Maison Saint-Gabriel

Un Jardin des origines sera aménagé

Les plans préliminaires du prochain Jardin des origines.
Les plans préliminaires du prochain Jardin des origines.   (Ville de Montréal / Maison Saint-Gabriel)
François Gloutnay | Journaliste
Journaliste
2015-09-27 21:35 || Québec Québec

Un jardin constitué de plantes indigènes accueillera bientôt les visiteurs de la Maison Saint-Gabriel.

«On a déjà plusieurs jardins ici. Mais je voulais absolument qu’on ait un jardin à connotation autochtone», explique Madeleine Juneau, la directrice générale de la Maison Saint-Gabriel. «Le nouveau Jardin des origines va rappeler que les premiers colons ont énormément appris auprès des autochtones».

«Il va aussi montrer les liens qui existaient entre les femmes autochtones et Marguerite Bourgeoys», ajoute la religieuse, membre de la Congrégation de Notre-Dame.

La Maison Saint-Gabriel est un musée et un site historique situé dans le quartier Pointe-Saint-Charles de Montréal. Cette maison a été acquise par Marguerite Bourgeoys en 1668 afin d'y accueillir les Filles du Roy. Elle appartient toujours à la Congrégation de Notre-Dame.

Le maire de Montréal, Denis Coderre, a annoncé que le Jardins des origines  sera un legs du 375e anniversaire de la fondation de Montréal.

Aménagé d'ici 2017, ce jardin va épouser la forme d'une tortue, un symbole que l'on trouve dans les récits amérindiens de la création du monde.

Les sentiers qui seront tracés vont délimiter «quatre zones, correspondant aux points cardinaux et aux saisons, qui seront associées à une couleur particulière de végétaux et de graminées», explique-t-on.

La Ville de Montréal, l’arrondissement du Sud-Ouest et le ministère de la Culture et des Communications du Québec injectent 350 000 $ dans ce projet. Le ministère Patrimoine canadien verse de son côté 450 000 $.

«Le Jardin des origines de la Maison Saint-Gabriel est un projet d’envergure pour Montréal», indique le maire Coderre dans un communiqué de presse. «Il s’agit d’un projet qui favorise le rapprochement entre les cultures par l’entremise de l’histoire. C'est un projet essentiel et incontournable, qui participe à notre devoir de mémoire et qui honore la riche culture autochtone.»

Les travaux d'aménagement commenceront cet automne et seront terminés avant que ne débutent les célébrations du 375e anniversaire de Montréal.

 

du même auteur

Les missionnaires oblats du Québec et de l'Est du Canada révèlent qu'une séance de négociation afin d'en arriver au règlement d'un recours collectif contre leur communauté s'est déroulée au début du mois de décembre.
2018-12-18 16:29 || Québec Québec

Oblats et abus: début des négociations à La Romaine

L'évêque de Saint-Jean-Longueuil, Mgr Lionel Gendron, est le président de la conférence épsicopale canadienne.
2018-12-17 14:03 || Canada Canada

Développement et Paix obtient l'appui de la CECC pour le carême

Guy Guindon est le 30e recteur de l'histoire du Grand Séminaire de Montréal.
2018-12-13 17:25 || Québec Québec

«'Es-tu un pédophile?': les séminaristes en ont ras-le-bol»

articles récents

L'évêque de Trois-RIvières, Luc Bouchard, espère pouvoir compter sur une pleine collaboration des paroisses et des communautés locales.
2018-11-29 11:23 || Québec Québec

Un comité se penchera sur l’avenir des églises de la Mauricie

Soeur Cécile Dionne, supérieure générale des ursulines de l'Union canadienne, soeur Pauline Duchesne, présidente du Conseil de gestion, et soeur Céline Bergeron, supérieure d’une communauté locale à l’intérieur du monastère des ursulines dans le Vieux-Québec.
2018-09-19 16:32 || Québec Québec

Ursulines : vieillir, partir, sourire

L'église Saint-Charles-Borromée, à Québec, recevra 81 250 $ pour la restauration de son parvis.
2018-08-30 16:21 || Québec Québec

Les noms des 75 églises subventionnées par Québec maintenant connus