2018-2019

Patrimoine religieux: Québec annonce une enveloppe de 15 M$

Afin d'assurer la préservation et la mise en valeur du patrimoine religieux québécois, le gouvernement investira 15 M$ durant l'année financière 2018-2019.
Afin d'assurer la préservation et la mise en valeur du patrimoine religieux québécois, le gouvernement investira 15 M$ durant l'année financière 2018-2019.   (Archives Présence/P. Vaillancourt)
François Gloutnay | Journaliste
Journaliste
2018-08-08 12:35 || Québec Québec

Afin d'assurer la préservation et la mise en valeur du patrimoine religieux québécois, le gouvernement investira 15 M$ durant l'année financière 2018-2019, soit 3 M$ de plus que l'an dernier.

C'est la ministre de la Culture et des Communications, la députée Marie Montpetit, qui en a fait l'annonce le 5 août lors d'une conférence de presse tenue à l’église Saint-Jean-Baptiste de Sherbrooke.

Cette somme permettra la restauration de 75 bâtiments, de 4 orgues et de 7 œuvres d’art, a indiqué la ministre.

En juin 2017, le député Luc Fortin, alors ministre de la Culture et des Communications, avait annoncé qu'une somme de 12 M$ serait octroyée pour la restauration de 64 bâtiments, de 2 orgues et de 5 œuvres d'art durant l'année 2017-2018.

La liste des paroisses et des institutions qui recevront des subventions durant l'année n'a pas été divulguée par la ministre Montpetit. «Cette liste devrait être publiée d'ici une à deux semaines», a expliqué Mathieu Laroche, attaché de presse de la ministre, lors d'un entretien téléphonique.

On ne sait donc pas combien d'églises anglicanes ou d'édifices liées à l'Église unie du Canada recevront des subventions. On ne sait pas non plus combien de lieux de culte modernes (construits entre 1945 et 1975) ont obtenu des sommes en vertu de ce programme.

On sait toutefois que la paroisse Saint-Jean-Baptiste de Sherbrooke, où la ministre Montpetit a annoncé la subvention annuelle pour le patrimoine religieux, recevra 542 368 $ pour la réfection de son parvis et de ses clochetons.

Trois jours plus tard, la députée et ministre Stéphanie Vallée indiquait que la paroisse Sainte-Marie-de-l'Incarnation obtiendra 11 200 $ pour la restauration du clocher, des fenêtres et des portes de l'église Saint-Gabriel de Bouchette, en Haute-Gatineau.

Ce programme de restauration, dont la gestion est confiée au Conseil du patrimoine religieux du Québec (CPRQ), permet d’octroyer jusqu'à 80 % des coûts des projets soumis par les responsables d’églises et de bâtiments religieux admissibles.

En raison des vacances estivales, personne n'était disponible au CPRQ pour commenter la nouvelle enveloppe budgétaire versée par le gouvernement du Québec.

 

du même auteur

Le prochain formulaire du programme Emplois d'été Canada ne contiendra plus la clause qu'un grand nombre de groupes confessionnels ont refusé de cocher l'année dernière.
2018-12-07 11:03 || Canada Canada

Emplois d'été Canada: la clause controversée est retirée

Au moins 15 religieux, prêtres ou frères de l'Ordre des Servites de Marie, auraient agressé sexuellement des élèves d'un collège où ils enseignaient. Plusieurs d'entre eux ont même occupé des fonctions de direction dans cet établissement scolaire.
2018-12-06 15:12 || Québec Québec

Recours contre les servites: dépôt d'une nouvelle liste des agresseurs

Une fillette devant un abri de fortune au Cachemire, en Inde, en 2015.
2018-11-29 16:35 || Monde Monde

L'ultranationalisme, une menace pour la liberté religieuse selon l'AED

articles récents

L'évêque de Trois-RIvières, Luc Bouchard, espère pouvoir compter sur une pleine collaboration des paroisses et des communautés locales.
2018-11-29 11:23 || Québec Québec

Un comité se penchera sur l’avenir des églises de la Mauricie

Soeur Cécile Dionne, supérieure générale des ursulines de l'Union canadienne, soeur Pauline Duchesne, présidente du Conseil de gestion, et soeur Céline Bergeron, supérieure d’une communauté locale à l’intérieur du monastère des ursulines dans le Vieux-Québec.
2018-09-19 16:32 || Québec Québec

Ursulines : vieillir, partir, sourire

L'église Saint-Charles-Borromée, à Québec, recevra 81 250 $ pour la restauration de son parvis.
2018-08-30 16:21 || Québec Québec

Les noms des 75 églises subventionnées par Québec maintenant connus