COVID-19

Sainte-Anne-de-Beaupré n’a pas encore statué sur la neuvaine

Le sanctuaire de Sainte-Anne-de-Beaupré n’a pas encore pris de décision finale en ce qui concerne la neuvaine de prière qui se tient annuellement au mois de juillet, l’un des événements religieux les plus courus chaque été dans la province.
Le sanctuaire de Sainte-Anne-de-Beaupré n’a pas encore pris de décision finale en ce qui concerne la neuvaine de prière qui se tient annuellement au mois de juillet, l’un des événements religieux les plus courus chaque été dans la province.   (Archives Présence/P. Vaillancourt)
Philippe Vaillancourt | Journaliste
Journaliste
2020-04-24 15:24 || Québec Québec

Le sanctuaire de Sainte-Anne-de-Beaupré n’a pas encore pris de décision finale en ce qui concerne la traditionnelle neuvaine de prière qui se tient annuellement au mois de juillet, l’un des événements religieux les plus courus chaque été dans la province.

«Nous sommes en mode réflexion», explique la vice-rectrice Assunta Bouchard au sujet de la posture du sanctuaire sur les choix à faire dans le contexte de la pandémie de COVID-19.

L’équipe de direction travaille en collaboration avec les autorités du diocèse de Québec et attend de voir ce qu’annoncera le gouvernement au cours des prochains jours.

La vice-rectrice dit avoir été «surprise» par la décision du Sanctuaire Notre-Dame-du-Cap d’annuler ses événements jusqu’au 31 août.

«Nous réfléchissons aux meilleures manières de pouvoir offrir tel service, telle liturgie ou tel sacrement», indique-t-elle. Elle croit qu’une décision sera prise au cours des deux prochaines semaines.

En attendant, le sanctuaire veut se tenir prêt pour une réouverture. Il fait des démarches pour installer des panneaux de plexiglass dans son magasin et dans le bureau des bénédictions qui lui est adjacent, à l’arrière de la basilique.

L’objectif, fait-il valoir, est de vraiment respecter les consignes. «Comme ça, si on a le OK du gouvernement, nous serons prêts», dit Mme Bouchard.

Divers scénarios sont présentement envisagés, à commencer par un retour à la situation qui prévalait avant la fermeture du site le mois dernier. On avait alors arrêté d’y tenir des événements, dont des messes, mais il était encore possible de s’y rendre pour des prières personnelles ou de l’adoration eucharistique.

Selon la vice-rectrice, il ne serait pas impossible de pouvoir rouvrir la basilique avec une série de mesures et de précautions. On y mettrait par exemple un circuit à suivre afin d’éviter que les gens se croisent et on y délimiterait des espaces clairement réservés uniquement à la prière. Pour faciliter le contrôle, la chapelle de l’Immaculée-Conception, au sous-sol, de même que la chapelle commémorative et la Scala Santa, le long de l’avenue Royale, resteraient fermées. Mais ces options feront partie des discussions des prochains jours.

À partir du dimanche 3 mai, le sanctuaire sera en mesure d’offrir en direct la messe à huis clos tous les dimanches à 8 h 30 sur son site Internet et à la Télévision d’Ici (canal 609 de Vidéotron, pour les résidents de la Côte-de-Beaupré et de l’Île d’Orléans), où on lui a réservé une fenêtre de 90 minutes. En plus de la messe, des prières au pied de la statue de sainte Anne et des nouvelles du sanctuaire seront offertes.

Assunta Bouchard n’était pas encore en mesure de dire quel est l’impact financier de la crise sanitaire sur le sanctuaire. Ce dernier a mis à pied une grande partie de son personnel. Un rapport interne devrait leur parvenir la semaine prochaine pour faire le point sur les revenus.

***

 

 

du même auteur

Un adolescent des Philippines a colorisé une dizaine de photos du père Frédéric Janssoone, fondateur du Sanctuaire Notre-Dame-du-Cap.
2021-01-14 17:29 || Monde Monde

Étonnantes photos colorisées du père Frédéric

Le premier ministre François Legault a notamment annoncé la fermeture des lieux de culte du samedi 9 janvier au lundi 8 février 2021.
2021-01-06 17:14 || Québec Québec

Lieux de culte fermés, sauf pour les funérailles

Une jeune fille fête l'arrivée de la nouvelle année à Bangkok, en Thaïlande.
2021-01-01 17:34 || Québec Québec

Reconnaître ce que l’année 2020 avait à offrir

articles récents

Le père Michael DeLaney, 62 ans, est le 16e recteur de l'Oratoire Saint-Joseph du Mont-Royal.
2020-11-18 07:01 || Québec Québec

Un Américain nommé recteur de l’Oratoire Saint-Joseph du Mont-Royal

Les mesures sanitaires et l'absence de touristes font de la Vieille ville de Jérusalem un endroit anormalement désert.
2020-10-08 11:36 || Monde Monde

La Vieille ville de Jérusalem rendue déserte par la pandémie

Le mandat du recteur du Sanctuaire Notre-Dame-du-Cap, Pierre-Olivier Tremblay, a pris fin le 7 octobre 2020. Son successeur sera connu ultérieurement.
2020-10-07 12:58 || Québec Québec

Le Sanctuaire Notre-Dame-du-Cap aura un nouveau recteur