Départ de René Laprise

La conférence épiscopale perd son directeur des relations avec les médias

René Laprise, photographié en 2015 lors de la Rencontre mondiale des familles à Philadelphie, aux États-Unis.
René Laprise, photographié en 2015 lors de la Rencontre mondiale des familles à Philadelphie, aux États-Unis.   (Archives Présence/Philippe Vaillancourt)
Philippe Vaillancourt | Journaliste
Journaliste
2018-06-13 16:15 || Canada Canada

Le visage des communications pour la Conférence des évêques catholiques du Canada, le diacre permanent René Laprise, annonce qu’il quittera son poste le 29 juin.

Celui qui travaille dans le monde des communications ecclésiales depuis vingt-huit ans a commencé à travailler pour la conférence épiscopale le 2 mai 2011. Il avait alors été embauché à titre de directeur des relations avec les médias.

Dans un message envoyé à divers collègues et membres de médias, M. Laprise a dit qu’il «était temps de prendre une pause et de considérer d’autres opportunités et une nouvelle carrière». Il entend notamment consacrer plus de temps à son ministère diaconal pour l’archidiocèse de Gatineau.

Originaire de Saint-Félicien, au Lac Saint-Jean, il a obtenu un baccalauréat en communication publique à l’Université Laval, un diplôme en théologie de l’Université de Sherbrooke et un diplôme en communications sociales de l’Université Saint-Paul. C'est en 2013 que M. Laprise a été ordonné diacre permanent.

De 1990 à 2011, il a été directeur des communications pour l’archidiocèse de Gatineau. Il a aussi déjà assuré la présidence de l’organisme Communications et Société. Il a aussi travaillé pour le comité organisateur des Journées mondiales de la jeunesse qui ont eu lieu à Toronto en 2002. Il agissait alors à titre d’adjoint francophone au directeur des communications.

En 2008, il s'était présenté comme candidat lors d'une élection partielle pour être conseiller municipal à la ville de Gatineau, mais avait été défait. Son père, Benoît Laprise, a été maire de Saint-Félicien de 1983 à 1994 et député de Roberval à l'Assemblée nationale de 1994 à 2003 pour le Parti québécois.

Par courriel, M. Laprise a indiqué à Présence que sa décision survient après un «long discernement».

«Je poursuis ma mission dans le monde et dans l'Église, mais ce sera d'une autre façon», a-t-il confié.

On ne sait pas si la conférence épiscopale comblera le poste à l’interne ou si elle cherchera une personne pour succéder à M. Laprise. Ce dernier croit que le poste sera «certainement ouvert».

 

du même auteur

«Nous pensons que le projet de loi 21, tel qu’il est rédigé actuellement, nourrira la crainte et l’intolérance, plutôt que de contribuer à la paix sociale», dit l’Assemblée des évêques catholiques du Québec.
2019-06-14 12:23 || Québec Québec

Le projet de loi 21 nourrit «crainte et intolérance» selon les évêques

Intérieur de l'église Sainte-Agnès, à Lac-Mégantic.
2019-06-10 11:40 || Québec Québec

Sherbrooke: un nouveau «prêtre», pas «curé», précise l’archidiocèse

L’archidiocèse de Québec a présenté le 4 juin sa nouvelle directrice des communications, Valérie Roberge-Dion.
2019-06-04 16:05 || Québec Québec

Nouvelle directrice des communications pour l'archidiocèse de Québec

articles récents

Les évêques du Canada auraient commandé un examen institutionnel sur Développement et Paix qui aurait comme objectif d'aplanir les différents entre l'épiscopat et l'ONG catholique.
2019-06-14 09:30 || Canada Canada

Les évêques auraient commandé un examen externe de Développement et Paix

Intérieur de l'église Sainte-Agnès, à Lac-Mégantic.
2019-06-10 11:40 || Québec Québec

Sherbrooke: un nouveau «prêtre», pas «curé», précise l’archidiocèse

Mgr Mark Coleridge, archevêque de Brisbane et président de la conférence épiscopale australienne, réagit au rapport de la commission royale à Sydney en août 2018.
2019-06-04 17:18 || Monde Monde

L'Église australienne publie ses normes de protection des mineurs