Parcs Canada

Le Canada reconnaît l'importance historique d'Ozias Leduc et de la cathédrale de Moncton

La cathédrale Notre-Dame-de-l'Assomption, à Moncton.
La cathédrale Notre-Dame-de-l'Assomption, à Moncton.   (Matt/Flickr (CC BY-SA 2.0))
François Gloutnay | Journaliste
Journaliste
2018-01-15 12:53 || Canada Canada

Décorateur de plus d'une trentaine d'églises et de chapelles, le peintre Ozias Leduc (1864-1955) vient d'être reconnu «personnage d'importance nationale» par le gouvernement du Canada.

Catherine McKenna, ministre responsable de Parcs Canada, a annoncé vendredi la désignation officielle de dix-sept nouveaux lieux, personnages et événements «qui ont contribué à définir l'histoire du Canada».

«Au cours de sa carrière prolifique, Ozias Leduc a peint des natures mortes, des paysages, des portraits, des scènes de genre ainsi que des œuvres religieuses destinées à la décoration d’églises. L’église Notre-Dame-de-la-Présentation de Shawinigan, réalisée entre 1942 et 1955, est son dernier chef-d’œuvre », indiquent les notes préparées par Parcs Canada..

Outre Ozias Leduc, on trouve dans cette liste la cathédrale Notre-Dame-de-l’Assomption de Moncton, au Nouveau-Brunswick, une église du XXe siècle dont les éléments décoratifs racontent les grands moments de l'histoire acadienne.

«La cathédrale de Notre-Dame-de-l’Assomption est la manifestation physique de l’apogée de décennies de revendications menées par les Acadiens et Acadiennes pour faire reconnaître leur présence, leur poids démographique, ainsi que leurs droits légitimes comme citoyens à part entière dans les contextes politique, social et économique, culturel et religieux des provinces maritimes», ajoute Parcs Canada.

Il y a sept ans, l'archidiocèse de Moncton a lancé une série de consultations sur l'avenir de la cathédrale puisqu'il ne disposait pas des 7 millions de dollars nécessaires à sa rénovation.  

Pour que l'édifice «reste debout et évite la démolition», la Fondation de la cathédrale Notre-Dame-de-l’Assomption de Moncton mène depuis 2015 une grande campagne afin de recueillir cette somme. Plus de 85% de l'objectif a été récolté et les travaux de rénovation de l'intérieur de la cathédrale ont débuté le 6 mars 2017, forçant la fermeture du bâtiment jusqu'à Noël.

Toujours dédiée au culte, la cathédrale deviendra aussi un centre communautaire acadien puisque des organismes comme la Société nationale de l'Acadie et la Fédération des jeunes francophones du Nouveau-Brunswick quittent ces-jours-ci leurs anciens locaux pour s’installer dans leurs nouveaux bureaux aménagés sous la nef de la cathédrale.

La désignation des lieux, personnages et événements par le gouvernement est faite à partir des recommandations de la Commission des lieux et monuments historiques du Canada. À ce jour, plus de 2 000 désignations ont été approuvées par les ministres responsables de Parcs Canada.

 

du même auteur

Le frère Jean-Guy Roy, alors qu'il dirigeait la maison de production Auvidec.
2018-02-13 15:51 || Québec Québec

Les victimes réclament 16,2 M $

2018-02-13 12:01 || Québec Québec

Pas question de démissionner, disent les deux administrateurs

2018-02-12 15:09 || Québec Québec

L’indépendance d’un assureur au cœur d’une bisbille avec l’archidiocèse de Montréal

articles récents

Les visiteurs pourront en savoir plus sur la basilique-cathédrale grâce à une nouvelle visite virtuelle.
2018-02-16 16:17 || Québec Québec

Jardin des pèlerins et visites virtuelles feront leurs débuts à Notre-Dame de Québec

La première croix du mont Royal a été érigée en 1643.
2018-01-08 17:45 || Québec Québec

Mgr Lépine souligne le 375e de la croix du mont Royal

On soulignait les 100 ans de la crypte de l'Oratoire Saint-Joseph du Mont-Royal le dimanche 17 décembre 2017.
2017-12-19 12:46 || Québec Québec

100e anniversaire de la crypte de l'Oratoire Saint-Joseph