2018-2019

Patrimoine religieux: Québec annonce une enveloppe de 15 M$

Afin d'assurer la préservation et la mise en valeur du patrimoine religieux québécois, le gouvernement investira 15 M$ durant l'année financière 2018-2019.
Afin d'assurer la préservation et la mise en valeur du patrimoine religieux québécois, le gouvernement investira 15 M$ durant l'année financière 2018-2019.   (Archives Présence/P. Vaillancourt)
François Gloutnay | Journaliste
Journaliste
2018-08-08 12:35 || Québec Québec

Afin d'assurer la préservation et la mise en valeur du patrimoine religieux québécois, le gouvernement investira 15 M$ durant l'année financière 2018-2019, soit 3 M$ de plus que l'an dernier.

C'est la ministre de la Culture et des Communications, la députée Marie Montpetit, qui en a fait l'annonce le 5 août lors d'une conférence de presse tenue à l’église Saint-Jean-Baptiste de Sherbrooke.

Cette somme permettra la restauration de 75 bâtiments, de 4 orgues et de 7 œuvres d’art, a indiqué la ministre.

En juin 2017, le député Luc Fortin, alors ministre de la Culture et des Communications, avait annoncé qu'une somme de 12 M$ serait octroyée pour la restauration de 64 bâtiments, de 2 orgues et de 5 œuvres d'art durant l'année 2017-2018.

La liste des paroisses et des institutions qui recevront des subventions durant l'année n'a pas été divulguée par la ministre Montpetit. «Cette liste devrait être publiée d'ici une à deux semaines», a expliqué Mathieu Laroche, attaché de presse de la ministre, lors d'un entretien téléphonique.

On ne sait donc pas combien d'églises anglicanes ou d'édifices liées à l'Église unie du Canada recevront des subventions. On ne sait pas non plus combien de lieux de culte modernes (construits entre 1945 et 1975) ont obtenu des sommes en vertu de ce programme.

On sait toutefois que la paroisse Saint-Jean-Baptiste de Sherbrooke, où la ministre Montpetit a annoncé la subvention annuelle pour le patrimoine religieux, recevra 542 368 $ pour la réfection de son parvis et de ses clochetons.

Trois jours plus tard, la députée et ministre Stéphanie Vallée indiquait que la paroisse Sainte-Marie-de-l'Incarnation obtiendra 11 200 $ pour la restauration du clocher, des fenêtres et des portes de l'église Saint-Gabriel de Bouchette, en Haute-Gatineau.

Ce programme de restauration, dont la gestion est confiée au Conseil du patrimoine religieux du Québec (CPRQ), permet d’octroyer jusqu'à 80 % des coûts des projets soumis par les responsables d’églises et de bâtiments religieux admissibles.

En raison des vacances estivales, personne n'était disponible au CPRQ pour commenter la nouvelle enveloppe budgétaire versée par le gouvernement du Québec.

 

du même auteur

La ministre de la Justice Sonia LeBel a présenté hier un projet de loi destiné à «rendre imprescriptibles les actions civiles en matière d'agression à caractère sexuel et de violence subie pendant l'enfance».
2020-06-05 12:22 || Québec Québec

Délai de prescription: fin de la «soutane de Kevlar»

Le mardi 2 juin, le gouvernement du Québec a dévoilé la mise en place d'un programme de formation accéléré visant créer 10 000 postes de préposés aux bénéficiaires pour les CHSLD. Ce programme crée de l'inquiétude dans les communautés religieuses.
2020-06-05 09:11 || Québec Québec

Préposés: inquiétudes dans les communautés religieuses

Une dame se désinfecte les mains avant d'entrer dans l'église Saint-Kevin dans le quartier Queens, à New York, le 26 mai 2020.
2020-06-04 17:53 || Québec Québec

Rouvrir les églises: pas de discrimination pour l'âge des fidèles

articles récents

Le curé de la paroisse de la Bienheureuse-Dina-Bélanger, Gérard Busque, responsable de l’église du Très-Saint-Sacrement, désacralisée en septembre 2019, désapprouve l’avis d’intention de classement pour que le bâtiment devienne bien patrimonial.
2020-05-30 12:16 || Québec Québec

Avis d’intention de classement pour l'église du Très-Saint-Sacrement

Un document rare conservé au département des archives de l'archidiocèse de Montréal.
2020-05-13 16:08 || Québec Québec

Un archiviste religieux s'inquiète du contrecoup de la pandémie

Un groupe de Québec s’active pour donner une vocation communautaire et socioculturelle à l’église du Très-Saint-Sacrement, désacralisée en septembre dernier.
2020-05-05 17:52 || Québec Québec

Un groupe espère toujours sauver l’église du Très-Saint-Sacrement