 décembre 2017, un diocèse qu'il n'a jamais visité.
2017-12-08 15:57 || Québec Québec

Le théologien Pierre Goudreault nommé évêque à Sainte-Anne-de-la-Pocatière

En raison d'un cas d'aide à mourir, une paroisse refuse de permettre qu'une maison de soins palliatifs organise un concert bénéfice dans son église. L'évêque d'Amos parle de trahison.
2017-12-04 16:48 || Québec Québec

Représailles catholiques contre une maison de soins palliatifs

articles récents

Joe McSweeney, un féru d'histoire à la retraite, visite le cimetière catholique de Mount Olivet à Halifax, en Nouvelle-Écosse.
2017-12-06 12:53 || Canada Canada

À Halifax, l'explosion se lit sur les tombes

L'église Notre-Dame-de-Pompéi, dans Ahuntsic, complétée en 1967.
2017-11-23 17:15 || Québec Québec

Palmarès des plus belles églises contemporaines de Montréal

Gestion Georges Coulombe a fait une offre d'achat de 5,5 millions $ pour l'abbaye d'Oka.
2017-10-31 14:16 || Québec Québec

L’abbaye d’Oka n’a pas encore été vendue