Coronavirus

Le sanctuaire de Sainte-Anne-de-Beaupré reste ouvert… pour l’instant

La basilique de Sainte-Anne-de-Beaupré s’efforce de conserver un accueil pastoral pour les quelques personnes qui s’y arrêtent ces jours-ci.
La basilique de Sainte-Anne-de-Beaupré s’efforce de conserver un accueil pastoral pour les quelques personnes qui s’y arrêtent ces jours-ci.   (Archives Présence/P. Vaillancourt)
Philippe Vaillancourt | Journaliste
Journaliste
2020-03-18 12:28 || Québec Québec

L'Oratoire Saint-Joseph du Mont-Royal et le sanctuaire de Notre-Dame-du-Cap ferment leurs portes au public. Cependant, il est toujours possible d’effectuer une visite personnelle au sanctuaire de Sainte-Anne-de-Beaupré. La grande basilique située à l’est de Québec s’efforce de conserver un accueil pastoral pour les quelques rares personnes qui s’y arrêtent ces jours-ci.

«Nous ne sommes pas fermés au public», confirme la vice-rectrice, Assunta Bouchard.

Elle explique que le sanctuaire a comme politique de se plier aux demandes de l’archidiocèse de Québec. Tant que celui-ci ne lui demande pas de fermer ses portes, il restera ouvert.

«Par contre nous n’avons plus de célébrations, sauf la messe télévisée qui se déroule désormais à huis clos», ajoute Mme Bouchard.

Quant à la Semaine sainte, «on attend les instructions de l’archidiocèse de Québec».

Plusieurs groupes ont annulé leur venue à Sainte-Anne-de-Beaupré. Selon la vice-rectrice, il ne passe ces jours-ci qu’à peine une dizaine de personnes par jour.

«Nous voulons tout de même avoir une offre pastorale, explique-t-elle. Le Saint-Sacrement est présent de 10 h à 16 h. Les prêtres qui le peuvent se relaient aux deux heures dans la basilique et se rendent disponibles pour des confessions, des bénédictions ou simplement pour parler.»

Les autorités du sanctuaire laissent toutefois entendre qu’elles n’encouragent pas nécessairement les gens à se précipiter chez eux. Si trop de personnes se mettent à affluer, elles seront contraintes de prendre des mesures supplémentaires.

«Pour l’instant, on ne veut pas que l’église soit vide. Nous avons de la musique grégorienne. Nous voulons offrir un lieu où les gens peuvent retrouver la paix dans ce contexte angoissant de pandémie», dit Mme Bouchard.

La haute saison estivale est encore loin. Le sanctuaire n’a pas encore commencé à songer aux éventuels impacts que la pandémie pourrait avoir sur la traditionnelle neuvaine de prière à sainte Anne qui se déroule en juillet.

«Aucune décision n’est encore prise pour la neuvaine. Mais annuler une neuvaine, ça voudrait dire qu’on n’a plus d’espérance? Plus de confiance? Ce n’est pas ça notre foi!», estime-t-elle.

Le sanctuaire s’apprête par ailleurs à confirmer bientôt l’entrée en fonction d’un nouveau recteur. Cette annonce n’est aucunement liée à la pandémie et devrait avoir lieu dès que toutes les confirmations sont reçues des rédemptoristes – qui sont les gardiens du sanctuaire – et de l’archidiocèse de Québec.

Fermeture du sanctuaire de Notre-Dame-du-Cap

Le 18 mars, le sanctuaire marial de Notre-Dame-du-Cap – le plus grand sanctuaire marial au pays – a annoncé la fermeture de ses installations au public jusqu’à nouvel ordre. Il répond ainsi à la demande du diocèse de Trois-Rivières.

La basilique, le Petit Sanctuaire et toutes les chapelles du campus ne seront plus accessibles.

Le seul sanctuaire québécois plus fréquenté que celui de Sainte-Anne-de-Beaupré, l'Oratoire Saint-Joseph du Mont-Royal, a annoncé le 17 mars qu'il ferme complètement ses portes au public pour une durée indéterminée en raison du coronavirus.

En France, le sanctuaire marial de Lourdes a choisi de fermer pour la première fois de son histoire.

***

 

 

du même auteur

Le 26 juillet, le cardinal Gérald Lacroix de Québec a exprimé sa déception devant la manière dont les communautés de foi sont traitées par le gouvernement du Québec pendant la pandémie et le déconfinement. Quel impact la déclaration a-t-elle eu?
2020-08-07 18:34 || Québec Québec

Doléances du cardinal Lacroix: quel impact ?

Le Festival de l’Assomption qui se tient du 7 au 15 août au sanctuaire de Notre-Dame-du-Cap devient le premier événement religieux majeur à pouvoir accueillir un nombre un peu plus élevé de personnes en cette année marquée par la pandémie.
2020-08-06 18:27 || Québec Québec

Le Festival de l’Assomption, l’événement religieux de l’année au Québec

Les dominicains du Canada se disent prêts à écouter toute allégation à l’encontre de leur confrère décédé, le père Benoît Lacroix.
2020-07-23 19:53 || Québec Québec

Allégations contre Benoît Lacroix: les dominicains en mode écoute

articles récents

Photo prise lors de la Fête-Dieu du Teche en 2017 en Lousiane.
2020-08-10 11:37 || Monde Monde

La Fête-Dieu du Teche sous le signe de la COVID-19

Le Festival de l’Assomption qui se tient du 7 au 15 août au sanctuaire de Notre-Dame-du-Cap devient le premier événement religieux majeur à pouvoir accueillir un nombre un peu plus élevé de personnes en cette année marquée par la pandémie.
2020-08-06 18:27 || Québec Québec

Le Festival de l’Assomption, l’événement religieux de l’année au Québec

«Osez donc venir découvrir cette femme que vous pensez connaître», lance résolument Jean-François Royal aux voisins du Site historique Marguerite-Bourgeoys et aux gens des autres régions qui «oseront» venir à Montréal cet été.
2020-07-02 06:12 || Québec Québec

Découvrir la Marguerite Bourgeoys 2.0 cet été