"/>

Nouvelle exposition de la Maison Saint-Gabriel

Pauline Marois rend hommage à Marguerite Bourgeoys

Pauline Marois.
Pauline Marois.   (Présence/François Gloutnay)
François Gloutnay | Journaliste
Journaliste
2018-05-24 21:12 || Québec Québec

Ancienne première ministre du Québec, Pauline Marois a rendu hommage à Marguerite Bourgeoys, une femme audacieuse et déterminée, «une féministe avant la lettre», ainsi qu'aux religieuses de la Congrégation de Notre-Dame, la première communauté non cloîtrée en Nouvelle-France.

Présidente d'honneur de la nouvelle exposition temporaire de la Maison Saint-Gabriel, elle s'est dite honorée le mercredi 23 mai 2018 d'accueillir les invités «dans un lieu exceptionnel, qui a traversé le temps grâce à l'engagement de femmes remarquables».

L'exposition, intitulée 350 ans d'histoire, rappelle qu'en 1668, Marguerite Bourgeoys a fait l'acquisition du domaine agricole et d'une maison en pierre des champs appartenant à François Le Ber, à la Pointe-Saint-Charles. La fondatrice de la Congrégation de Notre-Dame voulait assurer, grâce aux produits de cette ferme, l'autosuffisance de sa communauté naissante de sœurs enseignantes.

L'endroit, connu aujourd'hui sous le nom de la Maison Saint-Gabriel, est toujours administré par les membres de la congrégation qu'elle a fondée.

«Si nous sommes aujourd'hui dans ce magnifique lieu de mémoire, c'est parce que des femmes se sont investies sans réserve dans cette aventure d'implantation des premières installations de ce qu'allait devenir le Québec», a dit Pauline Marois.

«De Marguerite Bourgeoys à sœur Madeleine Juneau [ndlr: la directrice générale du musée depuis 1997], pendant 350 ans, des femmes vont bâtir et développer cette ferme qui est maintenant un musée, un lieu d'animation pour les enfants et un lieu de conservation du patrimoine agricole autochtone.»

«C'est une belle histoire que celle de Marguerite Bourgeoys. C'est une belle histoire que celle de la ferme Saint-Gabriel. C'est une histoire écrite au féminin», a-t-elle ajouté en invitant les invités au vernissage «à faire la promotion de cette formidable exposition, un véritable petit bijou».

«Ici, depuis 350 ans, des femmes sèment l'avenir en transmettant leur savoir-faire», a conclu Pauline Marois.

L'exposition raconte les différentes vocations de ce lieu. La Maison Saint-Gabriel, qui a célébré en 2016 son demi-siècle d'existence en tant qu'espace muséal, est située au 2146, place Dublin, dans le quartier Pointe-Saint-Charles de Montréal.

 

 

 

du même auteur

Le procès attendu cette semaine entre la compagnie Mutuelle d'assurance en Église (CMAE) et deux de ses administrateurs n'aura finalement pas lieu.
2018-06-21 15:07 || Québec Québec

Entente à la Mutuelle d'assurance en Église

Mgr Ignatius Kaigama, archevêque de Jos, a donné une conférence à Montréal le 14 juin 2018.
2018-06-18 13:12 || Monde Monde

Boko Haram utilise des enfants pour commettre des attentats-suicides

La botaniste Marcelle Gauvreau.
2018-06-15 14:33 || Québec Québec

La botaniste Marcelle Gauvreau honorée par Montréal

articles récents

Concept de l'aménagement vainqueur dévoilé le lundi 4 juin.
2018-06-06 17:38 || Canada Canada

Une expérience d'ascension à l'Oratoire Saint-Joseph

L'Office de consultation publique de Montréal a lancé le 3 mai la consultation publique sur la reconversion de la maison mère des Sœurs de Sainte-Anne située à Lachine.
2018-05-03 11:25 || Québec Québec

Maison-mère des Sœurs de Sainte-Anne: lancement de la consultation

Le curé de Saint-Sauveur, Jean Piché, présentant les diverses options envisagées pour remettre le clocher en place lors d'une conférence de presse le 10 avril 2018.
2018-04-17 15:26 || Québec Québec

Clocher de l’église Saint-Sauveur: appel aux gens de Québec