Pour redonner une seconde vie à des lieux de culte

Québec accorde 5 M$ à 26 projets de requalification d'églises

Doté d'une enveloppe de 5 M$, un programme de requalification des lieux de culte patrimoniaux entend «donner une seconde vie à d'anciens lieux de culte et redonner leur accès aux citoyens».
Doté d'une enveloppe de 5 M$, un programme de requalification des lieux de culte patrimoniaux entend «donner une seconde vie à d'anciens lieux de culte et redonner leur accès aux citoyens».   (Unsplash)
François Gloutnay | Journaliste
Journaliste
2020-09-08 17:42 || Québec Québec

La municipalité de Saint-Mathieu, en Montérégie, pourra compléter la transformation de son église centenaire, un bâtiment qu'elle a acheté en 2013, en un centre multifonctionnel. Le jeudi 3 septembre, Nathalie Roy, la ministre de la Culture et des Communications, a annoncé aux élus municipaux qu'une somme de 561 465 $ leur serait versée à cette fin.

La municipalité de Saint-Vallier, dans Bellechasse, a aussi reçu semblable nouvelle la semaine dernière. L'église Saint-Philippe et Saint-Jacques, cédée à la municipalité en 2016, deviendra, elle aussi, un centre multifonctionnel grâce à une somme de 680 334 $ versée par le gouvernement du Québec.

Les propriétaires de deux autres églises du Québec ont aussi appris que leur projet de transformation recevrait une subvention gouvernementale.

Ce sont l'église Saint-André de Cap-aux-Meules (subvention de 626 812 $) et l'église de Saint-Ubalde.

L'église de Cap-aux-Meules, actuellement en processus de transfert, deviendrait un incubateur d'entreprises sous la gouverne de la Corporation d'innovation et de développement économique des Îles-de-la-Madeleine. Dans le cas de l'église de Saint-Ubalde, le montant de la subvention n'a pas été précisé par la ministre Roy. En novembre 2019, le conseil municipal de cette municipalité a manifesté son intention d'acheter l'église et de la transformer en une salle communautaire et en une bibliothèque.

Les subventions pour ces quatre églises proviennent d'un programme lancé il y a plus d'un an par le ministère de la Culture et des Communications. Doté d'une enveloppe de 5 M$, ce programme de requalification des lieux de culte patrimoniaux entend «donner une seconde vie à d'anciens lieux de culte et redonner leur accès aux citoyens», a indiqué jeudi dernier la ministre Nathalie Roy. On souhaite aussi aider les nouveaux propriétaires à mettre en valeur les caractéristiques patrimoniales de ces édifices.

Outre ces quatre projets, la ministre a aussi annoncé qu'une aide financière pour la réalisation d’études techniques et de plans d’affaires sera accordée à 22 autres projets de requalification de lieux de culte excédentaires. Elle n'a toutefois pas indiqué quelles églises, qu'elles soient en voie d'être vendues ou même toujours fonctionnelles, font l'objet de ces études de faisabilité, ni qui sont les promoteurs de ces futures transformations.

«L'investissement de notre gouvernement permettra de préserver ces éléments attrayants de notre paysage et de leur donner une nouvelle vocation. Les fonds octroyés pour la requalification traduisent la volonté du gouvernement du Québec de préserver et de mettre en valeur le patrimoine culturel qui fait la beauté du Québec», a précisé la ministre Nathalie Roy.

C’est le Conseil du patrimoine religieux du Québec qui gère le Programme visant la requalification des lieux de culte excédentaires patrimoniaux au nom du ministère de la Culture et des Communications.

***

 

 

du même auteur

L'ancien président de Développement et Paix, Jean-Denis Lampron, estime que l'organisme a manqué de transparence dans le processus de révision de ses partenaires.
2021-02-26 10:49 || Canada Canada

«Cela ne tient pas la route», disent deux ex-dirigeants de Développement et Paix

Développement et Paix ne conservera des liens de partenariats qu'avec le tiers des organismes qui ont été soupçonnés, depuis mars 2018, de ne pas respecter l'enseignement social et moral de l'Église catholique, ont annoncé l'organisme et les évêques canadiens le 25 février.
2021-02-25 18:18 || Canada Canada

Développement et Paix expurge près de 40% des partenaires examinés

Alors que débute sa campagne de financement annuelle, Développement et Paix refuse de rendre public le rapport final de l'enquête qu'il a menée, durant trois années, sur le quart de ses partenaires.
2021-02-23 16:11 || Canada Canada

Révision des partenaires de Développement et Paix: le rapport restera confidentiel

articles récents

Les archives privées, et plus spécifiquement les archives religieuses, sont «les grandes oubliées de la réflexion sur le patrimoine culturel québécois», déplore la Société canadienne d’histoire de l’Église catholique (SCHEC).
2021-01-21 12:11 || Québec Québec

Archives religieuses, «grandes oubliées de la réflexion sur le patrimoine culturel québécois»

Une touriste québécoise admire les ruines d'une église près de Göreme en Cappadoce, en mars 2020. Les églises troglodytes comme celle-ci ont été abandonnées lorsque les dernières communautés chrétiennes de la région ont été forcées de quitter le pays en 1923.
2021-01-20 10:36 || Monde Monde

Urgence pour sauver le patrimoine chrétien en Turquie

La basilique Notre-Dame de Montréal recevra une somme de 1 M$ du gouvernement canadien.
2021-01-19 13:34 || Québec Québec

La basilique Notre-Dame de Montréal obtient 1 M$ d'Ottawa